Lipid’Nutri+ (N°31 – Sept./Oct. 2016) : « Régime Méditerranéen et vieillissement cérébral pathologique : quelle place pour les lipides ? »

Devant la forte prévalence de démence, il est urgent d’identifier des facteurs qui pourraient ralentir le déclin cognitif associé à la démence et plus généralement au vieillissement. Les études sur l’alimentation ont permis de suggérer que le régime Méditerranéen était associé à une meilleure santé mentale. Parmi les aliments et nutriments le composant, la consommation de poissons, sources d’acides gras polyinsaturés oméga 3, et l’huile d’olive seraient des éléments majeurs à l’origine de ces effets bénéfiques, alors que les études sur les acides gras saturés et trans doivent se poursuivre afin de conclure quant à leur impact éventuel sur le risque de vieillissement cérébral pathologique. 

En savoir plus

Télécharger la newsletter

Les commentaires sont fermés.