Un nouvel appel à projets pour le FFAS

Après un premier appel à projets en 2011 couronné d’un certain succès pour ne pas dire d’un succès certain au vu du nombre et de la qualité des projets déposés puis sélectionnés, le nouvel appel du Fonds Français pour l’Alimentation et la Santé vient d’être publié. Comme les bourgeons au printemps, espérons qu’il amènera de nombreux fruits dont la saveur ne gâchera en rien le plaisir des experts.

Le processus de sélection mis en place l’année dernière et qui fait appel aux compétences et jugements de ces derniers sera reconduit. Il a été un gage de haute qualité scientifique, d’indépendance et d’impartialité. Que l’ensemble des personnes sollicitées soit remercié et en particulier nos collègues étrangers. Sans eux, le bon déroulement de ce processus n’aurait pu exister.

Les pôles action et recherche se sont particulièrement impliqués tant dans la rédaction du cahier des charges que dans la mise en place des expertises, la sélection et le suivi des projets. Pour assurer une certaine cohérence, et au vu de la qualité de certaines propositions non sélectionnées, en particulier de la thématique 1, celle-ci est reconduite dans les mêmes termes. C’est la thématique phare qui donne une excellente visibilité au Fonds.  « Action alimentation et santé : Expérimentation en conditions réelles » : une thématique qui permet une approche multi disciplinaire et de proposer une action concrète assortie d’une évaluation rigoureuse. Cette dernière apparaît comme indispensable si l’on veut juger de son efficacité et de ses retombées sociales, économiques ou de santé et bien-être.

De la même manière, la thématique 3 « Compréhension et méthodes d’études des mécanismes du plaisir alimentaire » est proposée de nouveau cette année. Néanmoins, il est important de préciser qu’une restriction y a été apportée. En effet, seules les études portant sur le sujet humain seront recevables, ceci afin de pallier à un manque dans les projets sélectionnés l’année dernière.

Enfin, deux thématiques nouvelles viennent compléter un ensemble cohérent qui devrait permettre à de nombreuses personnes de se sentir concernées : « Une alimentation pour la santé à tous les âges de la vie : co-construction avec les adolescents d’un projet promouvant une alimentation santé » et « Inégalités sociales : conséquences biologiques selon le sexe ».

Les pôles et à travers eux les différentes instances du Fonds, souhaitent et espèrent que l’inspiration vienne, les collaborations se fassent jour afin que nous puissions nous délecter à la lecture de ce que vous nous proposerez. Ainsi plus nos sens seront aiguisés, plus notre plaisir sera augmenté et plus votre projet aura des chances d’être sélectionné.

Pr. Chantal Simon et Luc Pernicaud,
Responsables scientifiques des pôles action et recherche

Les commentaires sont fermés.