Fiches organisme

CRNH – ILE-DE-FRANCE

Résumé :

CRNH - ILE-DE-FRANCE

CRNH – ILE-DE-FRANCE

Statuts

Organisme : GIS créé en 2003.
Missions et objectifs : Coordonner et harmoniser des programmes de recherches cognitives ou finalisées menées par chacun de ses membres dans le but de développer les connaissances en nutrition humaine, et en particulier pour tout ce qui concerne les comportements alimentaires humains, leurs déterminants et leurs conséquences, de contribuer aux actions d’enseignement, de formation, de promotion, d’expertise d’évaluation de l’état nutritionnel des populations ou d’éducation nutritionnelle.
Membres : AP-HP, INRA, INSERM, UNIVERSITE PARIS 13, UNIVERSITE PARIS 6, INA-PG, CNAM, InVS

Réalisations

AXES DE RECHERCHE

1. Analyse des comportements et des consommations alimentaires.
2. Etude de leurs déterminants (sociaux, économiques, psychologiques, génétiques, physiologiques,…).
3. Etude des conséquences des comportements et de la consommation alimentaire sur l’état nutritionnel et la santé (pathologies, qualité de vie et bien-être).
4. Stratégies de prévention, communication et éducation en nutrition.

EQUIPES CONSTITUTRICES

5 équipes de recherche , 1 unité de surveillance
- UMR Inserm U557 /U1125 Inra/Cnam/Paris 13 (Serge Hercberg)
- UMR Inserm U755/UPMC Paris 6 (Karine Clément)
- Unité Inra-CORELA/LORIA (France Caillavet/Louis-Georges Soler)
- UMR 914 Inra/Ina-pg (Daniel Tomé)
- EA 3412 Paris 13 (Jean François D’Ivernois)
- USEN InVS/Cnam/Paris 13 (Serge Hercberg)
4 Services cliniques
- Service Endocrinologie- Diabétologie- Nutrition, Hôpital Jean Verdier AP-HP Bondy (Paul Valensi)
- Service Endocrinologie, Hôpital Avicenne AP-HP Bobigny (Gérard Reach)
- Service Gastro-Entérologie, Hôpital Avicenne AP-HP Bobigny (Robert Benamouzig)
- Service Nutrition, Hôpital Pitié Salpétrière, Paris (Arnaud Basdevant)

PLATEAUX TECHNIQUES

- Centre de Recherche sur Volontaires , AP-HP, Hôpital Avicenne, Bobigny (Robert Benamouzig)
- Unité d’exploration ambulatoire, AP-HP Hôpital Pitié Salpétrière, Paris (Jean-Michel Oppert)

Le saviez-vous ?

- Le CRNH IdF regroupe 190 chercheurs, hospitalo-universitaires, ingénieurs, techniciens et administratifs.
- La force du CRNH IdF est de combiner diverses approches complémentaires pour l’étude des comportements alimentaires : épidémiologie, recherche clinique, recherche expérimentale, économie, sociologie, psychologie, sciences de l’éducation, physiologie et génétique.
- Le développement des recherches du CRNH IdF s’appuie sur ses deux plateaux techniques permettant des études comportementales sur volontaires sains et sur l’exploitation des diverses bases de données constituées par ses équipes : cohortes (SU.VI.MAX, SU.FOL.OM3, enfants, obèses,…), études transversales ou panels (ENNS, Abena, SECODIP, …).
- Les recherches du CRNH IdF sur l’analyse des typologies alimentaires émergentes et de leurs conséquences sur la santé, l’identification des déterminants biologiques, psychophysiologiques et sociaux du comportement et des consommations alimentaires en fonction des évolutions des modes de vie ont des applications directes pour le système de soins, les responsables de la politique nutritionnelle de santé publique, comme pour l’industrie agro-alimentaire.

Responsables

Directeur : Pr. Serge HERCBERG (PU-PH Nutrition, Université Paris13/Hôpital Avicenne, Bobigny)
Centre d’exploration sur volontaires : Hôpital Avicenne, Bobigny (responsable : Pr Robert BENAMOUZIG)
Centre d’études ambulatoire : Hôpital Pitié Salpétrière, Paris (responsable : Pr. Jean-Michel OPPERT)

Coordonnées

CENTRE DE RECHERCHES EN NUTRITION HUMAINE –ILE-DE-FRANCE
Université Paris 13-UFR Santé, Médecine et Biologie Humaine, Campus de Bobigny
74, rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny
Tél : 01 48 89 32 – Fax : 01 48 38 89 31
E.mail : s.hercberg@uren.smbh.univ-paris13.fr – Site Internet : https://rhubarbe.uren.smbh.univ-paris13.fr/crnhidf/


CSF (Confédération syndicale des familles)

Résumé :

CSF (Confédération syndicale des familles)

CSF (Confédération syndicale des familles)

Statuts

Organisme : Association loi 1901 à but non lucratif.
Création : 1946.
Objectif : Informer, former, accompagner et représenter les familles sur tous les champs de ce qui fait leur vie au quotidien.
Pôles de compétences :
- Santé, alimentation, nutrition, prévention des risques, sécurité sanitaire, aide à domicile.
- Consommation, éducation, parentalité, famille.
- Logement, cadre de vie, environnement , agriculture.

Réalisations

- Organisation d’ateliers, de forums, de groupes de parents autour du thème de l’alimentation et de la nutrition en partant des habitudes et comportements alimentaires de chacun.
- Mise en place de formations nationales et locales sur le thème de l’animation de groupe autour de l’alimentation et de la nutrition.
- Organisation d’une session d’été de vacances familiales sur le thème de l’alimentation et la nutrition.
- Informations et éducation du consommateur sur les allégations nutritionnelles et de santé.
- Interventions dans les écoles, centres de loisirs sur la nutrition à partir de jeux pour les enfants.

