INRA – La valeur nutritionnelle des aliments a-t-elle diminué depuis 60 ans ?

« Au cours des 50 dernières années les aliments ont perdu jusqu’à 75 % de leur valeur nutritive…et il faut 100 pommes actuelles pour le même apport de vitamine C qu’une seule pomme ancienne et 20 oranges au lieu d’une pour l’apport de vitamine A ». Le brocoli, l’abricot, le blé, la viande et le lait auraient aussi perdu une part importante de leur qualité nutritionnelle. Telles furent les déclarations caricaturales faites dans un documentaire de France 5 (récemment rediffusé) et largement répercutées par les médias (documentaire déjà critiqué dans le numéro 12 de mai 2016 du Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture). Elles reposent principalement sur un article de synthèse publié en 2009 par Donald Davis de l’université du Texas, mettant l’accent sur la baisse des teneurs en certains micronutriments dans les fruits et légumes durant le dernier siècle. Cet article a été utilisé pour dénigrer l’agriculture moderne par rapport à l’agriculture d’autrefois recourant à des variétés végétales anciennes et n’utilisant pas de produits chimiques de synthèse (quand tout était quasiment bio mais sans certification). (…) »

Léon Guéguen
Directeur de recherches honoraire de l’Inra
Membre émérite de l’Académie d’Agriculture de France
Membre de la section « Interactions Milieux-Êtres vivants »

Lire l’article

Les commentaires sont fermés.