INRA: « Les bactéries qui nous habitent, un nouvel organe ? Du nouveau pour comprendre le lien entre alimentation et santé »

Dans le cadre d’un programme européen lancé en 2008, MetaHit (Metagenomics of the Human Intestinal Tract) coordonné par l’Inra, les chercheurs, grâce à une approche innovante appelée métagénomique, ont ouvert la voie à de nouvelles perspectives pour la santé et le bien-être humain. Ainsi ont-ils montré que, de la même manière que chacun d’entre nous a un groupe sanguin, nous appartenons à l’un des 3 groupes de composition bactérienne intestinale, dit enterotypes. Sur cette base, ils commencent à mettre en relation les bactéries présentes dans le tube digestif et certaines pathologies, comme la maladie de Crohn et l’obésité.

En savoir plus

Les commentaires sont fermés.