ANSES : avis relatif au rapport d’expertise collective de l’Inserm « Pesticides. Effets sur la santé »

« La très grande majorité des substances identifiées par le rapport de l’Inserm comme ayant une présomption de lien moyenne ou forte avec la survenue d’effets sur la santé concerne des substances aujourd’hui interdites, appartenant au groupe des insecticides organochlorés telles que le DDT ou le toxaphène ou des insecticides à propriétés d’inhibiteurs des cholinestérases comme le terbufos ou le propoxur. La demande visant des recommandations concernant les AMM, seules les données relatives aux substances actives phytopharmaceutiques pour lesquelles le rapport de l’Inserm relève une présomption de lien avec une ou plusieurs pathologies et qui sont autorisées dans l’Union européenne ont été analysées dans le cadre de cette saisine. »

Télécharger le document

Les commentaires sont fermés.