eau

Peut-on utiliser l’eau du robinet pour préparer les biberons ?

Certains pédiatres recommandent, par précaution, d’utiliser de l’eau en bouteille pour préparer les biberons pendant les quatre ou cinq premiers mois. Parmi les eaux en bouteille, il faut choisir une eau minérale ou une eau de source portant la mention « convenant pour nourrissons ». Cette mention signifie que l’eau est faiblement ou très faiblement minéralisée et que la teneur en nitrates est inférieure à 15 mg par litre. L’eau ne doit pas être fluorée.

Dès lors qu’elle respecte les normes de qualité (50 mg de nitrates par litre), l’eau du robinet convient parfaitement aux bébés de plus de 6 mois. Il est néanmoins conseillé de la faire bouillir et de ne jamais utiliser directement l’eau chaude du robinet pour la préparation des aliments ou des biberons.

Combien d’eau faut-il boire par jour ?

Il faut boire environ 1,5 à 2 litres d’eau chaque jour, voire plus selon les circonstances (chaleur, effort intense, fièvre, diarrhée, grossesse, allaitement) et en fonction des individus (âge, poids corporel).

L’eau est un élément essentiel dans notre corps. Elle constitue environ 70 % (selon l’âge) de nos cellules, elle est présente dans nos différentes sécrétions, elle est l’élément dominant du plasma sanguin qui véhicule tous les constituants dont notre corps a besoin, et elle permet d’excréter certains déchets dans l’urine. Lorsqu’on est déshydraté, les performances physiques et intellectuelles sont altérées.

Pour maintenir une bonne hydratation, il faut assurer chaque jour un équilibre entre les entrées et les sorties d’eau. Or les pertes d’eau sont importantes : les urines (1 à 2 litres par jour), la respiration, la perspiration (perte d’eau cutanée dont on n’a pas conscience) et la transpiration (de 0,5 à 10 litres en cas d’efforts intense ou de grande chaleur), soit un total quotidien de 2,5 litres au minimum.

En ce qui concerne les apports d’eau, un peu d’eau se forme naturellement dans l’organisme (environ 0,3 litre par jour) à partir des transformations subies par les aliments, et notre nourriture fournit entre 0,5 et 1 litre d’eau par jour. Il faut donc boire au moins 1,5 litre d’eau par jour pour assurer un bon équilibre.

Sauf si l’on fait de grands excès (plusieurs litres en très peu de temps), l’eau n’est pas toxique ; les reins sont capables d’excréter facilement un excès de liquide si l’on boit beaucoup.

Mis à jour le 20 juin 2016

Faut-il boire de l’eau pendant ou en dehors des repas ?

Contrairement à une idée reçue, ne boire qu’en dehors des repas expose à ne pas boire suffisamment durant la journée. Il faut saisir l’occasion des repas pour boire. La consommation de 2 à 3 verres d’eau n’a jamais compromis la digestion.

Faut-il moins boire quand on fait de la rétention d’eau ?

Il n’y a pas d’étude scientifique à ce jour sur le sujet.

Quelles eaux en bouteille choisir (eaux de source, eaux minérales) ?

  • Il existe principalement deux types d’eaux mises en bouteilles : l’eau de source et l’eau minérale naturelle. La distinction entre les deux est définie par le code de la Santé Publique.
    L’eau de source et l’eau minérale proviennent toutes deux de sources souterraines, microbiologiquement saines et protégées contre les risques de pollution.
    L’eau de source est soumise avant exploitation à l’obtention d’un agrément par arrêté préfectoral. En revanche, l’eau minérale est agréée par le ministère de la Santé sur avis de l’Académie de médecine. Autre grande différence, l’eau minérale naturelle doit, contrairement à l’eau de source, garantir la constance de sa composition (en sels minéraux, oligo-éléments…) ainsi que de l’ensemble de ses critères de qualité (débit, température de l’eau, aspect visuel, goût…). Elle est donc la seule à pouvoir revendiquer des propriétés favorables à la santé.
  • Leur choix est fonction du goût, de la période de la vie que l’on traverse, de ses besoins, etc

Faut-il proposer de l’eau aux enfants et aux personnes âgées même si ils n’ont pas soif ?

La soif est le signal d’alarme envoyé par l’organisme dès que la déshydratation s’installe. Ne pas boire suffisamment peut être très grave pour la santé, d’autant plus pour les personnes âgées et les jeunes enfants car ils sont plus à risque de déshydratation.
En effet, les jeunes enfants ne savent pas toujours exprimer ou identifier leurs besoins. C’est aux adultes de veiller à leur bonne hydratation. Boire de l’eau, ce geste santé, doit devenir une habitude pour les enfants.
Quant aux personnes âgées, en vieillissant on perd la sensation de soif. La règle d’or est de les faire boire régulièrement avant qu’elles n’aient soif, car toute déshydratation est difficile à corriger à cet âge. Il faut donc leur mettre en permanence de l’eau à disposition

Boire de l’eau en mangeant fait-il grossir ?

Non. Pendant ou en dehors des repas, l’eau minérale, l’eau de source et l’eau du robinet n’apportent pas de calories.

Quels sont les avantages et inconvénients des eaux gazeuses ?

Les consommateurs choisissent souvent une eau gazeuse pour leur confort digestif. Mais aucune étude scientifique n’a démontré un bénéfice avéré sur la digestion.

Boire des eaux calciques tous les jours, cela peut-il donner des calculs ?

Non. Chez un individu sain, l’organisme va puiser le calcium dont il a besoin et éliminer le surplus.

Boire trop fatigue-t-il les reins ?

Boire de l’eau régulièrement tout au long de la journée est une nécessité pour permettre l’élimination rénale. Cela permet par ailleurs de produire des urines diluées et ainsi de prévenir la formation de calculs.

Faut-il varier les eaux que l’on boit ?

Aujourd’hui, les nutritionnistes s’accordent à recommander de varier son alimentation de façon à couvrir au mieux les besoins en divers nutriments.
Pour ce qui est de l’eau, il n’est pas nécessaire d’en changer régulièrement. En effet, le choix de l’eau doit être adapté aux besoins du moment. Par exemple, chez la femme enceinte dont les besoins calciques sont accrus, une eau riche en calcium peut contribuer à la couverture de ses Apports Nutritionnels Conseillés en calcium, en complément de l’alimentation.

Les eaux trop riches en minéraux sont-elles néfastes pour la santé (risque de surdosage) ?

Les eaux riches en minéraux sont définies selon les législations européenne et française (décret n°89-369 du 6 juin 1989, modifié par le décret 98-1090 du 4 décembre 1998) comme ayant une minéralisation supérieure à 1500 mg/litre.
Chez un individu sain, l’organisme va puiser les minéraux dont il a besoin et éliminer le surplus.
Par ailleurs, dans certains cas, les eaux riches en minéraux peuvent contribuer à la couverture des Apports Nutritionnels Conseillés, notamment chez les personnes dont les besoins en minéraux sont accrus (femmes enceintes, femmes allaitantes, sportifs, personnes âgées), et chez ceux dont les apports alimentaires ne couvrent pas la totalité des besoins.

Les minéraux des eaux minérales naturelles sont-ils bien absorbés?

Des études scientifiques ont montré que le calcium de l’eau était bien absorbé et utilisé par l’organisme, de même que cela a été démontré pour le magnésium de l’eau.

Pour ce qui est du fluor de l’eau, nous n’avons pas d’étude scientifique équivalente.

>