Peut-on modifier les comportements alimentaires ?

Le Fonds français pour l’alimentation et la santé a notamment pour mission de poser les enjeux du débat sur les déterminants du comportement alimentaire et a décidé dans ce cadre que la question « Peut-on modifier les comportements alimentaires ? » constituerait le fil rouge de l’année 2012.

Pour son travail autour de cette thématique, le pôle débat a choisi d’expérimenter des formes nouvelles de débat afin d’enrichir la réflexion de l’ensemble des parties prenantes et de tirer parti des expériences et expertises rassemblées au sein du Fonds. Il a pour cela missionné un groupe de travail composé des membres du collège des acteurs économiques et du collège des scientifiques de l’Association des amis du Fonds. Ce groupe de travail a initié une démarche participative qui aboutira le 18 décembre 2012 à un colloque s’appuyant sur les travaux conduits pendant l’année.

Cette démarche s’articule autour de trois ateliers de réflexion préparatoires, organisés entre février et avril, auxquels s’ajoutent des conférences mensuelles. Les ateliers rassemblent une trentaine de personnes, membres de l’Association des amis, et ont pour objectif de permettre aux participants de croiser leurs points de vue et d’engager une réflexion approfondie sur une thématique définie. Des intervenants reconnus pour leur expertise sur le sujet traité sont également invités à venir présenter leurs travaux pour alimenter la réflexion. Ces ateliers permettront de faire émerger des idées nouvelles qui pourront alors être approfondies lors du colloque de décembre.

Les thèmes retenus pour les trois ateliers sont les suivants :
– Atelier 1 (6 février 2012) : Débat avec des professionnels  délivrant des conseils alimentaires à des personnes qui ne souffrent d’aucune pathologie, mais souhaitent changer leur comportement alimentaire.
– Atelier 2 (13 mars 2012) : Le groupe comme levier / soutien dans les changements de comportement. (Le groupe pouvant consister en un groupe créé dans un but précis, en un environnement humain naturel global, ou plus réduit comme par exemple la famille ou l’école).
– Atelier 3 (12 avril 2012) : Quelles sont les leçons à tirer des changements de comportement dans les cas de maladies graves où ces changements paraissent indispensables ?
Les comptes rendus de ces ateliers sont mis à disposition des membres de l’Association des amis par Florence Strigler.

Le Fonds français pour l’alimentation et la santé est riche de la diversité des acteurs qui l’animent et qui sont rassemblés au sein de l’Association des amis du Fonds. Convaincus que la richesse du débat naît de la diversité des points de vue, nous vous invitons à participer largement à nos travaux, afin qu’émergent des nouvelles connaissances et que nous puissions faire évoluer favorablement les comportements alimentaires au sein de la population.

Nous vous attendons nombreux !

Pierre Combris
Vice-Président de l’Association des amis du Fonds français pour l’alimentation et la santé
Responsable du groupe de travail « Préparation du débat 2012 – Peut-on modifier les comportements alimentaires ? »

Les commentaires sont fermés.