Divers

Quels types de produits à base de soja sont actuellement proposés aux consommateurs?

Le principal aliment traditionnel à base de soja est la boisson au soja, également connue sous le nom de tonyu. Le tonyu est proposé nature, sous forme de boissons aromatisées ou utilisé dans la fabrication d’autres produits alimentaires tels que les desserts. On élabore aussi à partir du tonyu des desserts fermentés 100% végétaux natures ou aromatisés aux fruits.
Attention, le tonyu, couramment appelé « lait » de soja n’est pas du lait.
Pour la fabrication du tofu (ou tofou), le tonyu peut être coagulé avec un sel riche soit en calcium soit en magnésium. Le caillé obtenu est compressé sous une forme solide blanche et ferme. Le tofu peut être consommé tel quel ou utilisé comme ingrédient dans la préparation de plats, de gâteaux, etc.

Qu’est-ce que les isoflavones, les phyto-oestrogènes ? Quel est leur impact sur la santé ?

Les isoflavones font partie de la famille des phyto-oestrogènes. On les retrouve principalement dans les légumineuses, et en particulier dans le soja.
Les phyto-oestrogènes sont des molécules végétales qui ont une structure chimique très proche des oestrogènes de la femme. On peut donc espérer que ces molécules aient des effets positifs sur les troubles de la ménopause et le capital osseux. Toutefois, pour l’instant rien n’est prouvé. L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) recommande donc la prudence. Sont également en cours des études portant sur les effets secondaires possibles (interactions avec la thyroïde, augmentation de la sensibilité aux carcinogènes).

Le « lait » de soja est-il l’équivalent du lait ?

Non, ils n’ont pas la même composition nutritionnelle, en particulier en ce qui concerne le calcium. Certaines boissons à base de soja sont toutefois enrichies en calcium. Il faut donc bien vérifier les étiquettes.

Les enfants peuvent-ils consommer des produits à base de soja ?

Pour les enfants de plus de trois ans, les produits à base de soja peuvent s’intégrer parfaitement dans une alimentation équilibrée et diversifiée.
Pour les nourrissons et les jeunes enfants de moins de trois ans, les jus de soja (à ne pas confondre avec les préparations infantiles à base d’isolats de soja) comme les aliments à base de soja ne sont pas adaptés aux besoins nutritionnels de ces jeunes enfants. Selon l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et la Société française de pédiatrie, ils sont contre-indiqués.
En effet, seules les préparations pour nourrissons (1er âge), les préparations de suite (2ème âge) et les laits de croissance qu’ils soient fabriqués à partir de protéines de lait de vache ou à partir d’isolats de protéines de soja répondent aux besoins nutritionnels des jeunes enfants. Ils sont conformes aux exigences réglementaires de composition imposées à ces produits, qui sont particulièrement strictes concernant l’alimentation de l’enfant.

Quel est l’intérêt de consommer des aliments au soja ?

Le soja apporte des protéines de qualité nutritionnelle proche de celle de la viande, avec des lipides majoritairement insaturés. Ces aliments sont particulièrement intéressants chez les végétariens et les végétaliens, à condition qu’ils soient enrichis en calcium.

Les aliments au soja conviennent-ils aux enfants allergiques aux protéines de lait de vache ?

Les produits à base de soja « tout venant » sont déconseillés chez l’enfant allergique au lait de vache, car ils provoquent également et très fréquemment des réactions allergiques. Le pédiatre ou l’allergologue peut prescrire un hydrolysat de soja chez ces enfants allergiques.
Il faut par ailleurs veiller à l’apport suffisant en calcium.

>