Surveillance du syndrome hémolytique et urémique chez les enfants de moins de 15 ans en France en 2014

Les Escherichia coli entérohémorragiques (EHEC), également dénommés E. coli producteurs de Shiga-toxines (STEC), sont responsables de manifestations cliniques variées : diarrhée simple ou sanglante, colite hémorragique, pouvant se compliquer d’un syndrome hémolytique et urémique (SHU).

Le SHU touche particulièrement les jeunes enfants et représente la principale cause d’insuffisance rénale aiguë chez l’enfant de moins de 3 ans. Dans la littérature, la létalité du SHU varie de 3 à 5 %, 1% selon les données de surveillance françaises, et plus d’un tiers des malades conservent des séquelles rénales à long terme.

En France, la recherche des EHEC dans les selles n’étant pas effectuée en routine dans les laboratoires d’analyses médicales, la surveillance des infections à EHEC est basée depuis 1996 sur la surveillance du SHU chez l’enfant de moins de 15 ans.

Cette synthèse présente les caractéristiques épidémiologiques des SHU pédiatriques post diarrhée signalés en France en 2014.

Télécharger la synthèse

Les commentaires sont fermés.