Michèle Guerre-Millo : « L’obésité : une maladie inflammatoire ? »

Depuis quelques années, notre vision du rôle du tissu adipeux a radicalement changé. Il est maintenant placé au centre d’un dialogue inter-organes, qui contribue à l’équilibre métabolique. En cas de dérèglement de la balance énergétique, comme dans le cas de l’obésité, le tissu adipeux est la cible de perturbations fibro-inflammatoires, qui deviennent chroniques au cours de l’évolution de la maladie.

Michèle Guerre-Millo, Directeur de recherche à l’Inserm, présente des résultats de recherche de son équipe, dans le cadre d’une conférence organisée par le Fonds Français pour l’Alimentation et la Santé le 19 Mars 2015.

Dans cet interview :

> Le tissu adipeux, source de facteurs pro-inflammatoires ?

> Le nombre de cellules adipeuses, est-il réversible ?

> L’obésité, est-ce une fatalité ?

> Quelle est l’actualité en matière de recherche ?

Pour en savoir plus :

Retransmission de la conférence

Les commentaires sont fermés.