Crédoc : « Evolution des représentations sociales du bien manger »

Cahier de recherche n°C316

« Chaque société est le résultat d’une synthèse historique présentant un ensemble de manières d’agir, de sentir et de penser exprimant son unité et sa singularité.

Parmi ces manières, celles relatives à l’alimentation, parce qu’elles occupent une place vitale dans l’existence des individus et des groupes, constituent de profonds marqueurs culturels. La culture alimentaire est d’abord une production des représentations sociales propre à une population. Face au même impératif de se nourrir, les sociétés ont répondu et répondent différemment. Si une culture alimentaire correspond à un ensemble de pratiques observées par telle population, ces pratiques traduisent une interprétation de ses représentations alimentaires, qui vont s’incarner dans un certain nombre de règles : que faut-il manger ou ne pas manger, comment faut-il manger, etc. ?

Télécharger le rapport

Les commentaires sont fermés.