Cette évaluation retarde-t-elle la mise en place d’un logo ?

Pas significativement. Au moment de la publication de la loi (26 janvier 2016), les systèmes évoqués n’étaient pas totalement au point. Le graphisme et le nom de chacun des logos a été mis au point entre février et mai 2016. D’autre part, le système étant volontaire, il fallait susciter l’adhésion des producteurs et des distributeurs. Seule, l’idée d’une expérimentation préalable permettant de déterminer le logo le plus efficace a permis de les rallier au principe même d’un logo. Au demeurant, l’avis de l’Anses sur la pertinence nutritionnelle des logos ne sera disponible que dans la deuxième quinzaine de janvier 2017, donc dans le même temps que les résultats de l’expérimentation en magasins.

Les commentaires sont fermés.