Fiches organisme

ACTA

Résumé :

ACTA

ACTA

Statuts

Organisme : Association Loi 1901.
Création : ACTA a été créée en 1956 par les organisations professionnelles agricoles. Elle est gérée par un conseil d’administration composé de représentants des ICTA (Instituts et centres techniques agricoles), d’un contrôleur d’état représentant le Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, et d’un commissaire du gouvernement représentant le Ministère de l’agriculture et de la pêche.
Objectifs : Coordination / recherche appliquée/ tête de réseau des ICTA.
Membres : Les ITA qualifiés ANITTA, ARVALIS – Institut du végétal, ASTREDHOR, CETIOM, CTIFL, IDF, IFIP – Institut du porc, IFPC, IFV, Institut de l’Elevage, ITAVI, ITB, ITEIPMAI, ITL, UNIP et d’autres organismes de recherche agricole appliquée : AGPH, ANIFELT, CNDA, ITAB.

Réalisations

Coordination nationale :
• Des activités des ITA s’inscrivant dans l’exécution des missions d’intérêt général.
• L’ACTA s’appuie sur un conseil d’orientation scientifique et technique (COST) composé de représentants de la recherche publique, des offices agricoles et des pouvoirs publiques.
Les actions s’inscrivent dans le cadre d’un contrat d’objectifs signé entre l’ACTA et le Ministère en charge de l’agriculture et dont la deuxième période s’échelonne entre 2009-2013. L’ACTA, en tant que tête de réseau des ITA assure l’animation et la mise en application du contrat d’objectifs du réseau.

Recherche appliquée ACTA : Agriculture biologique ; effets non intentionnels des pratiques agricoles (intrants) ; études en démarches qualité et outils de traçabilité .

Transfert : Expertise, diffusion des connaissances, formation, édition.

Le saviez-vous ?

Les instituts techniques agricoles ce sont :16 instituts techniques agricoles qualifiés dont une tête de réseau ; des outils professionnels de recherche appliquée et de transfert technologique au service des filières agricoles, 1 100 ingénieurs et techniciens ; 200 implantations régionales, 168 millions d’euros de budget total dédiés à la recherche agricole appliquée.

Responsables

Président : Eugène Schaeffer
Direction générale : Jean-Pierre Darvogne
Direction scientifique et relations internationales
: René Vicaire
Direction technique : Alain Mouchart
Communication : Marie-Christine Paternelle

Coordonnées

ASSOCIATION DE COORDINATION TECHNIQUE AGRICOLE
Le réseau des instituts des filières animales et végétales
149 Rue de Bercy – 75595 Paris cedex 12
Tél : 01 40 04 50 00 – Fax : 01 40 04 50 11
www.acta.asso.fracta@acta.asso.fr


ADEPALE (Association des entreprises de produits alimentaires élaborés)

Résumé :

ADEPALE (Association des entreprises de produits alimentaires élaborés)

ADEPALE (Association des entreprises de produits alimentaires élaborés)

Statuts

Organisme : Association loi 1901
Création : 5 juillet 1995
Missions : Soutenir ses adhérents à travers 7 syndicats membres : Syndicat du surimi (ADISUR), Syndicat des cuiseurs de crevettes et de crustacés (A3C), Syndicat des aliments conservés (FIAC), Syndicat des produits à base de fruits sucres et dérivés (PFD), Syndicat du saumon et de la truite fumés (STF), Syndicat des produits traiteurs frais (SYNAFAP), et syndicat des produits déshydratés (SYNDEPAL).

Réalisations

ADEPALE met en œuvre des actions communes permettant de traiter les questions liées :
- A un métier autour d’une technique de conservation (appertisation, déshydratation, fumage, pasteurisation, réfrigération, surgélation de légumes) ;
- A un produits ou un marché (économique ou technique) ;
- Aux aspects « formation » et « social », prévention et gestion de crise, qualité, réglementation sanitaire, relations industrie commerce, communication, etc….

Publications :

- Rapports économiques des différents marchés de la conserve par catégorie de produits, du surimi, du saumon fumé, des produits traiteurs frais, des produits déshydratés et des produits à base de fruits, sucres et dérivés.
- Convention collective pour les industries de produits alimentaires élaborés.
- Guide de 35H à destination des PME/PMI
- Guide pratique d’évaluation des risques professionnels pour les industries d’aliments conservés
- OCEA (dispositif de positionnement et de formation relatifs aux savoirs professionnels de base)
- Guide d’application HACCP
- Guide d’application des normes ISO 9000.
- CQP : certificat de qualification professionnelle

- Guide des bonnes pratiques hygiéniques SYNAFAP

Le saviez-vous ?

Le mode de fonctionnement original d’ADEPALE permet de mener des travaux de façon transversale aux syndicats membres, permettant aux 200 entreprises adhérentes de bénéficier d’une formidable synergie.
C’est ainsi que des groupes de travail « nutrition », « qualité-réglementation », « environnement », « développement durable » se réunissent régulièrement. ADEPALE est certifiée ISO 9001-2000 depuis février 2006.

Responsables

Président : Francis Pètre
Directeur général : Vincent Truelle

Coordonnées

44 rue d’Alésia, 75682 Paris cedex 14
Tél : 01 53 91 44 44 – Fax : 01 53 91 44 70
e-mail : adepale@adepale.org – Site Internet : www.adepale.org


AFBV (Association française des biotechnologies végétales)

Résumé :

AFBV (Association française des biotechnologies végétales)

AFBV (Association française des biotechnologies végétales)

Statuts

Organisme : ONG sous forme d’association loi de 1901
Création : L’AFBV a été créée le 6 juin 2009, à l’initiative de ses 70 membres fondateurs issus essentiellement des milieux scientifiques, agricoles, enseignants, des organisations semencières mais aussi de la société civile.
Objectifs : mieux faire connaître les biotechnologies végétales et évaluer leurs intérêts et leurs risques, que ce soit sur le plan agronomique, scientifique, économique, environnemental…
Membres : strictement indépendante, l’AFBV réunit environ 200 membres de tous horizons convaincus de l’intérêt des biotechnologies végétales pour notre pays et plus particulièrement pour son agriculture.

