Les Echos : « Santé : le mystère des hypersensibilités alimentaires »

« Les régimes sans gluten et sans lait font toujours plus d’adeptes. De quoi agacer la communauté médicale qui les considère à bien des égards injustifiés. Voire dangereux. Etat des lieux. »

(…)« Pour être reconnue allergique à un aliment, une personne doit fabriquer en sa présence une classe particulière d’anticorps baptisée igE (immunoglobuline E) qu’on va retrouver en bonne quantité dans son sang. Les intolérants au gluten, eux, produisent des igA, ce qui permet d’affirmer qu’ils sont atteints de la maladie cœliaque, laquelle s’attaque à la paroi de l’intestin grêle. Quant à l’intolérance au lactose, elle n’est pas d’origine immunitaire mais s’atteste par l’absence d’une enzyme – la lactase – qui empêche la digestion de cette protéine. Les médecins ont déjà fort à faire avec ces affections cliniquement établies et toutes en forte croissance. Aujourd’hui, 3,5% des adultes et 8% des enfants souffrent d’allergies alimentaires, tandis que près de 1% de la population serait touchée par la maladie cœliaque. » (…)

a

Lire l’article complet

Les commentaires sont fermés.