Comment composer ses menus ?

Il faut varier les aliments, suivre les saisons et essayer de prévoir les grandes lignes des menus sur quelques jours.

Quelques principes simples :

1 crudité (légume ou fruit) à chaque repas

1 produit laitier (lait, fromage ou laitage) à chaque repas

1 viande ou équivalent (poisson ou œuf) au moins une fois par jour

Des légumes cuits (frais, en conserve ou surgelés) à chacun des repas principaux

Des féculents (pain, pommes de terre, légumes secs, pâtes, riz…) à chaque repas

De l’eau à volonté au repas et en dehors des repas.

En pratique, on peut articuler le déjeuner et le dîner autour d’un plat principal. Par exemple un osso-bucco aux pâtes peut être précédé d’une salade d’endives aux pommes et aux noix et suivi d’une crème caramel.

La présentation des mets, le soigné de la préparation, la juxtaposition des couleurs, l’association des saveurs, sont aussi importants que l’équilibre nutritionnel.

Pour le petit-déjeuner et les collations, respectez les goûts de chacun en mettant à disposition des aliments variés.

Mis à jour le 20 juin 2016 

Les commentaires sont fermés.