Les huiles

Y a-t-il des huiles plus grasses que d’autres ?

Non, toutes les huiles sont constituées de 100 % de lipides et leur valeur énergétique pour 10 g d’huile est toujours de 370 kJ ou 90 kcal. Si certaines huiles ont l’air plus ou moins épaisses, ceci est lié à la nature des acides gras qui les composent, mais leur valeur calorique est inchangée.

Que sont les oméga 6 et les oméga 3 ?

Il s’agit de deux familles d’acides gras essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Le chef de file de la famille oméga 6 est l’acide linoléique, celui de la famille oméga 3 est l’acide alpha-linolénique. Ces deux acides gras sont dits « indispensables » car notre organisme ne sait pas les fabriquer. Ils doivent donc être impérativement trouvés dans l’alimentation. Parmi les différentes sources, les huiles de tournesol, soja, maïs… apportent principalement l’acide linoléique et les huiles de colza, noix, soja, ont la particularité d’être riches en acide alpha-linolénique. Ces deux acides gras, en proportion équilibrée, participent au bon fonctionnement du système cardiovasculaire.

Doit-on se passer d’huile lors du suivi d’un régime amaigrissant ?

Non, mais il faut équilibrer son alimentation et apporter chaque jour, sans excès (1 à 2 cuillers à soupe d’huile), les acides gras indispensables linoléique (oméga 6) et alpha-linolénique (oméga 3) que notre organisme ne sait pas fabriquer et dont les huiles végétales sont les principales sources.

Quel est le rôle des huiles dans la prévention des maladies cardiovasculaires ?

Votre médecin vous conseillera de privilégier les huiles végétales, car elles sont riches en acides gras insaturés avec un apport adapté en acides gras oméga 6 et oméga 3 et en acide oléique pour participer à cette prévention, tout en réduisant les apports de graisses animales (acides gras saturés et cholestérol).

Comme tous les produits d’origine végétale, les huiles ne contiennent pas de cholestérol. De plus, leur consommation participe à la régulation du cholestérol sanguin lorsqu’on varie les huiles dans son alimentation, ou lorsqu’on privilégie les mélanges d’huiles présentant un bon équilibre en acides gras.

Les huiles vierges sont-elles meilleures que les huiles raffinées ?

Le raffinage des huiles ne modifie pas leur profil en acides gras. En retirant les composants susceptibles d’altérer la qualité et la conservation des huiles de graines, il permet aussi de les rendre neutres de goût pour respecter la saveur des aliments. Les huiles vierges de fruits comme l’huile d’olive ou l’huile de noix ou la noisette peuvent être conservées sans être raffinées et sont appréciées pour leurs goûts et saveurs bien spécifiques.

Consomme-t-on trop d’huile ?

De façon générale, il est nécessaire de contrôler la consommation globale de matières grasses dans son alimentation quotidienne, et aucun aliment ne doit être consommé en excès. Cependant, les huiles végétales permettent d’apporter les acides gras essentiels dont notre organisme a absolument besoin, et notamment les oméga 3 actuellement trop peu consommés.

Quelle est la meilleure huile pour la santé ?

Compte tenu des différences de composition des huiles, il est conseillé de varier les huiles consommées, c’est le plus sûr moyen de procurer à l’organisme un bon équilibre en acides gras essentiels.

Les huiles végétales apportent-elles des vitamines ?

La vitamine E est naturellement présente dans la plupart des huiles végétales mais en quantité variable selon les huiles. L’huile de tournesol est particulièrement riche en vitamine E.

>