Outils :
- Livret « Manger sain au quotidien » avec des fiches recettes et des idées de repas sur une journée entière.
- Questionnaire sur les habitudes de petit-déjeuner des enfants et adolescents.
- Jeu de l’oie de l’alimentation et de la nutrition

Le saviez-vous ?

La Confédération Syndicale des Familles est une association familiale, également association de défense des consommateurs, des locataires, de l’environnement et mouvement d’éducation populaire. Elle représente 50 000 familles et est présente dans plus de 70 départements.
Elle intervient dans différentes instances nationales et locales pour aider les familles à vivre mieux au quotidien mais également pour informer et sensibiliser les familles et les jeunes (notamment dans les écoles) sur différents thèmes de campagne (type PNNS) et d’actualité intervenant sur ses champs de compétence.
- Participation à l’élaboration de l’avis du CNA (Conseil National de l’Alimentation) sur la prévention de l’obésité chez les enfants.
- Participation à l’élaboration de la norme sur la restauration scolaire au sein de l’AFNOR (Agence Française de Normalisation).
- Participation à l’élaboration de l’avis du CNA relatif à la nutrition des personnes âgées.

Responsables

Président : Christian Zytynski
Secrétaire général : François Edouard
Secrétaire confédéral santé/consommation/environnement : Emmanuel Rodriguez
Chargée de mission agroalimentaire : Elsa Cohen

Coordonnées

CONFEDERATION SYNDICALE DES FAMILLES
53 rue Riquet, 75019 Paris
Tél : 01 44 89 86 80 – Fax : 01 40 35 29 52
Courriel : conso@csfriquet.org – Site Internet : www.csfriquet.org


CTIFL (Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes)

Résumé :

CTIFL (Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes)

CTIFL (Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes)

Statuts

Organisme : centre technique interprofessionnel.
Création : créé en 1952 dans le cadre de la loi du 22 juillet 1948 sur les Centres Techniques Industriels, le Ctifl est un organisme sans but lucratif.
Objectif et cible : le Ctifl est un acteur de progrès au service de tous les métiers de la filière fruits et légumes frais, de la graine au magasin. Il mène des activités d’intérêt général sous l’égide de la puissance publique. Par son expertise technique et économique, ses activités de recherche et d’innovation, ses actions de formation et d’animation, sa diffusion d’informations, il contribue à l’amélioration des performances et de la compétitivité des entreprises de la filière.

Réalisations

Le champ d’action du Ctifl recouvre l’ensemble des techniques de production et de distribution des fruits et légumes depuis l’étude des variétés jusqu’à la mise en vente.

Expérimentation technique : les départements techniques du Ctifl développent des actions spécifiques de recherche et d’expérimentation pour diffuser des références techniques au service de toute la filière fruits et légumes. Elles concernent l’évaluation variétale ; les itinéraires techniques de production ; l’itinéraire qualité des produits depuis la production jusqu’à la vente ; les démarches environnementales, de traçabilité et de sécurité des aliments.

Etudes économiques : le Ctifl apporte un éclairage permanent sur les marchés, les entreprises et les consommateurs grâce à la réalisation d’études basées sur des techniques d’analyse qualitative et quantitative.

Formations et Services : adaptés aux besoins des professionnels de la filière pour accompagner les démarches de progrès des entreprises, ils abordent l’ensemble des thèmes de la filière : techniques culturales ; connaissance produits ; démarches qualité, organisation du travail, traçabilité ; techniques commerciales et merchandising point de vente.

Animations : animations régionales saisonnières et concours d’étalages pour valoriser les produits sur le rayon et améliorer les techniques de distribution des fruits et légumes.

Diffusion de l’information : journées et rencontres pour permettre l’échange des savoir-faire entre professionnels ; catalogue de plus de 200 publications ; deux revues périodiques : Infos Ctifl, mensuel publiant les travaux menés par les ingénieurs du Ctifl, et Détail Fruits et Légumes, bulletin destiné aux opérateurs de la distribution. Des sites : www.ctifl.fr et www.fruits-et-legumes.net.

Le saviez-vous ?

Le Ctifl est implanté à Paris ; sur quatre centres en région : centre de Balandran (30), centre de Lanxade (24), centre de Carquefou (44), centre de Saint-Rémy-de-Provence (13) ; et sur deux antennes : antenne de Rungis (94) et antenne de Nancy (54). Dans toutes les régions, le Ctifl travaille en réseau avec les stations régionales d’expérimentation.

Responsables

Président : Henry Pluvinage
Directeur général : François Rinaldi

Coordonnées

CENTRE TECHNIQUE INTERPROFESSIONNEL DES FRUITS ET LEGUMES
22 rue Bergère, 75009 Paris
Tel : 01 47 70 16 93 – Fax : 01 42 46 21 13
www.ctifl.frwww.fruits-et-legumes.net


EPI (Espace pain information)

Résumé :

EPI (Espace pain information)

EPI (Espace pain information)

Statuts

Organisme : Centre de documentation créé en 1992 à l’initiative de l’AGPB (Association Générale des Producteurs de Blé et autres céréales), de l’ANMF (Association Nationale de la Meunerie Française) et de la CNBF (Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française).
Objectifs : Sa vocation est d’informer le grand public, le corps médical, les journalistes et les enseignants sur tous les aspects de la Filière Pain.