Réalisations

L’AFBV s’intéresse aux multiples applications des biotechnologies végétales dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie (agroalimentaire, nutrition animale, chimie verte), de l’énergie, de la santé et de l’environnement. Elle prend en compte les objectifs du développement durable.

- Diffuson auprès des citoyens, des décideurs et des médias d’informations crédibles validées par des experts qualifiés, en s’appuyant notamment sur l’analyse risques/bénéfices,
- Un site Internet qui se veut, à terme, le site de référence des biotechnologies végétales,
- Participation aux débats et, plus généralement, toute initiative pouvant éclairer le débat public sur les réalités des biotechnologies végétales.

Le saviez-vous ?

L’AFBV est parrainée par Axel Kahn, généticien, Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie, Claude Allègre, ancien Ministre et membre de l’Académie des Sciences, Claude Fauquet, directeur du Laboratoire international des biotechnologies appliquées à l’agriculture tropicale (ILTAB).

Responsables

Président : Marc Fellous

L’AFBV est gérée par un Conseil d’administration de 13 membres renouvelables par tiers tous les ans qui est présidé par Marc Fellous, professeur émérite de génétique humaine, ancien Président de la CGB (Commission du Génie Biomoléculaire).
Elle s’appuie sur un Comité scientifique de 11 membres présidé par Michel Caboche, Directeur de Recherche à l’iNRA, membre de l’Académie des Sciences.

Coordonnées

ASSOCIATION FRANCAISE DES BIOTECHNOLOGIES VEGETALES
39 rue du Cherche-Midi – 75006 Paris
Site Internet : www.biotechnologies-vegetales.com – E.mail : AFBV@orange.fr


AFDN (Association française des diététiciens nutritionnistes)

Résumé :

AFDN (Association française des diététiciens nutritionnistes)

AFDN (Association française des diététiciens nutritionnistes)

Statuts

Organisme : association loi 1901 créée en 1954.
Objectif : l’AFDN regroupe les diététiciens de France autour d’un projet associatif ayant pour objectifs de : – fédérer et représenter la profession de diététicien nutritionniste – positionner le diététicien comme un acteur incontournable du système de santé – accompagner le diététicien dans l’évolution des pratiques professionnelles.
Cible : l’AFDN représente tous les diététiciens (salariés et libéraux) dans tous les secteurs d’activité (établissements de santé, santé publique, collectivités, industries agroalimentaires et pharmaceutiques…).

Réalisations

L’AFDN est sollicitée par des comités gouvernementaux en tant qu’expert en alimentation/nutrition : – Plan National Nutrition Santé (PNNS 2) – Conseil National de l’Alimentation (CNA), – Haute Autorité de Santé (HAS), – Agence Française de Sécurité Sanitaire des aliments (AFSSA).

L’AFDN participe et organise des manifestations d’envergure : congrès, journées d’études, salons, journées de formation continue.

L’AFDN est l’interlocuteur privilégié de la profession – auprès des instances officielles nationales pour les modalités d’exercice et les conditions de formation – au niveau européen, par l’intermédiaire de la Fédération Européenne des Associations de Diététiciens (EFAD) – au niveau international par l’intermédiaire de la Confédération Internationale des Associations de Diététiciens (ICDA).

L’AFDN représente la profession
- au siège du Haut Conseil des Professions Paramédicales (HCPP)
- au sein de l’Union Interprofessionnelle des Associations de Rééducateurs et Médico-techniques (UIPARM)
- à l’Union Nationale des Associations des Professions Libérales (UNAPL).

L’AFDN est partenaire de plusieurs sociétés savantes
- SFN (Société Française de Nutrition)
- SFNEP (Société Française de Nutrition Entérale et Parentérale)
- IFN (Institut Français pour la Nutrition)
- UFNA (Union Française pour la Nutrition et l’Alimentation).

L’AFDN s’est dotée d’une politique de communication
- interne : • publication d’une revue scientifique trimestrielle : Information Diététique • rédaction d’une revue spécialisée : « Diétéscope »
- externe : • site internet : www.afdn.org • communiqués de presse • médias : interventions TV ou radio…

Le saviez-vous ?

C’est en 2008 que l’ADLF (Association des diététiciens de langue française) a été rebaptisée AFDN.

Seule association en France à réunir toutes les orientations professionnelles des diététiciens (établissements de santé, libéral, collectivités territoriales, industries agroalimentaires…), l’AFDN compte à ce jour plus de 2 500 adhérents sur 6 100 diététiciens référencés au fichier ADELI.

Elle a pour vocation de défendre les intérêts de la profession, elle ne défend pas ceux des individus.

L’AFDN n’est ni un ordre, ni un syndicat.

Responsables

Présidente : Isabelle Parmentier
Vices présidentes : Christine Craplet, Thérèse Libert
Secrétaire général : Pierre van Cuyck
Secrétaire adjointe : Magali Nello
Trésorière : Valérie Poussardin

Coordonnées

ASSOCIATION FRANÇAISE DES DIETETICIENS NUTRITIONNISTES

35 allée Vivaldi – 75012 Paris

Tél : 01 40 02 03 02 – Fax : 01 40 02 03 40

Site Internet : www.afdn.org – E.mail : afdn@afdn.org


AFF (Association française du froid)

Résumé :

AFF (Association française du froid)

AFF (Association française du froid)

Statuts

Organisme : Association Loi 1901 reconnue d’utilité publique.

Création : 1908.

Membres : Plus de 1 000 membres (entreprises scientifiques, ingénieurs, techniciens, experts, enseignements…) répartis à travers la France en 8 comités régionaux.

Objectifs :
- Développement du Froid Artificiel.
- Etude théorique et pratique concernant sa production et son utilisation.
- Interface entre les divers organismes nationaux et internationaux intervenant en France dans le domaine du froid.

Réalisations

Recherche :
- Animation d’intérêt général ou spécialisée (fluides frigorigènes, frigoporteurs, cryogénie)
- Attribution de prix, médailles et récompenses.

Formation : Conférences ; journées d’études dans les manifestations professionnelles, nationales et régionales, enseignement

Information/Publications :
- L’AFF publie la Revue Générale du Froid.
- Edite un annuaire, un bulletin d’information « Kryos »
- Brochures techniques
- Relation avec les pouvoirs Publics
- Site Internet

Le saviez-vous ?

