Les enjeux de la dématérialisation de l’information sur les produits alimentaires

Le 20 novembre prochain aura lieu le colloque annuel du Fonds français pour l’alimentation et la santé. Il sera consacré aux enjeux de la dématérialisation de l’information sur les produits alimentaires, qui concernent un grand nombre d’acteurs de l’alimentation, tous invités à s’exprimer au cours de la journée, qui s’annonce riche en débats et en enseignements.

L’essor du commerce en ligne, des catalogues électroniques, et la banalisation de l’utilisation des outils numériques par les consommateurs ont stimulé le processus de dématérialisation de l’information sur les produits alimentaires. Ce mouvement de dématérialisation est considéré par les parties prenantes comme une occasion unique de définir un format commun de gestion des données réglementaires qui facilitera l’utilisation et l’exhaustivité de l’information sur les produits, désormais affranchie des limites physiques imposées par les emballages. Néanmoins, ce processus soulève de nombreuses questions, auxquelles le colloque cherchera à apporter des éléments de réponse.

La parole sera notamment donnée aux professionnels impliqués dans la gestion des catalogues électroniques : comment standardiser l’information ? Quelles informations consommateur doivent être intégrées aux catalogues ?

La dématérialisation permettra de rendre plus complète l’information sur les produits, mais elle pourrait limiter la capacité des industriels à maîtriser sa hiérarchisation (face avant/arrière des emballages, taille des caractères, etc.). Comment l’intégrer alors dans la stratégie des producteurs et des distributeurs ?

Du côté des consommateurs, la dématérialisation affectera le processus de choix des produits : à l’aide d’applications simples, chacun d’entre eux peut d’ores et déjà accéder aux informations qui l’intéressent, trier puis sélectionner les produits selon ses propres critères, en tenant compte s’il le souhaite des avis émanant de tiers. Comment s’assurer alors de la fiabilité des informations ? La multiplicité des outils ne risque-t-elle pas finalement de complexifier le choix ? La dématérialisation peut-elle avoir un impact sur la santé des consommateurs ?

Pour les autorités publiques, l’enjeu est également de taille : comment encadrer les applications et les activités qui vont se développer autour du traitement de l’information à destination des consommateurs ? La réglementation sur l’étiquetage en sera-t-elle affectée ?

Ces différentes perspectives appellent une réflexion que le colloque du FFAS souhaite alimenter :

  • en rendant accessibles à tous les aspects techniques de la dématérialisation de l’information
  • en montrant que ce mouvement est profond et irréversible
  • en explorant les conséquences de la dématérialisation sur les stratégies et le marketing des producteurs et des distributeurs
  • en clarifiant les rôles et les responsabilités de toutes les parties prenantes
  • en distinguant bien l’information factuelle de son traitement

Une large partie de l’après-midi sera consacrée à une table ronde qui permettra à l’ensemble des acteurs impliqués de confronter leur point de vue.

La journée promet d’être fructueuse et nous comptons sur votre présence pour y contribuer !

Pierre Combris, 
Président du groupe de travail en charge de la préparation du colloque 2014 du FFAS

 

En savoir plus sur le colloque

Les commentaires sont fermés.