L’élargissement du FFAS et ses nouvelles orientations

Chers lecteurs,

Six mois après le début du 2ème mandat du FFAS, je souhaitais partager avec vous les nouveautés dans l’action du FFAS, que je préside depuis avril.

Tout d’abord, l’assise de ses instances a été élargie :

- son Conseil d’Administration est passé de 8 à 13 membres. Il a été élargi à l’univers de la distribution (avec l’entrée de Jérôme Bédier, Secrétaire Général de Carrefour), à celui des institutions de prévoyance (André Renaudin, Directeur général d’AG2R), ou encore aux institutions publiques (Patrick Dehaumont, Directeur général de l’alimentation et Bernard Vallat, Président du Conseil national de l’alimentation). Deux nouveaux représentants de l’univers de la Recherche ont également fait leur entrée, Jacques Delarue, Président du Collège des enseignants en nutrition et Gilles Trystram, Directeur général d’AgroParisTech.

- son Conseil Scientifique a été élargi à une fonction de Conseil scientifique et éthique, avec un accroissement corrélatif du nombre de ses membres, de 6 à 12 membres : le CSE dont le président est Claude Fischler, et les vice-présidents sont Christine Cherbut (INRA) et Christian Boitard (INSERM) est interdisciplinaire. Parmi les nouveaux membres, Didier Sicard (Président d’honneur du Comité consultatif national d’Ethique), Stéphane Martin (Directeur général de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité) et Jacques Lucas (Vice-président du Conseil national de l’Ordre des médecins).

- aux 3 anciens pôles se sont substitués 6 groupes thématiques, composés d’experts du domaine académique, du milieu associatif et du monde de l’entreprise. A ce jour, 110 personnes participent à ces groupes.

Cet élargissement, voulu pour conforter le Fonds, est porteur d’une nouvelle dynamique. Le Conseil d’administration et moi-même souhaitons donc le poursuivre en accueillant de nouveaux partenaires d’autres secteurs tels que la restauration hors domicile ou les équipementiers.

Ensuite, lors d’un séminaire qui a réuni le 23 septembre les membres du CA, ceux du CSE et les co-présidents de chaque groupe thématique, deux orientations stratégiques ont été proposées :

- le concept de « système alimentaire durable » : le FFAS souhaite clarifier ses fondements pour mieux les valoriser et en favoriser l’appropriation tant par le consommateur final que par les acteurs économiques ;

- l’alimentation comme facteur d’allongement de l’espérance de vie en bonne santé : le FFAS souhaite mieux connaître les « régimes de vie et d’activité physique », préciser les besoins alimentaires propres à chaque sous-groupe et les moyens de les satisfaire, et contribuer à l’élaboration de nouveaux outils permettant une approche plus personnalisée de la prévention.

L’objectif du FFAS c’est aussi d’intervenir davantage sur des sujets d’actualités pour apporter des éléments d’appréciation objectifs et fournir des clés de compréhension utiles pour les décideurs et pour le public le plus large possible.

Christian Babusiaux

Président du FFAS

En savoir plus en image

Les commentaires sont fermés.