L’association est animée par un conseil d’administration (30 membres) ; un conseil d’orientation (20 membres) et un bureau (6 personnes). Elle contrôle les dossiers d’inscription en Préfecture. Elle assure le secrétariat du Conseil National du Froid.

Responsables

Président : Louis Lucas
Vice-Président : Adriano Mearini
Secrétaire Général : Jean Leteinturier
Trésorier : François Octobon

Coordonnées

17 Rue Guillaume Apollinaire, 75006 Paris
Tél : 01 45 44 52 52 – Fax : 01 42 22 00 42
E.mail : a.f.f@wanadoo.fr


AFTAA (Association française des techniciens de l’alimentation et des productions animales)

Résumé :

AFTAA (Association française des techniciens de l'alimentation et des productions animales)

AFTAA (Association française des techniciens de l’alimentation et des productions animales)

Statuts

Organisme : Association régie par la loi de 1901.

Création : 1961 par Monsieur J.P. Olive.

Objectif : Favoriser les progrès des techniques de l’alimentation et des productions animales et la diffusion de ces techniques auprès des praticiens.

Cibles : Spécialistes pluridisciplinaires de l’alimentation animale (techniciens, industriels, chercheurs, enseignants, économistes, vétérinaires, etc…).

Réalisations

Formation : 6 à 8 sessions sont organisées chaque année sur différents thèmes ( matières premières, alimentation, économie, contrôle qualité, sécurité alimentaire, technologie, etc.)
Informations : Des réunions sont organisées sur des thèmes d’actualité, par exemple la suppression des additifs facteurs de croissance.
Publications : L’AFTAA publie les compte rendus de ses sessions de formation et d’information.

Le saviez-vous ?

L’AFTAA organise tous les ans, à l’automne, les Journées Claude Thieulin, consacrées à l’analyse des marchés des matières premières.

Responsables

Président : Jacqueline des Monstiers
Vice-Présidents : Claude Calet ; Patricia Le Cadre ; Robert Pinot
Trésorier : Ludovic de Meeus

Coordonnées

ASSOCIATION FRANCAISE DES TECHNICIENS
DE L’ALIMENTATION ET DES PRODUCTIONS ANIMALES
c/o AFCA
41 bis Boulevard de Latour Maubourg, 75007 Paris
tél. 01 44 08 18 37 – fax 01 44 08 18 70
Site Internet : www.aftaa.org


AgroParisTech

Résumé :

AgroParisTech

AgroParisTech

Statuts

Organisme : AgroParisTech, est né, le 1er janvier 2007, du rapprochement de l’ENGREF, l’ENSIA et l’INA P-G. Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP), AgroParisTech est sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche
2 Missions fondamentales :
- la formation d’ingénieurs
- la production et la diffusion de connaissances (recherche et développement)

Réalisations

Formations :
- 3 cursus de formation d’ingénieurs (niveau bac+5) : ingénieur agronome, ingénieur des industries agricoles et alimentaires, ingénieur forestier ; possibilité de formation par apprentissage
- 21 spécialités de Master en Sciences et technologies du vivant
- des formations post-master : ingénieur du GREF, 8 Mastères Spécialisés
- 4 écoles doctorales dont une portée par l’établissement
- formation continue
Recherche :
- 5 départements de formation et de recherche
- 42 laboratoires dont 33 unités mixtes de recherche
Spécialités :
- Sciences et ingénierie agronomiques, forestières, de l’eau et de l’environnement
- Sciences de la vie et santé dont la définition des besoins nutritionnels et physiologiques en protéines et acides aminés de l’Homme. L’objectif est d’identifier des facteurs de protection ou de risque liés à l’apport protéique et énergétique et impliqués dans le déterminisme des équilibres métaboliques ou dans l’incidence de maladies chroniques (surpoids, obésité, diabète, maladies cardio-vasculaire, allergies, cancers)
- Sciences et procédés des aliments et bioproduits dont la transformation industrielle des produits alimentaires et la maîtrise de la qualité des produits industriels
- Sciences économiques, sociales et de gestion
- Modélisation mathématique, informatique et physique

Le saviez-vous ?

- AgroParisTech, c’est : 2000 étudiants dont 500 doctorants, 230 enseignants-chercheurs, 9 sites
- AgroParisTech est membre fondateur de ParisTech
- AgroParisTech a organisé dans ses locaux du 16 au 19 juillet 2008 le colloque annuel de la société savante SSIB (The Society for the Study of Ingestive Behavior

)

Responsables

Directeur général : Remi Toussain
Président : Yves-Thibault de Silguy, président du groupe Vinci

Coordonnées

AGROPARISTECH
INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L’ENVIRONNEMENT
16 rue Claude Bernard – 75231 Paris cedex 05
Tél : 01 44 08 16 61
www.agroparistech.fr


Association française des intolérants au gluten

Résumé :

Association française des intolérants au gluten

Association française des intolérants au gluten

Statuts

Organisme : Association loi 1901.
Création : 1979.
Objectif : Réunir, rédiger et diffuser toutes informations relatives à la maladie cœliaque et particulièrement celles de nature à aider les adhérents à suivre un régime sans gluten, faciliter les contacts et promouvoir une entraide visant à améliorer leurs conditions de vie.
Cibles : Adhérents cœliaques, médecins spécialistes, généralistes, diététiciens et tous les professionnels de la santé.

Réalisations

Recherche :
- Suivi des travaux du dosage de la gliadine dans les produits dits « exempts de gluten ».
- Suivi des travaux du comité Codex sur l’étiquetage des denrées alimentaires.

Formation :
- Journées nationales d’informations médicales.
- Réunions des responsables régionaux.
- Congrès et colloques nationaux et internationaux.
- Stages de formation pour l’encadrement de l’association et pour les jeunes.

Documentation (voir site) :
- Plaquette des produits sans gluten en vente dans le commerce traditionnel.
- Journal trimestriel AFDIAG Infos
- Livrets de recettes.
- Guide alimentaire.

Le saviez-vous ?

Il existe :
- Une plaquette sur les produits sans gluten.
- Des animations régionales de démonstration de cuisine avec l’aide des fabricants et distributeurs de produits sans gluten.

