CNW : « L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ), appuyée par plusieurs organisations, souhaite que la ministre de la Santé, Jane Philpott débute la régulation pour l’élimination des gras trans industriels des aliments »

L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ), appuyée par plusieurs organisations, souhaite que la ministre de la Santé, Jane Philpott débute la régulation pour l’élimination des gras trans industriels de nos aliments.

Dans sa lettre de mandat, le Premier ministre, Justin Trudeau, s’attend à ce que la Ministre Philpott  promeuve « la santé publique … en adoptant des règlements plus stricts, semblables à ceux en vigueur aux États-Unis, pour éliminer les gras trans … ajoutés dans les aliments transformés. » Aux États-Unis, la Food and Drug Administration a déjà, de son côté, ordonné les industriels de l’agroalimentaire américains à éliminer les huiles partiellement hydrogénées (source de gras trans industriels) des aliments transformés d’ici juin 2018. Bill Jeffery, du Centre for science in the public interest, indique que « selon le Charge mondiale de morbidité, en 2013, les gras trans étaient toujours responsables de 2653 décès au Canada. »

En savoir plus

Les commentaires sont fermés.