Réalisations

Information/Publications : L’Espace Pain Information crée et diffuse sa propre documentation : brochures, dépliants, affiches, cartes postales, cassettes vidéo, DVD, kit pédagogique. Il se donne ainsi les moyens d’expliquer en détail ce qui fait la qualité du blé, de la farine et du pain ainsi que ses atouts santé sur la base d’études nutritionnelles scientifiques.
Un catalogue des publications a été édité et est envoyé gratuitement sur simple demande.

Le saviez-vous ?

La France est le premier pays producteur de blé de l’Union Européenne, le premier exportateur de farine et compte plus de 600 moulins en activité répartis sur le territoire national. Plus de 70 % des farines panifiables sont livrées à la Boulangerie Artisanale, constituée de 35 000 artisans.

Responsables

Valérie Mousques-Cami : ANMF / Hervé Pisson : CNBF

Le centre d’information est géré par l’agence EQUITABLE.
Contacts : Jean-Marie Jaudon / Anne Dupuy

Coordonnées

ESPACE PAIN INFORMATION
2 square Pétrarque , 75116 Paris
Tél : 01 44 18 92 16 – Fax : 01 44 18 91 07
epi@espace-pain-info.comwww.espace-pain-info.com


EUFIC (Conseil européen d’information sur l’alimentation)

Résumé :

EUFIC (Conseil européen d'information sur l'alimentation)

EUFIC (Conseil européen d’information sur l’alimentation)

Statuts

Organisme : Association internationale sans but lucratif (a.i.s.b.l).
Mission : Diffuser des informations à la portée des consommateurs, sur la sécurité sanitaire, la qualité des aliments et sur la santé et la nutrition, s’appuyant sur des recherches scientifiques.
Interlocuteurs : Médias, professionnels de la santé et de la nutrition, enseignants, leaders d’opinion, consommateurs.

Réalisations

Documentations & Outils de Communication
- Food Today : newsletters sur des sujets d’actualité concernant la nutrition, la sécurité alimentaire et les technologies agroalimentaires.
- Eufic Review : publications scientifiques dédiées à des sujets spécifiques (par ex. Les maladies d’origine alimentaire, Glucides et nutrition, Les additifs alimentaires).
- Eufic Forum : comptes-rendus des ateliers de travail et des recherches menées par l’EUFIC.
- Media Guide : guide d’information destiné aux journalistes, comprenant une liste d’experts européens à contacter.
- Divers brochures éducatives destinées au grand public.
- www.coolfoodplanet.org (dédié aux enfants et adolescents).

Projets & Recherches
- Recherche Consommateur : Recherche sur la compréhension de l’étiquetage nutritionnel par les consommateurs.
- Communication du Risque : organisation de séminaires et d’ateliers.
- Agent de dissémination et de communication de différents projets de la DG Recherche de la Commission Européenne (ex : projets Safe Foods, HELENA, IDEFICS).

Le saviez-vous ?

- L’EUFIC est membre de la Plate-forme Européenne d’action en Matière d’Alimentation, d’Activité Physique et de Santé et de la Plate-forme Consultative des Parties intéressées de l’EFSA (European Food Safety Authority).
- Le site Internet de l’EUFIC, www.eufic.org , a été réorganisé en 2006 et est consulté par plus de 350 000 visiteurs pas mois. Il offre aujourd’hui plus de 4000 pages d’information.

Responsables

Directrice : Josephine Wills
Chargée de communication : Philip Springuel
Chargée des affaires scientifiques : Laura Fernández Celemín
Chargée des affaires administratives : Florence Boivin

Coordonnées

CONSEIL EUROPEEN D’INFORMATION SUR L’ALIMENTATION
Tassel House, 6 rue Paul Emile Janson, 1000 Bruxelles (Belgique)
Tél : (32 2) 506 89 89 – Fax : (32 2) 506 89 80
Courriel : eufic@eufic.org – Site Internet : www.eufic.org


European food and environment diagnostics

Résumé :

European food and environment diagnostics

European food and environment diagnostics

Statuts

Organisme : Organisation professionnelle.
Création : En 1994 en tant qu’association loi 1901 devenue syndicat en 2001.
Objectifs : Représenter la profession auprès des Pouvoirs Publics, des instances européennes et internationales impliquées dans la sécurité sanitaire des aliments et celle de l’environnement (ministères, AFSSA, AFSSE, AFNOR, COFRAC, ANIA, SFRL, SIMV, IFN …). Coopérer aux évaluations et à la gestion des risques. Informer sur les techniques d’évaluation de la qualité.

Réalisations

Information : Doté d’un site Web où sont présentées les sociétés membres du SYDIALE, leurs méthodes de diagnostic automatisées ou non mises sur les marchés et une rubrique « NEWS ».

Formation : EFED SYDIALE participe à de nombreuses tables-rondes sur simple demande de leurs organisateurs : instituts, écoles, congrès, salons.

Promotion : EFED SYDIALE contribue au rayonnement de la profession par la participation à des comités scientifiques en France, en Europe et aux Etats-Unis.
Environnement économique : EFED SYDIALE est une structure professionnelle qui offre a ses membres la possibilité de suivre les évolutions des marchés par secteurs d’activité.

Le saviez-vous ?

L’Europe a une profession du diagnostic en agriculture, en agroalimentaire et environnement dont les fabricants de méthodes sont les seuls au monde à s’être organisés en syndicat professionnel.

Responsables

Président : Charles Le Dentu
Trésorier : Alain Le Roch (PDG du groupe AES Laboratoire)
Secrétaire : Nicole Malarre (PDG d’EURALAM)

Coordonnées

EUROPEAN FOOD AND ENVIRONMENT DIAGNOSTICS
SYNDICAT DES INDUSTRIES DU DIAGNOSTIC EN AGRICULTURE, AGROALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT
B.P. 5, 30132 Caissargues
Tél : 04 66 29 17 50 – Fax : 04 66 29 17 71
e-mail : sydiale@aol.com
http://www.sydiale.com


Fédération des industries et commerces utilisateurs des basses températures

Résumé :

Fédération des industries et commerces utilisateurs des basses températures

Fédération des industries et commerces utilisateurs des basses températures

Statuts

Organisme : Association loi 1901, créée en 1946.