Responsables

Présidente : Brigitte Jolivet
Relations presse : Catherine Remillieux-Rast
Secrétaire Générale : Marie-Louise Caremil

Coordonnées

15 rue d’Hauteville , 75010 Paris
Tél : 01 56 08 08 22 – Fax : 01 56 08 08 42
E.mail : afdiag@yahoo.fr – Site Internet : www.afdiag.org


CEDUS (Centre d’études et de documentation du sucre)

Résumé :

CEDUS (Centre d'études et de documentation du sucre)

CEDUS (Centre d’études et de documentation du sucre)

Statuts

Organisme : Association professionnelle loi 1884.
Création : 1932.
Objectifs : Partenaire de la filière betterave-sucre, le Cedus remplit une triple mission – d’information, de promotion de l’image du sucre et de diffusion des connaissances scientifiques – en direction de différents publics et entretient d’étroites relations avec les organismes et institutions s’intéressant à la nutrition.
Cibles : Médias – Professionnels – Enseignants – Médicaux et para-médicaux – Restauration – Consommateurs.

Réalisations

Informations générales : Mémo statistique, magazine « Grain de Sucre »

Manifestations : Salons professionnels et grand public.

Editions grand public : Documents pédagogiques sur la filière sucre à tous les niveaux d’enseignement, du primaire au secondaire en passant par les lycées d’enseignement professionnel, brochures de desserts, dossier de presse tendance, gourmand et sucré. 

Recherche scientifique : Le Cedus est partenaire du programme OPALINE
(Observatoire des préférences alimentaires du nourrisson et de l’enfant) dont l’objectif est d’améliorer la connaissance des facteurs expliquant la variabilité des préférences alimentaires entre 0 et 2 ans, du projet EPIPREF qui, pour la première fois, va associer l’analyse sensorielle, l’évaluation des préférences alimentaires et l’épidémiologie nutritionnelle. L’objectif est de bâtir un outil de profilage des préférences au gras, au salé et au sucré, puis de relier ces profils à des données de consommation afin de mieux comprendre les comportements alimentaires. Soutien de  l’Institut Benjamin Delessert pour la recherche sur les glucides et la nutrition.

Communication scientifique :
- Bulletin trimestriel d’actualité en nutrition « Brèves du sucre »
- Brochures de la Collection Sucre et santé
- Edition d’un livre blanc « Sucre et Santé » 2008

Le saviez-vous ?

L’espace « Nutrition » de l’extranet du Cedus « Extrasucre.org » est une source d’information sur le sucre, l’alimentation, la santé et les politiques nutritionnelles.

Responsables

Président : Bruno Hot
Directeur général délégué : Bertrand du Cray
Directeur scientifique : Philippe Reiser
Responsable de l’information scientifique : Marie-Sylvie Billaux

Coordonnées

Centre d’Etudes et de Documentation du Sucre
23, avenue d’Iéna – 75116 Paris
Tél. 01.44.05.39.99 – Fax : 01 47.27.66.74
cedus@cedus.frwww.lesucre.com


Centre technique interprofessionnel de la vigne et du vin

Résumé :

 

Institut Français de la Vigne et du Vin

La recherche du plant de vigne à la bouteille
L’IFV est l’organisme technique au service de l’ensemble des acteurs de la filière viti-vinicole. Il est issu de la fusion récente de l’Entav et d’ITV France et bénéficie de la double qualification d’Institut Technique Agricole et d’Institut Technique Agro-alimentaire.

Dirigé par Jean-Pierre Van Ruyskensvelde, ces 140 collaborateurs (ampélographes, ingénieurs agronomes, généticiens, œnologues, microbiologistes, etc.) développent leurs travaux dans une vingtaine d’unités présentes au sein de l’ensemble des bassins viticoles français. L’IFV s’implique dans de nombreux partenariats avec l’INRA et d’autres organismes de recherche. Enfin dans le cadre du Plan quinquennal de modernisation de la filière viti-vinicole française, l’Institut Français de la Vigne et du Vin est appelé à jouer un rôle de tête de réseau national des acteurs de la Recherche et du Développement.

Les activités de l’IFV
Elles se déclinent en 3 départements scientifiques et techniques :

 

Matériel végétal

Objectifs : proposer à la filière (en lien avec les 34 partenaires régionaux de tous les vignobles français) des variétés de vigne tolérantes aux maladies et adaptées au changement climatique.

-  Création variétale,
-  sélection génétique et suivi sanitaires des clones de vigne,
- conservation et diffusion du matériel végétal. L’IFV est gestionnaire de la marque ENTAV-INRA®.

 

Vigne et terroir

Objectifs : favoriser une viticulture durable et compétitive :

-  viticulture bio
-  Réduction des intrants, alternatives à la lutte chimique
-  Gestion durable des sols viticoles et valorisation des territoires et des paysages
-  Maladies du bois

 

Vin et marché

Objectif : répondre aux attentes des consommateurs et à l’évolution des marchés nationaux et mondiaux.

-  Innovation  sur les matériels œnologiques et de conditionnement
-  Réduction des intrants en œnologie et gestion des effluents
-  écologie microbienne, hygiène et maîtrise des altérations
-  Sécurité alimentaire et lien vin et santé.

L’IFV est doté d’un conseil scientifique et technique composé d’une quarantaine d’experts, parmi les meilleurs spécialistes dans leur discipline respective.

La force de l’Institut Français de la Vigne et du Vin

  • Un réseau implanté dans les principaux vignobles français et ouvert à l’international,
  • Une palette de compétences couvrant l’ensemble des métiers de la filière, du plant de vigne à la bouteille,
  • Des équipes pluridisciplinaires assurant l’interface entre  les besoins de  la profession et la recherche et impliquées dans les pôles de compétitivité,
  • Des moyens diversifiés de diffusion du progrès (sites internet, publications, diffusion dans la presse professionnelle, formation, transferts de technologies dans les entreprises)…

Sites : www.vignevin.com / www.vignevin-lr.com / www.vignevin-sudouest.com


CERIN (Centre de recherche et d’information nutritionnelles)

Résumé :

CERIN (Centre de recherche et d'information nutritionnelles)

CERIN (Centre de recherche et d’information nutritionnelles)

Statuts

Organisme : Département santé du CNIEL (Centre national interprofessionnel de l’économie laitière), association loi 1901.
Objectif : Favoriser le développement et la diffusion des connaissances sur les relations entre les produits laitiers, l’alimentation et la santé.
Cibles : Chercheurs, professionnels de santé et du secteur social, média.

