Les Brèves du Sucre – Nutrition n°63

Ce mois-ci dans les brèves du sucre :

– Le plaisir épicurien, un allié pour manger sainement ?

Les brèves :

– Un régime réduit en sucres abaisserait le seuil de détection du sucre mais pas l’appréciation des aliments sucrés

– Goût sucré et goût amer : des champs du cortex gustatif primaire distincts

– Les aliments sucrés activent les neurones de la mémoire épisodique formant le souvenir du repas

– Impact des stimuli externes sur l’attractivité d’aliments de haute densité calorique

– Douceurs de Noël : les enfants en surpoids associent-ils d’avantage les événements festifs à la nourriture ?

– Index glycémique, charge glycémique et troubles psychologiques communs

– Nutrition personnalisée en fonction de la réponse glycémique

– Une solution sucrée à la fatigue des sportifs d’endurance ?

– L’ambivalence du bonbon dans les interactions entre préadolescents au collège

– L’ajout de la mention « sucres ajoutés » sur l’étiquetage nutritionnel mal comprise des consommateurs américains.

– Compensation énergétique suite à la consommation d’aliments réduits en sucres

– La consommation moyenne américaine de sucres ajoutés présente-t-elle un risque pour la tolérance au glucose ou la résistance à l’insuline ?

– Mieux vaut prévenir que guérir : un bon système de gestion des caries ?

Télécharger la lettre

Les commentaires sont fermés.