INPES : « Parce qu’à ses débuts, l’obésité infantile ne se voit pas, il faut la dépister le plus tôt possible »

“L’obésité et le surpoids concernent respectivement 3,5 % et 4,5 % des enfants, le double par rapport à une dizaine d’année, même si ce chiffre semble se stabiliser. Pour aider les professionnels concernés dans leur pratique de dépistage et en complémentarité avec la recommandation professionnelle de la HAS sur la prise en charge, l’Inpes édite plusieurs documents.”

Pour en savoir plus

Les commentaires sont fermés.