Réalisations

Recherche
- Organisation de colloques et de séminaires d’experts pour faire le point sur des sujets d’actualité et confronter les expériences
- Analyse de publications scientifiques internationales

Formation
- Enseignement, formation pour les professions médicales et paramédicales

Communication
- Campagnes de publicité dans la presse médicale et nutrition

Documentation
- Périodiques d’actualités nutritionnelles : Cholé-doc (revue trimestrielle de littérature scientifique), Nutri-doc (revue bimestrielle pour les diététiciens), Alimentation et précarité (revue trimestrielle pour les professionnels de santé et du secteur social)
- Banque de données bibliographiques (40.000 articles répertoriés)
- Editions : brochures de synthèse et dépliants d’information grand public (l’alimentation des femmes enceintes, des enfants, des adolescents, des sportifs, des personnes âgées, prévention de l’ostéoporose, Ma santé je lait’m : 3 produits laitiers par jour…)

Responsables

Directeur : Dr Marie-Claude Bertière
Diététiciens : Brigitte Coudray, Grégoire Weber
Documentaliste
: Vanessa Bodot
Relations presse : Annie Blaise, Dominique Poisson

Coordonnées

CENTRE DE RECHERCHE ET D’INFORMATION NUTRITIONNELLES
42 rue de Châteaudun – 75314 Paris cedex 09
Tél : 01 49 70 72 20 – Fax : 01 42 80 64 13 – e-mail : nutrition-fr@cerin.org
www.cerin.org



CERVIA (Centre régional de valorisation et d’innovation agricole et alimentaire)

Résumé :

CERVIA (Centre régional de valorisation et d'innovation agricole et alimentaire)

CERVIA (Centre régional de valorisation et d’innovation agricole et alimentaire)

Statuts

Organisme : Agence régionale de promotion et d’innovation agroalimentaire, association loi 1901 créée par l’Association régionale des industries agroalimentaires, la chambre d’agriculture et le conseil régional.
Création : Mai 2007
Objectifs : le CERVIA s’est fixé deux missions prioritaires :
- Asseoir l’identité agricole et alimentaire de l’Ile-de-France : valoriser ses produits, ses territoires, et ses traditions culinaires, et promouvoir les innovations alimentaires régionales.
- Répondre aux attentes des consommateurs : en contribuant au développement de produits agricoles et alimentaires de qualité, en tenant compte des évolutions réglementaires et technologiques, tout en assurant la sécurité des aliments et en respectant l’équilibre nutritionnel des produits, et à travers la promotion une agriculture durable.

Réalisations

1/ Initier
- l’innovation et le transfert de technologie, en concertation avec les centres de compétences et les réseaux nationaux (ACTIA, RDT…),
- les synergies et complémentarités en menant des actions communes avec les agriculteurs, les artisans et les industries alimentaires d’Ile de France.
exemples : veille technologique et réglementaire, concours régional de l’innovation, opérations de mise en avant des produits franciliens, …

2/ Accompagner les entreprises
- dans leurs investissements en matière de Recherche et Développement, de productivité, de qualité et de sécurité des aliments, et dans leur approche des acheteurs quels que soient les circuits de distribution.
exemples : instruction de dossiers d’aides, conseils (mise en place de démarches qualité…), journées d’informations, organisation des pavillons régionaux sur les principaux salons professionnels tels que SIAL, Salon du végétal, SIRHA, …

3/ Promouvoir

- les produits, les territoires, et les savoir-faire franciliens auprès des acheteurs/consommateurs et de leurs prescripteurs,
- la qualité, la sécurité des aliments, la nutrition et le respect de l’environnement auprès des professionnels de l’alimentaire.
exemples : clubs d’entreprises, actions pédagogiques, outils collectifs de communication, Relations Presse, représentation régionale au salon de l’agriculture et organisation d’événements (Fête du Patrimoine Gourmand d’Ile-de-France).

Le saviez-vous ?

Le CERVIA en chiffres : 50 % du territoire francilien est agricole et la région Île-de-France est la 3ème région agroalimentaire française ; une équipe de 11 personnes au service des entreprises agroalimentaires, des métiers de bouche et des producteurs agricoles ; un budget de 2 Millions d’euros ; plus de 30 organisations professionnelles adhérentes. Une signature collective : SAVEURS ET TERROIRS PARIS ILE-DE-FRANCE – www.saveursparisiledefrance.com -

Responsables

Présidente : Jacqueline Penez
Directrice: Danielle Meyrueix
Assistante de Direction : Véronique Bernard
Assistante de Gestion : Maryline Delmolino
Responsable département Marketing & Promotion : Bénédicte Dupont
Chargés de communication : Emilie Espiand, Christian Jégo
Délégué à la valorisation et au transfert scientifique : Loïc Peupier
Responsable département Innovation & Qualité : Marc Graindorge
Conseillers Technologiques : Pascal Brouillaud, Géraldine Chanu, Corinne Prades-Talouarn

Coordonnées

CENTRE REGIONAL DE VALORISATION ET D’INNOVATION AGRICOLE ET ALIMENTAIRE
43 boulevard Haussmann – 75009 Paris
Tél : 01 55 34 37 00 – Fax : 01 40 13 94 97
info@cervia.frhttp://www.cervia.fr


CETIOM (Centre technique interprofessionnel des oléagineux métropolitains)

Résumé :

CETIOM (Centre technique interprofessionnel des oléagineux métropolitains)

CETIOM (Centre technique interprofessionnel des oléagineux métropolitains)

Statuts

Organisme : Centre technique interprofessionnel.
Création : 1957.
Objectifs : Contribuer à l’amélioration de la compétitivité des oléagineux.

Réalisations

Recherche et développement : Véritable interface entre la recherche et le développement agricole, le CETIOM consacre 36 % de son budget à la recherche et 40 % au développement. Parmi les principaux domaines d’intérêt : créer des innovations bénéfiques aux producteurs d’oléagineux ; mettre au point des cultures respectueuses de l’environnement ; développer une filière non alimentaire ; maîtriser les problèmes de qualité et de traçabilité.

