Pour le même prix, manger mieux tout en réduisant notre impact sur la planète, c’est possible !

« Sans dépenser plus pour nos courses, il est possible de manger des produits plus sains et de meilleure qualité, issus notamment de l’agriculture biologique, tout en limitant notre impact sur la planète. Voici ce que révèle une étude co-réalisée par le WWF France et ECO2 Initiative.

Concrètement, cela signifie, pour une personne, de passer de 6 repas par semaine avec de la viande ou du poisson sauvage, à 4 repas par semaine, et d’un repas par jour avec des produits transformés à seulement 2 repas par semaine.

Par rapport au panier standard des Français, ce panier flexitarien prévoit :
- une diminution de la viande (-31 %)
- une diminution des poissons sauvages (-40%)
- une diminution des produits transformés industriels, gras, salés et sucrés (-69%)
- une diminution des produits à base de farines raffinées (pâtes, pain, etc.) au profit de farines complètes (-46%)
- une augmentation de la part de légumes, céréales et légumineuses (95%) »

Lire l’article 
Accéder au rapport
-

Les commentaires sont fermés.