Objectif : Coordonner les actions relatives à la chaîne du froid, collaborer avec les pouvoirs publics et les organismes officiels, concevoir et animer les actions d’information et de relations publiques.

Cibles : Industriels, distributeurs, consommateurs.

Le saviez-vous ?

La FICUR regroupe 10 syndicats professionnels concernés par les produits froids : Association des entreprises de produits alimentaires élaborés (ADEPALE) ; Association française des gaz comprimés (AFGC) ; Fédération européenne du commerce et de la distribution des produits sous température dirigée, glaces, surgelés et réfrigérés (SYNDIGEL) ; Fédération nationale des coopératives de conservation (FNCC) ; Groupement national des transporteurs routiers de denrées et produits périssables (GRDP) ; Syndicat des fabricants industriels de glaces, sorbets et crèmes glacées (SFIG) ; Syndicat national de l’industrie des viandes (SNIV) ; Syndicat national des fabricants de produits surgelés et congelés ; Uniclima ; Union syndicale nationale des exploitations frigorifiques (USNEF).

Responsables

Président : Jean-Eudes Tesson
Secrétaire général : Christian Millet

Coordonnées

FEDERATION DES INDUSTRIES ET COMMERCES UTILISATEURS DES BASSES TEMPERATURES
Congélation, surgelés, glaces
18 Rue de la Pépinière, 75008 Paris
Tél : 01 53 42 13 30 – Fax : 01 53 42 13 32
E.mail : info@surgeles-glaces.org


FNAMN (Fédération des associations médicales de nutrition)

Résumé :

FNAMN (Fédération des associations médicales de nutrition)

FNAMN (Fédération des associations médicales de nutrition)

Statuts

Organisme : Association régie par la loi de 1901
Création : Octobre 2004 à l’initiative de la Société médicale de nutrition Aquitaine (SMNA) et de l’Association des nutritionnistes de l’Ouest (ANO)

Réalisations

La FNAMN s’est fixée comme but de :
- regrouper au plan national les associations de médecins exerçant la nutrition,
- veiller au respect des statuts, de la charte de qualité et du règlement intérieur par l’ensemble des associations adhérentes,
- travailler à la reconnaissance du statut de médecin nutritionniste,
- promouvoir la nutrition humaine, par la recherche, la pratique et l’information,
- développer, au sein des associations qui y adhèrent et par l’intermédiaire des membres qui les composent : la prévention primaire, la prévention secondaire, le traitement principal ou complémentaire des maladies liées à une mauvaise alimentation, l’éducation pour la santé, la formation médicale continue et l’évaluation des pratiques professionnelles.

La FNAMN, actuellement présente dans neuf grandes régions, entreprend une démarche qualité en exigeant de ses adhérents le respect d’une charte professionnelle, une FMC régulière et spécifique s’ajoutant à la FMC obligatoire, une évaluation des connaissances et des pratiques professionnelles (EPP), un engagement dans les parcours de soins déjà en place ou dans la création de structures compétentes.

Les médecins des différentes associations sont issus, pour la majorité, de la filière de médecine générale. Ils sont obligatoirement détenteurs d’un DU, d’un DIU ou d’un DESC de nutrition.

Le saviez-vous ?

- Depuis sa création, 9 associations régionales de médecins exerçant la nutrition ont rejoint la FNAMN :
SMN Aquitaine, Association des nutritionnistes de l’Ouest, SMN Charentes-Poitou, SMN Ile-de-France, SMN Alsace-Lorraine, SMN Limousin, SMN Alpes, SMN Provence-Alpes-Côte d’Azur, SMN Languedoc-Roussillon et 3 autres sont en instance de création (Normandie, Midi-Pyrénées, Nord)
- La FNAMN organise des journées scientifiques. La prochaine aura lieu le 14 mars 2008 à La Rochelle (Renseignements : 05 46 41 85 85).
- La FNAMN a créé sa propre charte pour se donner les moyens d’atteindre ses objectifs

Responsables

Président : Vincent Boucher
Vice-Présidents : Véronique Duteil, Dominique Dumontier
Trésorier : Nataly Firmin-Schouller
Trésorier adjoint : Myriam Jezequel
Secrétaire : Charles Harboun
Secrétaire adjoint : Marie-Noëlle Geneste

Coordonnées

FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS MEDICALES DE NUTRITION
51 rue du Maréchal Foch – 33150 Bordeaux-Cenon
Tél : 05 56 06 41 06
contact@fnamn.frwww.fnamn.fr


Fondation Science & Culture Alimentaire

Résumé :

Fondation Science & Culture Alimentaire

Fondation Science & Culture Alimentaire

Statuts

Organisme : Fondation d’utilité publique
Création : 4 avril 2006.
Mission : La « Fondation Science et Culture Alimentaire » a pour objet de promouvoir les contributions des sciences à la pratique culinaire (entendue au sens large de préparation des aliments), ainsi que la communication des résultats obtenus, notamment pour ce qui concerne la santé publique.
Interlocuteurs : Professionnels de l’éducation (enseignants, conseillers pédagogiques, animateurs), professionnels de l’agroalimentaire (restauration collective, cuisiniers, industriels, interprofessions), professionnels de santé (diététiciens, médecins nutritionnistes), scientifiques, technologues, artistes, grand public.