Communication :
- Publication de brochures annuelles sur les différentes cultures.
- Magazine bimestriel « Oléoscope » sur l’activité technique.
- Participation à la revue OCL (Oléagineux, Corps gras, Lipides).
- Publication d’Info-CETIOM (lettre de conseils techniques).

Le saviez-vous ?

Environ 120 personnes travaillent au CETIOM. Elles sont réparties sur l’ensemble de la France, avec un centre important à Grignon (78) sur le campus de l’INA-PG, 6 stations d’expérimentation, 10 bureaux régionaux, 2 laboratoires et 1 centre de recherches. Ce dernier, situé à Pessac, accompagne, grâce aux synergies développées entre son atelier pilote d’huilerie et l’Institut des Corps Gras, les programmes de Recherche et Développement nécessaires pour maîtriser les problèmes de qualité et accroître les débouchés des graines oléagineuses.

Responsables

Président : Xavier Beulin
Directeur : André Pouzet
Direction Scientifique : Philippe Leterme
Expérimentation et Développement : Fabien Lagarde
Editions et Communication : Bernard Soum

Coordonnées

CENTRE TECHNIQUE INTERPROFESSIONNEL DES OLEAGINEUX METROPOLITAINS
Centre de Grignon, B.P. 4, 78850 Thiverval-Grignon
Tél : 01 30 79 95 00
www.cetiom.fr


CEVA (Centre d’étude et de valorisation des algues)

Résumé :

CEVA (Centre d'étude et de valorisation des algues)

CEVA (Centre d’étude et de valorisation des algues)

Statuts

Organisme : Centre technique. Statut de Société d’Economie Mixte Locale.
Création : Mai 1982.
Objectifs : Contribuer au développement économique de la filière industrielle de l’algue au travers d’une activité de transfert de technologie, de conduite de programmes de recherche appliquée collectifs et par la mise à disposition de ressources technologiques auprès des entreprises, des organismes professionnels et des collectivités.

Réalisations

Mise au point au laboratoire de produits et procédés innovants :
- conception et mise au point d’ingrédients marins : PAI, actifs, extraits…
- extraction et purification de molécules : polysaccharides, protéines, métabolites secondaires…
- développement de formulations à visée diététique et nutritionnelle,
- caractérisation et évaluation de produits : composition, propriétés nutritionnelles et biologiques.

Développement pilote :
- développement, validation et optimisation de produits nouveaux ou de procédés innovants,
- production pilote de lots témoins (ingrédients et extraits secs ou liquides), préséries industrielles.

Le conseil, l’expertise et l’assistance technique :
- Conseil technologique : diagnostic technique et l’accompagnement des entreprises dans leur démarche d’innovation ; assistance à la mise en place d’installations industrielles.
- Etudes documentaires : veille personnalisée (scientifique, stratégique, concurrentielle) ; études techniques, économiques ou réglementaires…
- Assistance à l’approvisionnement et à la gestion des ressources : recherche de nouvelles ressources algales ou mise en place de réseau d’approvisionnement.
- Qualité / hygiène : réalisation d’audits et de plans de contrôle des matières premières, analyses nutritionnelles, rhéologiques, chimiques…

Le saviez-vous ?

Le CEVA en chiffres : un capital social de 560 000 euros ; une équipe technique de 28 personnes ; 40 projets gérés annuellement pour un budget de 2,2 Millions d’euros ; plus de 900 ouvrages et 15000 références bibliographiques ; 400 m2 de laboratoires, pilote industriel de 1000 m2

Responsables

Directeur : Dominique Duché
Conseiller Technologique : Yannick Lerat
Directeur Marketing et Commercial : Dominique Duché
Responsable Service Valorisation Industrielle : Yannik Lerat
Responsable Ressources Naturelles et Environnement : Patrick Dion
Responsable plate-forme pilote : Hélène Marfaing

Coordonnées

CENTRE D’ETUDE ET DE VALORISATION DES ALGUES
Presqu’Ile de Pen Lan, B.P. 3, 22610 Pleubian
Tél : 02.96.22.93 50 – Fax : 02.96.22.84.38
algue@ceva.frhttp://ceva.fr


CI EAU (Centre d’information sur l’eau)

Résumé :

CI EAU (Centre d'information sur l'eau)

CI EAU (Centre d’information sur l’eau)

Statuts

Organisme : Association loi 1901.

Création : Avril 1995 à l’initiative des sociétés de services d’eau et d’assainissement.

Objectifs :
- Répondre aux questions du public sur toutes les dimensions de l’eau d’usage domestique en France.
- Générer de l’information : brochures thématiques, fiches pratiques, …
- Créer des événements d’information ou s’y associer en partenariat : colloques, expositions, campagnes de communication, émissions de TV.

Cibles : Consommateurs d’eau du robinet, collectivités, enseignants, scolaires, professions médicales, …

Réalisations

Documentation : Le C.I.EAU dispose d’une base de données informatique et d’une bibliothèque sur l’eau : qualité, contrôles, prix, consommation, traitement, assainissement, distribution, législation, … Sur demande le C.I.EAU peut fournir les copies de documents, des extraits de livres, de publications, des articles, …

Information : Le C.I.EAU édite des brochures qu’il diffuse gratuitement. Quelques exemples : Le prix du service de l’eau ; La qualité de l’eau ; La réglementation de la qualité ; Les contrôles de qualité ; Les normes de qualité ; Les traitements pour la qualité ; Les recettes du bien boire l’eau ; L’eau à la bouche ; Eau du robinet et votre santé ; Eau, Forme et Santé.

Le saviez-vous ?

Internet : www.cieau.com est un site grand public et www.mediceau.com nouveau site sur l’eau et la santé est réservé aux médecins.
Information consommateurs : Le C.I.EAU répond à toutes les questions des particuliers et des collectivités : téléphone : 01 42 56 20 00 ; courrier : B.P. 5, 75362 Paris cedex 08 ; sur rendez-vous.

