INRA : « Trois repas par jour, un modèle à la française bien ancré en région parisienne »

Trois repas par jour, une tradition bien française que des chercheurs en sciences sociales de l’INRA Versailles-Grignon ont explorée. Si ce rituel est bien ancré dans les pratiques des familles franciliennes, il est sujet à de fortes pressions socio-économiques à même d’expliquer notamment que les femmes en situation précaire ont, plus que les hommes, tendance à sauter un repas. Des résultats à explorer plus avant.

Lire l’article

Les commentaires sont fermés.