Conférence « Les préférences pour le gras, le salé et le sucré. Pourquoi et comment les mesurer ? »

Par Pascal Schlich, Directeur de Recherche à l’INRA de Dijon

Photo P.SchlichLe gras, le salé et le sucré contribuent à la palatabilité des aliments. Toutefois, les préférences individuelles pour chacune de ces trois sensations sont très variables et influencent les choix alimentaires, lesquels en retour exposent plus ou moins le sujet à ces sensations. Cette boucle montre tout l’enjeu de la mesure des préférences vis-à-vis du gras, du salé et du sucré. Des outils originaux et uniques (questionnaire et tests d’analyse sensorielle) ont été élaborés et appliqués à des très grands groupes de sujets afin d’établir des relations entre préférences, expositions sensorielles, consommations alimentaires et caractéristiques sociodémographiques, pondérales et psychologiques des sujets.

Présentation

Introduction

Le projet EpiPref

L’outil PrefSens

L’outil PrefQuest

PrefSens vs. PrefQuest

L’exposition sensorielle

Liens entre préférences déclarées et données Nutrinet

Résumé

A retenir

Conclusion

Bibliographie

Questions de l’auditoire

a

Visionner la conférence dans son intégralité

Visionner l’interview de Pascal Schlich

Télécharger la lettre scientifique

Les commentaires sont fermés.