Responsables

Président : Olivier Salvat (Véolia Environnement)
Vice-Président : Bernard Jouglain (SAUR France)
Secrétaire : Tristan Mathieu (SPDE)
Directeur : Monique Chotard

Coordonnées

CENTRE D’INFORMATION SUR L’EAU
37 Rue de Courcelles, 75008 Paris
Tél : 01 42 56 20 00 – Fax : 01 42 56 01 87
www.cieau.comwww.mediceau.com


CIAA (Confédération des industries agroalimentaires de l’UE)

Résumé :

CIAA (Confédération des industries agroalimentaires de l'UE)

CIAA (Confédération des industries agroalimentaires de l’UE)

Statuts

Organisme : Association internationale sans but lucratif sous régime belge créée en 1982.
Missions : Aider l’industrie à renforcer la confiance du consommateur ; coopération avec les institutions européennes et internationales ; coordination entre les différents groupes sectoriels et géographiques ; expertise ; établir une coopération étroite entre tous les maillons de la chaîne alimentaire.
Membres : 24 fédérations nationales de l’industrie alimentaire, 32 associations européennes et 22 sociétés alimentaires produisant dans l’UE

Réalisations

Expertise : Autour de trois thèmes majeurs
• Politique alimentaire et consommateurs (information, ingrédients, politique nutritionnelle, nouveaux aliments, contaminants, allégations, etc…).
• Environnement (emballage, matières premières, boues et déchets, etc…).
• Commerce et compétitivité (politique agricole, procédures, etc…).

Communication : Participation à de nombreux colloques et édition de rapports.

Le saviez-vous ?

• L’industrie agroalimentaire de l’UE : est le secteur industriel le plus important d’Europe avec un chiffre d’affaires dépassant les 800 milliards d’euros ; achète et transforme 70 % des produits agricoles de l’Union ; comprend près de 282 000 entreprises.
• La CIAA a mis en place un groupe de travail « Nutrition, exercice physique et santé ».

Responsables

Président : Jean Martin
Directeur général : Daniela Israelachuiri
Science et réglementation : Beate Kettlitz, Sabine Nafziger,
Environnement : Christoph Tamandl
Economie : Nathalie Lecocq
Communication : Thierry Habotte
Administration : Régine Mynsberghe

Coordonnées

CONFEDERATION DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES DE L’UE
Avenue des Arts 43 – B-1040 Bruxelles
Tél :(32-2) 514 11 11 – Fax : (32-2) 511 29 05
www.ciaa.beciaa@ciaa.be


CIQUAL (Centre d’information sur la qualité des aliments)

Résumé :

CIQUAL (Centre d’information sur la qualité des aliments)

Statuts

Organisme : Le Centre d’information sur la qualité des aliments a été créé en 1985, grâce à l’initiative conjointe des pouvoirs publics et des industries agroalimentaires : le Ministère de l’agriculture, le Ministère de la recherche, l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), l’Institut de recherche pour le développement (ORSTOM/IRD), l’Institut national agronomique Paris-Grignon (INA P-G), et l’Institut français pour la nutrition (IFN). En 1999 le CIQUAL est devenu une unité de recherche de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), agence nationale placée sous la triple tutelle des ministères chargés de la santé, de l’agriculture et de la consommation.

Missions et objectifs : Le CIQUAL a pour mission de sélectionner, évaluer, compiler et publier les données de composition des aliments. Il gère une banque de données sur la composition des aliments consommés ou produits en France, rassemblant des valeurs nutritionnelles de référence utilisables au plan national. Cette banque constitue un outil précieux pour les décideurs administratifs, les chercheurs, les nutritionnistes, les diététiciens, les épidémiologistes, les industriels de l’agroalimentaire producteurs ou transformateurs, les distributeurs, les responsables marketing et les consommateurs.

Réalisations

Six ouvrages extraits de la banque ont été publiés, dont cinq sont consacrés à des groupes d’aliments ou de nutriments spécifiques : Répertoire Général des Aliments, Lavoisier Tec & Doc et INRA Editions
Table de composition (800 aliments, 2ème édition, 1995)
T.1 – Corps gras (82 aliments, 1987, en cours de réédition)
T.2 – Produits laitiers (140 aliments, 2ème édition, 2002)
T.3 – Fruits exotiques (145 aliments, 1993)
T.4 – Composition minérale (226 aliments, 1996)
T.5 – Aliments de marque (403 aliments, 1997)
Les données du CIQUAL sont aussi intégrées à plusieurs logiciels, commercialisés (comme REGAL_Micro), qui permettent de procéder facilement à des calculs de rations et de couverture des besoins nutritionnels.

Le saviez-vous ?

La banque est alimentée par des données provenant de laboratoires, des industries agro-alimentaires et de la littérature scientifique. Le CIQUAL participe à des projets de recherche (par exemple : poissons, viandes, soupes, fromages, polyphénols), permettant d’enrichir la banque de données.
N’hésitez à prendre contact avec le CIQUAL (ciqual@afssa.fr ) afin de valoriser les données de composition nutritionnelle dont vous disposez, en enrichissant la banque de données nationale.

Responsables

Responsable : Jayne Ireland
Chargés de projets : Laure du Chaffaut et Marine Oseredczuk
Secrétariat : Laurence Coipel

Coordonnées

CENTRE D’INFORMATION SUR LA QUALITE DES ALIMENTS
Pôle d’appui scientifique à l’évaluation des risques (PASER)
Direction de l’évaluation des risques nutritionnels et sanitaires (DERNS)
Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA)
27-31 Avenue du Général Leclerc – 94700 Maisons-Alfort
Tél : 01 49 77 26 52 – Fax : 01 49 77 38 92
ciqual@afssa.frwww.afssa.fr


CIV (Centre d’information des viandes)

Résumé :

CIV (Centre d'information des viandes)

CIV (Centre d’information des viandes)

Statuts

Organisme : Association régie par la loi de 1901.
Création : 1987 à l’initiative des professionnels de la filière viande et avec le concours des pouvoirs publics.
Mission : Contribuer à une meilleure connaissance des viandes bovine et ovine et de leurs produits tripiers.
Organisation : Le CIV est doté d’un Conseil d’Administration, d’un Conseil Scientifique, d’un Comité Ethique et d’un Conseil Consommation.
Interlocuteurs : Grand public et prescripteurs d’opinion (secteur médical et paramédical, presse, restauration et enseignement).

