ONAPS : Création de l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité

Lancé officiellement le 22 octobre 2015 par le secrétaire d’État aux sports Thierry Braillard, l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité  va permettre de rassembler et d’améliorer les connaissances sur les niveaux d’activité physique et de sédentarité de la population française, ainsi que sur les différents facteurs qui les déterminent. Implanté à Clermont-Ferrand, complétant d’autres dispositifs nationaux et régionaux, l’ONAPS contribuera à faire de l’Auvergne, dans le cadre de la nouvelle grande région Auvergne Rhône-Alpes, un grand pôle de promotion de la santé par l’activité physique.

En complément du plan national « Sport, santé, bien-être » décliné dans chaque région et visant au développement de la pratique comme outil de santé publique, le Ministère en charge des sports et le Centre national pour le développement du sport (CNDS) ont souhaité engager une approche scientifique permettant de mesurer l’impact de la pratique physique et de la sédentarité sur la santé des publics en bonne santé ou porteurs de maladies chroniques, de personnes atteintes d’obésité ainsi que sur le recul de la dépendance des personnes âgées. C’est dans ce contexte qu’est créé l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité.

Cet observatoire devra permettre, en terme d’objectif, d’améliorer la santé et la qualité de la vie de la population en général, de développer une prévention ciblée pour les publics à besoins particuliers et de limiter, en conséquence, les dépenses de santé liées aux soins.

En savoir plus 

Les commentaires sont fermés.