Cerin – Cholé-doc : « Nutrigénétique et maladies métaboliques »

N°153 – Novembre/Décembre 2016

Edito de Frédéric Fumeron (INSERM U118, Paris)

Résumé :

La génomique nutritionnelle étudie le rôle des nutriments et aliments dans la santé, en tenant compte de leurs relations avec le génome. Cette approche multi disciplinaire inclut la « nutrigénomique » et la « nutrigénétique ». On parle de nutrigénomique pour désigner les modifications de l’expression des gènes sous l’influence de facteurs nutritionnels.
Lorsque les variations de structure du génome, autrement dit les variations génétiques, modifient les effets nutritionnels, ou inversement, quand la nutrition module l’influence de la variation génétique, on parle de nutrigénétique. La finalité de la génomique nutritionnelle est de proposer une nutrition personnalisée.

(…) Les modifications de l’alimentation n’auront pas le même effet chez tous les individus, et même en présence d’un prédisposition génétique, on peut agir sur l’environnement nutritionnel pour modifier son risque. Génétique n’est pas synonyme de fatalité.

Télécharger le document

Les commentaires sont fermés.