Le FFAS publie un état des lieux sur le gluten

Consommé depuis des millénaires, le gluten, formé après hydratation, à partir de certaines protéines (gluténines et gliadines) des céréales, principalement du blé, est bien toléré par la majorité de la population. Ses qualités technologiques en font un élément essentiel pour la fabrication du pain et autres transformations agroalimentaires des céréales. Il est responsable de certains problèmes de santé dont la prévalence est en augmentation bien que n’affectant qu’un faible pourcentage de la population : allergie au blé et maladie cœliaque (ou intolérance au gluten). A côté de ces affections bien caractérisées, il existe une hypersensibilité non cœliaque au gluten, souvent difficile à authentifier.

Peu de données objectives permettent aujourd’hui d’attribuer au gluten l’augmentation des prévalences de ces troubles ; des hypothèses sont formulées quant au rôle des pratiques agronomiques et des procédés agroalimentaires.

Une controverse existe autour du bienfondé des régimes sans gluten, qui sont de plus en plus pratiqués par des personnes qui ne sont pas concernées par les pathologies en question.

Télécharger le document

Télécharger la plaquette

En complément de la publication de l’état des lieux, le Professeur Bernard Guy-Grand a répondu à 5 questions :

> Qu’est-ce que le gluten ?
> Dans quels aliments trouve-t-on du gluten ?
> Quels problèmes de santé le gluten peut-il causer ?
> Comment expliquer l’augmentation des problèmes liés au gluten ?
> Est-il problématique de suivre un régime sans gluten ?

Les réponses en vidéo ci-dessous :

Les commentaires sont fermés.