Le FFAS publie un état des lieux sur la vitamine D

La vitamine D joue un rôle majeur dans le maintien de l’homéostasie phospho-calcique et est essentielle au développement et au maintien de la minéralisation osseuse. Sa carence a des conséquences biologiques et cliniques pouvant aboutir à des signes de rachitisme chez l’enfant et d’ostéomalacie (défaut de minéralisation) chez l’adulte, avec déformations osseuses et hypotonie musculaire.

De plus, la 1,25-dihydroxyvitamine D ou calcitriol, forme active de la vitamine D, est maintenant considérée comme un régulateur physiologique de la prolifération-différenciation de nombreux types cellulaires et comme un modulateur des défenses immunitaires de l’organisme.

L’insuffisance et/ou la carence en vitamine D semble ainsi de plus en plus être un des facteurs influençant le risque de survenue de nombreuses pathologies, faiblesse musculaire et affections neuro-dégénératives et pourrait jouer un rôle dans la survenue de maladies inflammatoires et auto-immunes ainsi que de certains cancers.

Cette synthèse des connaissances, établie par le FFAS, conduit à faire plusieurs recommandations.

Télécharger le document

Télécharger la plaquette

Les commentaires sont fermés.