Autres produits céréaliers

Pour le petit-déjeuner, faut-il préférer le pain, les viennoiseries ou les céréales pour le petit-déjeuner ?

L’intérêt du petit-déjeuner est d’abord d’apporter des glucides (complexes et simples). Au quotidien, il est préférable de consommer du pain, des biscottes ou des céréales à ce repas plutôt que des viennoiseries riches en graisses ; un croissant, par exemple, apporte 10g de lipides. N’oublions pas toutefois de prendre en considération ce que l’on rajoute sur le pain ou les biscottes (beurre, confiture…) et choisissons nos céréales selon nos besoins et nos goûts.

Tout est une question de préférences et d’habitudes…

Quel est l’intérêt de consommer des céréales au petit-déjeuner ?

Les céréales pour le petit déjeuner, de par leur composition – riches en glucides complexes et simples, pauvres en lipides pour la plupart, sources de protéines, souvent riches en fibres, riches en vitamines et en certains minéraux -, contribuent à la couverture des besoins nutritionnels.
De plus, elles favorisent la consommation de lait ou de produits laitiers parfois insuffisante chez l’enfant ou l’adolescent.

Pourquoi les céréales pour le petit-déjeuner sont-elles enrichies en vitamines et minéraux ?

Des enquêtes de consommation alimentaire montrent qu’entre 10 et 18 ans, un certain nombre d’enfants et d’adolescents présentent une insuffisance d’apports en fer, en calcium et en certaines vitamines. Les céréales sont souvent enrichies en vitamines et en fer et il est montré que cet enrichissement est efficace sur le plan nutritionnel  : les consommateurs de céréales enrichies bénéficient d’apports en vitamines et en minéraux plus élevés et d’un meilleur statut biologique en ces micro-nutriments que les non-consommateurs.
A titre d’exemple, une portion de céréales (environ 30 g) apporte au moins 25 % des AJR en vitamines du groupe B et 15 % des AJR en fer.

Les céréales pour le petit-déjeuner sont-elles aussi sucrées qu’on le croit ?

Les céréales pour le petit-déjeuner contiennent à la fois des glucides complexes (amidon provenant de la céréale d’origine : blé, maïs, riz…) et des glucides simples (issus des ingrédients ajoutés : sucre, miel, chocolat, fruits secs, lait en poudre…).Ces glucides fournissent une bonne partie de l’énergie nécessaire au petit-déjeuner.
A titre d’exemple, les apports en sucres d’une portion de 30 g de céréales pour le petit déjeuner (comme des pétales de maïs glacés au sucre) avec 125 ml de lait sont comparables à ceux de 50 g de pain avec 30 g de confiture.
La teneur des différents types de glucides des céréales est indiquée dans la liste des ingrédients et dans l’étiquetage nutritionnel figurant sur les paquets de céréales ; elle permet d’orienter les choix en fonction des besoins et des goûts de chacun parmi la grande variété de céréales de petit déjeuner.

Quelles sont les caractéristiques nutritionnelles des biscottes ?

Les biscottes sont faites à partir des mêmes matières premières que le pain de mie (farine, eau, sel, levure, avec une petite quantité de sucres et de matières grasses).
Moins riches en eau que le pain, les biscottes sont plus riches en énergie (1620 kJ ou 388 kcal/100 g), à poids égal, que le pain. Elles sont également plus riches en glucides complexes (70 g/100 g). Elles apportent aussi des protéines (10 g/100 g), sont source de fibres (4 g/100 g) et contiennent des matières grasses (5 g/100 g) et des sucres (3 g/100 g). Elles apportent aussi les vitamines et sels minéraux des céréales qui les constituent. Les variétés complètes, au son et aux céréales, contiennent davantage de fibres, entre 6 et 13 %.

Quel est l’intérêt de consommer des biscuits au goûter ?

Associés à un produit laitier et à un fruit, les biscuits peuvent répondre aux exigences d’un goûter équilibré : ce sont des aliments céréaliers (la farine de blé est le principal ingrédient) qui fournissent des glucides complexes et simples.

Les biscuits sont-ils trop gras, trop sucrés ?

Il existe une grande variété de biscuits due à la diversité des ingrédients et des recettes.
Après la farine, le sucre est l’un des ingrédients traditionnels de toute recette de biscuits préparés à la maison ou achetés tout faits. L’enfant a besoin de glucides complexes et de glucides simples pour satisfaire ses besoins en énergie.
Certains biscuits contiennent peu de matières grasses : moins d’1 g de lipides par biscuit consommé : pain d’épices, boudoirs, petits-beurre et biscuits confiturés en général.

>