Réalisations

- Organisation de groupes de travail (divisions) : réflexions sur les divers aspects de la pratique culinaire ; recherches scientifiques et technologiques ; représentation de la Fondation dans les instances ; formation ; etc…
- Mise en synergie des mondes de la recherche et de la pratique culinaire.
- Contribution à la création ou à la fédération de Pôles régionaux.
- Organisation de conférences, tables rondes, ateliers expérimentaux
(Exemple : Le French paradoxe et les vins).
- Transfert des connaissances scientifiques, technologiques et nutritionnelles.
- Attribution de subventions aux Divisions et aux Pôles régionaux.

Le saviez-vous ?

- Le premier Pôle régional – Louis Pasteur, innovation, alimentation, santé – est actif, en Franche-Comté, depuis le 12 avril 2006.
- Les travaux sont effectués dans des « Divisions » (science, art, technologie, éducation/formation, hygiène/sécurité/réglementation, communication/événements) et dans les Pôles régionaux. Les Divisions sont animées par des « Comités de division », nommés par le Conseil scientifiques, et les Pôles régionaux et par des partenaires régionaux, sur proposition de programme soumis au Conseil scientifique.

Responsables

Président : Jean François Bach, au titre de Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences
Directeur scientifique : Hervé This

Coordonnées

Fondation Science & Culture Alimentaire
Institut de France, 23 quai Conti, 75006 Paris
Tél : 01 44 41 44 41
E.mail : herve.this@paris.inra.frhttp://www.academie-sciences.fr/fondations/FSCA.htm


GIPT (Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre)

Résumé :

Imprimer

GIPT (Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre)

GIPT (Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre)

Statuts

Organisme : interprofession représentant toutes les filières de pommes de terre valorisées en agriculture et par l’industrie (féculerie et industrie alimentaire). Elle réunit à ce titre les organisations nationales des producteurs et des industriels au sein des branches « Féculerie » et « Transformation » : l’Union Nationale des producteurs de Pommes de Terre (UNPT), la Fédération Nationale des Transformateurs de Pommes de Terre (FNTPT), la Chambre Syndicale professionnelle nationale de la Féculerie de pommes de terre (CSF).
Création : en 1960, sous la dénomination Groupement National Interprofessionnel de la Pomme de Terre Industrielle et des Industries de Transformation.
Objectifs : élaborer les accords interprofessionnels, promouvoir une politique active de recherche au sein de la filière, défendre les intérêts des membres du GIPT auprès des pouvoirs publics et des acteurs socio-économiques.

Réalisations

Mise en œuvre d’une politique de recherche innovante : c’est une des grandes priorités du GIPT depuis sa création. L’interprofession participe au financement de divers programmes de recherche, confiés à Arvalis – Institut du Végétal et au financement de la Station de création variétale de Bretteville.

Prise de position sur les enjeux de la filière : le GIPT assure un rôle de réflexion et de proposition sur des grands sujets d’actualité qui concernent la filière, et notamment sur des questions environnementales (politique de l’eau) ou de sécurité alimentaire. Dans cette optique, l’interprofession a mis en place des commissions thématiques : Environnement, Plants, Communication.

Information : le GIPT a lancé un site Internet en novembre 2002, qui présente un panorama complet du secteur de la pomme de terre valorisée en France : www.gipt.net.

Le saviez-vous ?

Le GIPT représente plus de la moitié de la production de pommes de terre en France et regroupe une vingtaine d’industriels et près de 4 500 producteurs.
Dans l’industrie alimentaire, ce sont 1 200 000 t de pommes de terre qui sont transformées pour produire 37 500 t de chips et snacks, 54 000 t de produits déshydratés, 80 000 t de produits non surgelés et 380 000 t de frites et spécialités surgelées.
Dans le secteur de la féculerie, 1 200 000 t de pommes de terre sont travaillées pour produire 240 000 t de fécule.

Responsables

Président : Didier Lombart
Vice-Président : Benoît Hornecker
Trésorier : Bertrand Rault
Délégué général : Réjane Mazier

Coordonnées

GROUPEMENT INTERPROFESSIONNEL POUR LA VALORISATION DE LA POMME DE TERRE
9 Rue d’Athènes, 75009 Paris
Tel : 01 40 82 18 67 – Fax : 01 40 82 18 68
gipt@gipt.netwww.gipt.net


Fondation Science & Culture Alimentaire

Résumé :

Fondation Science & Culture Alimentaire

Fondation Science & Culture Alimentaire

Statuts

Organisme : Fondation d’utilité publique
Création : 4 avril 2006.
Mission : La « Fondation Science et Culture Alimentaire » a pour objet de promouvoir les contributions des sciences à la pratique culinaire (entendue au sens large de préparation des aliments), ainsi que la communication des résultats obtenus, notamment pour ce qui concerne la santé publique.
Interlocuteurs : Professionnels de l’éducation (enseignants, conseillers pédagogiques, animateurs), professionnels de l’agroalimentaire (restauration collective, cuisiniers, industriels, interprofessions), professionnels de santé (diététiciens, médecins nutritionnistes), scientifiques, technologues, artistes, grand public.

Réalisations

- Organisation de groupes de travail (divisions) : réflexions sur les divers aspects de la pratique culinaire ; recherches scientifiques et technologiques ; représentation de la Fondation dans les instances ; formation ; etc…
- Mise en synergie des mondes de la recherche et de la pratique culinaire.
- Contribution à la création ou à la fédération de Pôles régionaux.
- Organisation de conférences, tables rondes, ateliers expérimentaux
(Exemple : Le French paradoxe et les vins).
- Transfert des connaissances scientifiques, technologiques et nutritionnelles.
- Attribution de subventions aux Divisions et aux Pôles régionaux.

