Thibaut de Saint Pol : « Corpulence, normes et inégalités sociales »

Si l’obésité constitue aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique, la corpulence des individus est un caractère physique très particulier, mêlant étroitement des questions de santé, mais aussi d’apparence. Or la perception que chacun d’entre nous a de sa corpulence varie fortement entre les groupes sociaux et entre hommes et femmes, ce qui a des conséquences directes sur les pratiques, notamment alimentaires, et sur les inégalités sociales.

Dans cette interview :
> Quel rôle joue l’apparence physique dans nos sociétés ?
> Le regard porté sur la corpulence des hommes et des femmes est-il le même ?
> Quelles inégalités observe-t-on en France face à l’obésité ?
> Quel est l’impact des messages de santé publique sur nos représentations ?

Visionner la conférence

Télécharger la lettre scientifique

Thibaut de Saint Pol est spécialiste de l’étude des modes de vie et des inégalités sociales face à l’alimentation et à la santé. Chef du bureau de la jeunesse et de la famille au Ministère des Affaires sociales et de la Santé, il est également professeur associé à l’École Normale Supérieure de Cachan. Sa thèse de doctorat en sociologie, récompensée par le Prix français de recherche en nutrition Jean Trémolières et le prix de la Ville de Paris pour les études de genre, était consacrée aux dimensions sociales de l’obésité en Europe. Il est notamment l’auteur de l’ouvrage Le Corps désirable-Hommes et femmes face à leur poids paru aux Presses universitaires de France.


Les commentaires sont fermés.