Avis du CNA : « Communication et alimentation : les conditions de la confiance »

Le présent Avis, « Communication et alimentation : les conditions de la confiance », issu de ces travaux et adopté par le CNA plénier lors de sa session du 11 décembre 2014, s’articule en quatre parties :
Les comportements de consommation : la relation du consommateur à son alimentation. Ces éléments de contexte, issus des sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, histoire et économie), constituent un préalable indispensable pour comprendre les liens qui unissent les individus à leur alimentation et ainsi construire des outils de communication appropriés.
Comment percevons-nous les informations ? Aspects cognitifs et gestion de l’information. Dimension essentielle à intégrer pour concevoir des stratégies de communication, les aspects cognitifs permettent de comprendre comment nous percevons et traitons l’information ainsi que les biais dont nous sommes tous victimes.
Quelques considérations sur les crises. Même si le présent Avis exclut la communication de crise en tant que telle, il était indispensable de cerner certains éléments de la dynamique des crises.
Les acteurs. Cette dernière partie s’attache à décrire le rôle, les enjeux et les contraintes des principaux acteurs dans le domaine alimentaire : les consommateurs, les acteurs économiques, les médias et internet, les pouvoirs publics, les agences et les lanceurs d’alerte.

Lire l’avis

Les commentaires sont fermés.