Une nouvelle dynamique pour le FFAS

A la fin de l’année 2014, le Conseil d’administration du FFAS a adopté un plan stratégique pour donner un nouvel élan au Fonds, à l’aube du second mandat de quatre ans.

Les missions du FFAS ont été réaffirmées : financement de travaux de recherche sur les relations entre alimentation et santé, déploiement d’actions de prévention, diffusion de connaissances scientifiques sur l’alimentation.

Six groupes thématiques permanents composés d’experts du domaine académique, du milieu associatif et du monde de l’entreprise sont venus remplacer les anciens pôles génériques. Les thèmes suivants structurent désormais l’activité du Fonds : « Qualité et sécurité des aliments », « Information des consommateurs », « Etude des comportements alimentaires », « Populations spécifiques », « Précarité et alimentation », « Alimentation du futur ».

Cette nouvelle organisation en groupes thématiques intéressant les parties prenantes favorisera les échanges de regards croisés, la confrontation des connaissances et expertises, le décloisonnement des réflexions et la co-construction d’actions profitables à la population.

Ces groupes, dont l’objectif n’est que d’œuvrer au service de l’intérêt général, sont maintenant installés mais restent ouverts et pourront coopter de nouveaux membres, moyennant validation par le Conseil d’administration, ou inviter ponctuellement des experts à travailler sur tel ou tel sujet.

D’autres évolutions sont en cours :

- possibilité de fléchage d’une partie du don : la possibilité d’un fléchage thématique d’une partie du don a été ouverte et un donateur peut décider de consacrer jusqu’à 85% de son don fléché à un ou plusieurs thèmes de son choix, 15% étant obligatoirement versés à la « caisse commune des dons » pour éviter que des thématiques se retrouvent orphelines. Ainsi, chaque groupe se verra attribuer un budget, qui sera notamment fonction de ce fléchage des dons.

- liberté de choix des modalités d’action que chaque groupe thématique souhaite mettre en œuvre : les groupes décideront des outils d’intervention leur permettant de prendre en charge leur thématique sur une période de quatre ans. Leur plan d’action sera toutefois soumis à l’approbation du Conseil scientifique et éthique. Les outils restent les mêmes qu’auparavant (financement de projets de recherche, financement d’actions de terrain, colloques, conférences, « états des lieux », petits déjeuners scientifiques, etc.) mais de nouvelles modalités d’intervention sont possibles.

- possibilité de mener des travaux conjoints : la direction générale assurera la coordination des activités entre les groupes thématiques et exercera une veille sur les synergies à mettre en place, comme l’organisation de travaux ou ateliers conjoints sur les sujets partagés.

A ce jour, chaque groupe a commencé à définir le périmètre de son champ d’action avec l’objectif de mettre au point sa feuille de route pour les quatre années à venir avant l’été. Bien entendu, il ne s’agira pas d’un programme de travail figé mais d’un cadre structurant pour que la valeur d’utilité du FFAS soit plus facilement perçue de l’extérieur.

La volonté d’une convergence avec les politiques publiques a été manifestée par tous les groupes thématiques lors de leur installation, et l’élection récente de Christian BABUSIAUX à la présidence du Conseil d’administration du Fonds souligne la volonté des administrateurs de nouer des liens plus étroits avec les Pouvoirs publics.

Nous vous tiendrons évidemment informés de toutes les actualités du FFAS et des orientations prises par chaque groupe thématique (lancement d’appels à projet, organisation d’événements, publications) sur notre site internet dans les semaines à venir !

Daniel NAIRAUD

Directeur Général du FFAS

Les commentaires sont fermés.