Le saviez-vous ?

- Le premier Pôle régional – Louis Pasteur, innovation, alimentation, santé – est actif, en Franche-Comté, depuis le 12 avril 2006.
- Les travaux sont effectués dans des « Divisions » (science, art, technologie, éducation/formation, hygiène/sécurité/réglementation, communication/événements) et dans les Pôles régionaux. Les Divisions sont animées par des « Comités de division », nommés par le Conseil scientifiques, et les Pôles régionaux et par des partenaires régionaux, sur proposition de programme soumis au Conseil scientifique.

Responsables

Président : Jean François Bach, au titre de Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences
Directeur scientifique : Hervé This

Coordonnées

Fondation Science & Culture Alimentaire
Institut de France, 23 quai Conti, 75006 Paris
Tél : 01 44 41 44 41
E.mail : herve.this@paris.inra.frhttp://www.academie-sciences.fr/fondations/FSCA.htm



GIPT (Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre)

Résumé :

GIPT (Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre)

GIPT (Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre)

Statuts

Organisme : interprofession représentant toutes les filières de pommes de terre valorisées en agriculture et par l’industrie (féculerie et industrie alimentaire). Elle réunit à ce titre les organisations nationales des producteurs et des industriels au sein des branches « Féculerie » et « Transformation » : l’Union Nationale des producteurs de Pommes de Terre (UNPT), la Fédération Nationale des Transformateurs de Pommes de Terre (FNTPT), la Chambre Syndicale professionnelle nationale de la Féculerie de pommes de terre (CSF).
Création : en 1960, sous la dénomination Groupement National Interprofessionnel de la Pomme de Terre Industrielle et des Industries de Transformation.
Objectifs : élaborer les accords interprofessionnels, promouvoir une politique active de recherche au sein de la filière, défendre les intérêts des membres du GIPT auprès des pouvoirs publics et des acteurs socio-économiques.

Réalisations

Mise en œuvre d’une politique de recherche innovante : c’est une des grandes priorités du GIPT depuis sa création. L’interprofession participe au financement de divers programmes de recherche, confiés à Arvalis – Institut du Végétal et au financement de la Station de création variétale de Bretteville.

Prise de position sur les enjeux de la filière : le GIPT assure un rôle de réflexion et de proposition sur des grands sujets d’actualité qui concernent la filière, et notamment sur des questions environnementales (politique de l’eau) ou de sécurité alimentaire. Dans cette optique, l’interprofession a mis en place des commissions thématiques : Environnement, Plants, Communication.

Information : le GIPT a lancé un site Internet en novembre 2002, qui présente un panorama complet du secteur de la pomme de terre valorisée en France : www.gipt.net.

Le saviez-vous ?

Le GIPT représente plus de la moitié de la production de pommes de terre en France et regroupe une vingtaine d’industriels et près de 4 500 producteurs.
Dans l’industrie alimentaire, ce sont 1 200 000 t de pommes de terre qui sont transformées pour produire 37 500 t de chips et snacks, 54 000 t de produits déshydratés, 80 000 t de produits non surgelés et 380 000 t de frites et spécialités surgelées.
Dans le secteur de la féculerie, 1 200 000 t de pommes de terre sont travaillées pour produire 240 000 t de fécule.

Responsables

Président : Didier Lombart
Vice-Président : Benoît Hornecker
Trésorier : Bertrand Rault
Délégué général : Réjane Mazier

Coordonnées

GROUPEMENT INTERPROFESSIONNEL POUR LA VALORISATION DE LA POMME DE TERRE
9 Rue d’Athènes, 75009 Paris
Tel : 01 40 82 18 67 – Fax : 01 40 82 18 68
gipt@gipt.netwww.gipt.net


GREEN (Groupe de recherche en éducation nutritionnelle/Codes)

Résumé :

GREEN (Groupe de recherche en éducation nutritionnelle/Codes)

GREEN (Groupe de recherche en éducation nutritionnelle/Codes)

Statuts

Organisme : Association loi 1901.
Création : 1985 par des professionnels de la nutrition et de l’éducation nutritionnelle.
Objectifs : Favoriser l’information et la formation du public et des professionnels dans le domaine de l’Alimentation et de la Nutrition.

Réalisations

Brochures et ouvrages :
- Du plaisir des Mots au plaisir des Mets – 1986.
- L’Ecole par le Menu – Méthodes et Pratiques en Education Nutritionnelle – 1987-1988.
- Analyse de films et documents audiovisuels – 1989.
- Aliments, Alimentation et Santé : Questions/Réponses – 1996 (Lavoisier). Réédition 2000.
- Cahier des charges de la présentation du Programme national nutrition santé pour sensibiliser décideurs locaux, 2002.
- Module nutrition de l’Université d’été francophone de santé publique, Besançon, 2004, 2005, 2006.
En collaboration avec le CFES (INPES) :
- Revue TDC : Les Français et l’Alimentation – 1994.
- Brochure « La santé a du goût » (Réactualisation).
- La santé en Action – Education Nutritionnelle – 1996.

Colloques :
- La Santé, le Livre et l’Enfant (avec le CRILJ et le CMP Nancy) – 1987.
- L’Ecole, vecteur d’Education Nutritionnelle (avec l’ENSP – Rennes,
Cité des Sciences et de l’Industrie – La Villette – Paris).
- L’Ecole par le Menu (avec l’IFN et l’ENSP) – 1987.

Le saviez-vous ?

17 membres du GREEN participent à titre d’experts à de nombreux travaux d’enquêtes, réalisation de supports et de méthodes d’Education Nutritionnelle, articles de presse, ouvrages, conférences et colloques.

