Umberto Simeoni : « De la conception à deux ans : comment l’environnement et l’épigénétique conditionnent notre santé future ? »

L’alimentation au cours des premières phases de la vie et le concept DOHaD (Developmental Origins of Health and Disease), par Umberto Simeoni, Chef du service pédiatrie du CHUV Lausanne – Président de la SF-DOHaD

La découverte relativement récente de la capacité de l’individu à adapter son développement en fonction de son environnement , confère aujourd’hui une importance toute particulière à l’alimentation maternelle et infantile. Elle contribue en effet à la mise en place durable des principales régulations physiologiques et biologiques, et donc au risque de développer les principales maladies chroniques de l’âge adulte (obésité, diabète de type 2 et maladies cardio-vasculaires). Le rôle des facteurs nutritionnels précoces dans l’évolution de ces maladies offre une exceptionnelle opportunité pour une politique ciblée de prévention.

Suite à la conférence donnée le 8 mars dernier au FFAS, Umberto Simeoni a répondu à 3 questions supplémentaires :

> Que défend le concept de DOHaD ?
> Quelle place tient la DOHaD dans la genèse du diabète, de l’hypertension artérielle ou de l’obésité ?
> Que conseiller aux couples désireux de faire un enfant dans un futur proche ? 

Les réponses dans la vidéo ci-dessous!

a

a

Les commentaires sont fermés.