Journée scientifique « Le risque en toxicologie alimentaire »

Le but de cette journée est d’apporter un éclairage scientifique et factuel à la question du risque en toxicologie alimentaire, souvent mal traitée, à partir de sources mal informées ou mal intentionnées.

La population française profite-t-elle des progrès de la science en toxicologie alimentaire ? Comment perçoit-elle ce risque ? Comment le risque est-il évalué par les scientifiques ? Le naturel est-il sain par essence ? Les colorants alimentaires sont-ils toxiques ? Les perturbateurs endocriniens sont-ils un simple mode d’action toxique ou une menace pour l’humanité ? Ce risque est-il pris en compte dans les évaluations ? Doit-on faire des analyses bénéfices (nutritionnels)/risques (toxicologiques) lors des évaluations des risques chimiques en sécurité alimentaire ? Comment les autorités publiques et les industries alimentaires gèrent-elles les risques, avérés ou non ? Tous ces points seront abordés pour permettre, en conclusion, d’aborder l’acceptabilité du risque tant sur le plan scientifique, économique, que sociétal.

Télécharger le dossier de presse

Visionner la journée dans son intégralité

> Visionner les séquences de regards croisés
« Le risque en toxicologie alimentaire » : les échos de la journée
Méthodologies d’évaluation du risque en toxicologie alimentaire : où en est-on ?
Comment gérer le rapport bénéfice/risque en toxicologie alimentaire ?

Les interventions

> Mot d’accueil
(Daniel Nairaud – Directeur du Fonds français pour l’alimentation et la santé)

Matinée présidée par Gérard Pascal (INRA)

> Etat sanitaire de la population française et lien avec l’alimentation
(Jean de Kervasdoué – CNAM)

La perception des risques
(Jocelyn Raude – École des Hautes Études de Santé Publique)

L’évaluation du risque
(Dominique Parent Massin – Université de Brest/Paris 11)

Etudes de cas

La réévaluation des colorants alimentaires
(Pierre Galtier – INRA Toulouse)

Les métabolites secondaires toxiques des plantes
(Hervé This – INRA/AgroParisTech/Fondation Science & Culture Alimentaire)

Les mycotoxines
(Isabelle Oswald – INRA Toulouse)

Les perturbateurs endocriniens
(Jean-Pierre Cravedi – INRA Toulouse)

Après-midi présidée par Xavier Coumoul (Université Paris Descartes)

Approche nutrition versus toxicologie

> Définition des recommandations alimentaires pour la population française : comment intégrer l’analyse bénéfices-risques ?
(Esther Kalonji – ANSES) – Intervention annulée mais interview à retrouver ici

> Le projet BRAFO
(Stéphane Vidry – ILSI Europe)

La gestion du risque

Gestion du risque par les autorités publiques
(Jean-Luc ANGOT – DGAL)

Gestion du risque dans les entreprises agroalimentaires
(Hervé Lafforgue – Danone)

Conclusion : Le risque sociologiquement acceptable sur les plans scientifique, économique, sociétal
(Bernard Chevassus-au-Louis – CGAER)

Les commentaires sont fermés.