Responsables

Président Honoraire : Pr. Henri Dupin 
Président : Claude Michaud
Vice-Présidentes : Dr. Danielle Mischlich (Fondatrice) et Dr. Françoise Delormas
Secrétaire Général : Dr. François Baudier
Trésorier : Lucette Barthélémy

Coordonnées

GROUPE DE RECHERCHE EN EDUCATION NUTRITIONNELLE/CODES
10 rue Garibaldi, 25000 Besançon
Tél : 03 81 40 12 77 – Fax : 03 81 88 10 54
e-mail : cmichaud@urcam.org



INAO (Institut national des appellations d’origine)

Résumé :

INAO (Institut national des appellations d'origine)

INAO (Institut national des appellations d’origine)

Statuts

Organisme : Etablissement public administratif placé sous la tutelle du Ministère de l’agriculture.
Missions : L’INAO est chargé de la mise en œuvre de la politique française relative aux produits d’origine :
- reconnaissance des nouvelles AOC (appellation d’origine contrôlée) et IGP (indication géographique protégée),
- accompagnement des producteurs dans les démarches AOC et IGP,
- délimitation des aires d’AOC et d’IGP,
- contrôle du respect des conditions de production et agrément des produits,
- protection des dénominations et lutte contre l’usurpation et le détournement de notoriété.

Moyens : 260 agents. Service central parisien et 25 centres en province. Budget d’environ 19 millions d’euros en 2005.

4 comités nationaux : Vins et eaux de vie ; produits laitiers ; produits agroalimentaires ; IGP Assemblées de 30 à 83 membres élus pour 6 ans chargées de l’examen des dossiers et de la rédaction des décrets d’AOC.
L’IGP est quant à elle enregistrée à Bruxelles
1 conseil permanent : 24 membres nommés pour 2 ans fixent la politique générale de l’INAO

Le saviez-vous ?

- 1 agriculteur sur 4 est concerné par une démarche sous signe officiel d’origine.
- Nombre d’AOC en 2006 : 472 viticoles, 45 laitières, 35 agroalimentaires.
- Nombre d’IGP fin 2006 : 78.
- Chiffre d’affaire : plus de 16 milliard d’euros

Responsables

Président : Michel Prugue
Directrice : Sophie Villers

Coordonnées

INSTITUT NATIONAL DES APPELLATIONS D’ORIGINE
51 rue d’Anjou, 75008 Paris
Tél. : 01 53 89 80 00 – info@inao.gouv.fr


INC (Institut national de la consommation)

Résumé :

INC (Institut national de la consommation)

INC (Institut national de la consommation)

Statuts

Organisme : Placé sous la tutelle du ministre chargé de la consommation, l’Institut National de la Consommation (INC) est un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic). Il a été créé en 1966. Ses ressources proviennent de la vente de ses publications, de prestations de services et d’une subvention votée par le Parlement.
Missions et objectifs : L’INC est un centre d’expertise et d’information pour les consommateurs et leurs associations.

Réalisations

L’INC réalise des essais comparatifs et conduit des études économiques et juridiques dont il communique les résultats aux associations de consommateurs et au grand public.
Il met en œuvre des actions de formation et d’éducation sur les questions de consommation.
Ses travaux sont diffusés à travers ses propres supports de communication grand public, dont le mensuel « 60 millions de consommateurs », les émissions télévisées Consomag et ses sites Internet.
Concernant plus particulièrement le domaine de l’alimentation, les essais suivants ont été réalisés et publiés dans « 60 millions de consommateurs » : Eaux à boire (juillet-août 2006 – n° 407) ; Produits apéritifs (juin 2006 – n°406) ; Pesticides dans les fruits et légumes (janvier 2006 – n°401) ; Le Pain (septembre 2005 – n°397) ; Les boissons sucrées (avril 2005 – n°393) ; Additifs alimentaires (janvier 2005 – n°390).

Le saviez-vous ?

L’INC apporte un soutien technique aux 18 organisations de consommateurs françaises agréées.
Plusieurs partenariats sont entretenus avec celles-ci ainsi qu’avec d’autres organismes français et européens pour la réalisation de projets variés ; travaux de normalisation, campagnes d’information et d’éducation, réalisation d’études.

Responsables

Directeur général : Eric Briat
Responsable du service technique : Rémi Reuss
Ingénieur spécialiste du secteur agroalimentaire : Robert Victoria
Relations Presse : Anne -Juliette Reissier

Coordonnées

INSTITUT NATIONAL DE LA CONSOMMATION
80 rue Lecourbe, 75732 Paris Cedex 15
Tél. : 01 45 66 20 20 – Fax : 01 45 66 21 20
www.conso.netwww.60millions-mag.com


INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé)

Résumé :

INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé)

INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé)

Statuts

Organisme : l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé est un établissement public administratif placé sous la tutelle du ministère de la santé.

Création : créé par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, il succède au Comité Français d’Education pour la Santé (CFES).

Missions :
- la conduite des grandes campagnes de communication et la production de documents d’information et d’outils pédagogiques ;
- l’expertise et le conseil dans le champ de la prévention et de l’éducation pour la santé ;
- le développement de l’éducation pour la santé et de l’éducation thérapeutique sur l’ensemble du territoire ;
- la participation à la gestion de situations sanitaires nécessitant la diffusion en urgence d’informations en direction du public ou de professionnels de santé ;
- l’élaboration de programmes de formations à l’éducation pour la santé.

