Une nouvelle étude sur l’attitude des consommateurs américains vis-à-vis de leur alimentation

« Comparativement à 2011, les personnes interrogées se considèrent en meilleure santé, elles sont plus nombreuses à penser que l’origine des calories a un impact sur la prise de poids (70% au lieu de 60% en 2011), l’aspect visuel des aliments a pris une place plus importante, la date d’expiration est plus souvent observée que les valeurs nutritionnelles sur l’emballage (respectivement 63% et 68% en 2011, et 76% et 66% en 2012), les personnes interrogées considèrent (à 60%) que les sucres peuvent faire partie d’un régime équilibré, et 60% voient l’intérêt d’une alimentation enrichie en protéines. »

En savoir plus

Les commentaires sont fermés.