Réalisations

Documentation : Outre les dossiers destinés aux médecins, journalistes, restaurateurs ou enseignants, le CIV édite de nombreux documents de vulgarisation pour le grand public. Ils traitent de nutrition, de gastronomie, de sécurité alimentaire, d’environnement et de modes d’élevage, ou encore des démarches de la filière viande pour améliorer l’information du consommateur. Les documents et dossiers du CIV sont disponibles gratuitement sur simple demande écrite.

Information : Le CIV organise des conférences et prend part à des salons professionnels ou grand public.

Etudes : Sous la tutelle de son conseil scientifique, le CIV participe à des recherches collectives, ou prend l’initiative de faire réaliser des études nutritionnelles, pour faire progresser les connaissances sur les viandes de bœuf, de veau, d’agneau et leurs produits tripiers, ainsi que sur les viandes chevaline et porcine.

Le saviez-vous ?

- Tous les documents du CIV sont rassemblés dans un catalogue gratuit et disponible sur le site Internet www.civ-viande.org
- De nouveaux kits pédagogiques, édités par le CIV, permettent d’aborder la nutrition en classe (primaire et collège).
- Un « espace pro », accessible depuis le site Internet du CIV, est réservé aux professionnels de santé.
- Le CIV dispose d’un réseau de diététiciens sur l’ensemble du territoire national.

Responsables

Président : Pierre Chevalier
Directeur : Louis Orenga
Directrice Adjointe : Valérie Mestre
Chef de Groupe Pôle prescripteurs : Stéphane Vaxelaire
Chef de Groupe Pôle grand public : Agnès Lafarie
Chefs de Projet Nutrition : Claire Chambier et Virginie Grandjean

Coordonnées

CENTRE D’INFORMATION DES VIANDES
Tour Mattei – 207 Rue de Bercy – 75587 PARIS Cedex 12
Tél : 01 42 80 04 72 – Fax : 01 42 80 67 45
www.civ-viande.org


Club européen des diététiciens de l’enfance

Résumé :

Club européen des diététiciens de l'enfance

Club européen des diététiciens de l’enfance

Statuts

Organisme : Le Club Européen des Diététiciens de l’Enfance (CEDE), association sans but lucratif, a été créé en Belgique en 1996 par un groupe de diététiciens belges et français travaillant exclusivement dans l’un des domaines de la nutrition de l’enfant sain ou malade.

Objectifs :
- Etre une association de référence pour la pratique de la nutrition de l’enfant et de l’adolescent pris en charge individuellement, en collectivité ou à l’hôpital.
- Etre un outil de promotion de la santé nutritionnelle de l’enfant et de l’adolescent
- Défendre la spécificité de la profession de diététicien pédiatrique.

Membres : diététiciens belges, français, luxembourgeois, suisses, espagnols, québécois et autres professionnels de la santé intéressés par la nutrition de l’enfant et de l’adolescent.

Réalisations

Collaborations :
- avec les media (grand public et spécialisés, audio-visuels)
- avec les associations de parents (milieu scolaire) et associations d’enfants malades chroniques.

Formations / Informations :
- formation continue : journées d’études et feuillet de liaison (CEDE News)
- formation de prescripteurs ou de conseillers en alimentation
- information des responsables de l’alimentation collective.

Défense de la profession :
- Rédaction de la description de la fonction de diététicien de pédiatrie
- Création d’un cours de spécialisation en diététique de l’enfant et de l’adolescence sanctionné par une reconnaissance officielle en Belgique (en 1998) et en France (création en 2004 du diplôme universitaire en diététique de l’enfant et de l’adolescent à la faculté de médecine de Nancy).

Le saviez-vous ?

- Le CEDE participe aux travaux d’autres associations :
• Société Française pour l’Etude des Erreurs Innées du Métabolisme (SFEIM)
• European Society of Pediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition (ESPGHAN).

- Les 23 et 24 mars 2007 à Bruxelles, le CEDE organise sa 11ème journée d’étude « Prévenir les maladies de la nutrition, les allergies alimentaires : un défi pour le monde pédiatrique ? ».

Responsables

Présidente d’honneur : AM Dartois (F)
Présidente : MJ Mozin ( B)
Vice-présidente : E Favre (F)
Secrétaire : E Mersch (G-D L)
Trésorières : F Martin (B), I Thiébaut (B)
Membres du CA: MC Burger (F), N Claes (B), F Mosser (F), M Robert (B), A Van der Borght (B)

Coordonnées

CLUB EUROPEEN DES DIETETICIENS DE L’ENFANCE
B.P. 103, rue E. Desmedt 8, Jette 2 -Belgique
Tél : (32-2) 251 18 10
www.cede-nutrition.orgcede@cede-nutrition.org


CREA (Centre de recherche et d’études pour l’alimentation)

Résumé :

CREA (Centre de recherche et d'études pour l'alimentation)

CREA (Centre de recherche et d’études pour l’alimentation)

Statuts

Organisme : Société anonyme.

Objectif : Conseil et formation à la qualité ; études ; recherche appliquée.

Cibles : Professionnels de la restauration, de l’industrie agroalimentaire.

Réalisations

Etudes : Mises au point de techniques nouvelles, de nouveaux produits ; Etude de la composition nutritionnelle des produits ; Incidences des technologies sur la valeur nutritionnelle ; Tests matériels ; …

Conseil : Assistance technique pour la qualité, la nutrition, la mise au point de systèmes de restauration ; Recherche et développement ; …

Formation : Stages en entreprises sur la qualité et la nutrition (équilibre et plaisir, actualité en nutrition, comprendre les comportements alimentaires, les nouvelles techniques culinaires, …).

Le saviez-vous ?

Le CREA dispose d’une cuisine expérimentale et organise des stages de formation aux nouvelles Techniques de Cuisson (cuisson sous vide, cuisson à juste température)

Responsables

Président Directeur Général : François Hauton
Directeur Scientifique : Bruno Goussault

Coordonnées

CENTRE DE RECHERCHE ET D’ETUDES POUR L’ALIMENTATION
199 Rue Raymond Losserand, 75014 Paris
Tél : 01 40 44 73 72 – Fax : 01 40 44 56 95
E.mail : crea@lecrea.com


Page 1 sur 3123