Réalisations

Outre les fonctions administratives, l’INPES regroupe quatre types de compétences différents :
- une compétence scientifique, tant en sciences médicales qu’en sciences humaines largement centrée sur l’étude des comportements et sur l’application des sciences de l’éducation aux politiques de santé publique ;
- une compétence dans les métiers de la communication entendus au sens large ; c’est-à-dire, d’une part la communication en direction du grand public (l’INPES est le premier acheteur d’espace média public en France), d’autre part, en direction de différents publics cibles ou encore de professionnels de santé ou de l’éducation. Enfin, l’INPES coordonne et anime l’essentiel du dispositif de téléphonie sociale dans le champ de la santé (lignes Tabac Info Service, Sida Info Service et Fil Santé Jeunes) ;
- une compétence dans les métiers de l’édition et de la diffusion : l’INPES édite et diffuse 50 à 60 millions de documents chaque année sous les formes les plus variées (revues, ouvrages, dépliants, affiches, CD Rom, cassettes vidéo…) ;
- une compétence dans les métiers de l’éducation : une équipe de spécialistes des questions d’éducation et de promotion de la santé œuvre au développement de l’éducation pour la santé et de l’éducation thérapeutique, d’une part au travers de grands appels à projets (sur les thématiques cancer, sida, schémas régionaux d’éducation pour la santé) et, d’autre part au travers de l’élaboration d’un cadre propice au développement de ces activités dans différents milieux : les lieux de soins, le milieu scolaire, le milieu de travail…

Les principaux thèmes et interventions de l’INPES : les consommations à risque (alcool, tabac, toxicomanie) ; les maladies infectieuses (sida et infections sexuellement transmissibles, VHB, VHC, bronchiolites et vaccinations) ; les maladies chroniques (asthme, diabète, cancers, mal de dos, soins palliatifs maladie d’Alzheimer…) ; les accidents de la vie courante (prévention des chutes chez les personnes âgées, pratique des sports à risques, accidents domestiques chez les jeunes enfants…) ; santé mentale ; équilibre de vie (nutrition, pratique de l’exercice physique) ; en milieu scolaire (notamment au travers d’un projet ambitieux de développement de l’éducation pour la santé de la maternelle au lycée, en collaboration avec le ministère de l’éducation nationale) ; en milieu de soins ; en milieu de travail ; dans les lieux d’accueil des populations en situation de précarité ; dans les différents réseaux de prévention et d’éducation pour la santé.

Le saviez-vous ?

Une centaine de professionnels travaillent en permanence au sein de l’INPES et développent leurs activités dans le champ des études, de la documentation, des programmes d’actions, du conseil, de la formation, du développement des pratiques éducatives, de l’édition et de la diffusion de documents et d’outils pédagogiques. Une direction administrative, juridique et financière assure la gestion des activités de l’institut.

Le conseil d’administration de l’Institut comprend, outre son président, neuf membres de droit représentant l’Etat, six membres de droit représentant les organismes de protection sociale et de la mutualité, dix personnalités nommées par arrêté du ministre chargé de la Santé, deux représentants du personnel. Ses membres sont nommés par arrêté ministériel.

Son conseil scientifique est chargé de veiller à la cohérence de la politique scientifique de l’institut ; il est composé, outre son président, de sept membres de droit, de quatre membres du Haut Conseil de la santé, d’un représentant des observatoires régionaux de la santé, de huit personnalités qualifiées.

Responsables

Président : Pr. Jean-Louis San Marco
Directeur général : Philippe Lamoureux – Directeur adjoint : Michel Dépinoy
Directeur de l’Administration générale : Élisabeth Tome-Gertheinrichs

Coordonnées

INSTITUT NATIONAL DE PREVENTION ET D’EDUCATION POUR LA SANTE
42 boulevard de la Libération, 93203 Saint Denis Cedex
Tél : 01 49 33 22 22 – Fax : 01 49 33 22 90
www.inpes.sante.fr


Institut agronomique méditerranéen de Montpellier

Résumé :

Institut agronomique méditerranéen de Montpellier

Institut agronomique méditerranéen de Montpellier

Statuts

Organisme : L’institut fait partie du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM) depuis sa création en 1962. Autres instituts : Bari (Italie), Zaragoza (Espagne) et Chania (Grèce).

Missions : L’IAM-M contribue au développement agricole, agroalimentaire et rural des pays du pourtour méditerranéen. Pour cela, il propose des formations post-universitaires et professionnelles, anime des réseaux de recherche et mène des actions de coopération.

Cibles : Professionnels, acteurs publics et de société civile, chercheurs, enseignants, étudiants des pays méditerranéens.

Réalisations

Recherche : Laboratoire d’accueil méditerranéen. Réalise des projets de recherche sur financements locaux, nationaux, européens et internationaux. Anime des réseaux thématiques de recherche. Appuie des formations doctorales. Accueille des scientifiques.

Formation : Formation supérieure (MS). Formation professionnelle. Centre de français langue étrangère.

Information : Centre de documentation. Cellule multimedia. Base de données. Publications. Films.

Spécialités : Agriculture. Alimentation. Développement durable.

Le saviez-vous ?

- Depuis sa création l’IAM-M a accueilli plus de 2 500 stagiaires.
- Plus de 250 chercheurs, enseignants et professionnels viennent chaque année à l’IAM-M.
- L’IAM-M dispose d’un centre de français langue étrangère.
- L’IAM-M fait partie du complexe régional Agropolis

Responsables

Directeur : Vincent Dollé

Coordonnées

INSTITUT AGRONOMIQUE MEDITERRANEEN DE MONTPELLIER
3191, route de Mende
34093 MONTPELLIER cedex 5

Tél : 04 67 04 60 00 – Fax : 04 67 54 25 27
www.iamm.fr



Institut Benjamin Delessert

Résumé :

Institut Benjamin Delessert

Institut Benjamin Delessert

Statuts

Organisme : