Hommage à Denise-Anne Moneret-Vautrin

In memoriam

Madame Le Professeur Denise-Anne Moneret-Vautrin nous a quittés en ce jour de Pâques 2016.

 Son dernier écrit publié dans la revue HEGEL « Penser par soi-même » commençait par « En 1963, le jeune médecin que j’étais, fit ses premières armes dans un service de médecine dont le patron s’intéressait à l’allergologie.». Ce patron était le professeur Jean-Pierre Grilliat qui s’intéressait à une médecine que l’on pouvait, à l’époque, qualifier d’ésotérique : l’allergologie, alors que toutes les attentions étaient au chevet de la tuberculose et des pneumoconioses. En 2016, 30 % de la population est allergique…

La carrière du Professeur Denise-Anne Moneret-Vautrin a été marquée par les progrès fulgurants de la connaissance moléculaire et génétique. Fille de la science clinique et biologique, elle cherchait pour aller plus loin et comprendre pourquoi émergeaient des pathologies nouvelles comme les allergies alimentaires. L’innovation était le moteur de la vie de Madame le Professeur Denise-Anne Moneret-Vautrin et ses propos étonnaient ses contemporains. A sa retraite, elle a développé son expertise au sein de la société Genclis au service des générations à venir et de l’innovation.

Médecins, industriels agro-alimentaires, pouvoirs publics, associations de patients, tous ont bénéficié de ses contributions scientifiques pour explorer le champ des allergies alimentaires. Au sein de l’Institut Français pour la Nutrition, elle a œuvré pour faire progresser les connaissances et élaborer les réponses à ce nouvel enjeu de santé publique et de société qu’étaient les allergies alimentaires.

Membre de l’Académie Nationale de Médecine, Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite, lauréate du prix Clemens Von Piquet de l’Académie Européenne d’Allergologie et d’Immunologie Clinique, son expertise a été reconnue par ses contemporains.

Ses dernières attentions ont été pour le réseau d’allergovigilance (reseau@allergyvigilance.org). Pédagogue infatigable, elle a formé de nombreux élèves qui poursuivront son œuvre.

Les membres du Fond français pour l’alimentation et la santé adressent à sa famille leurs plus sincères condoléances.

Pr. Gisèle Kanny

Les commentaires sont fermés.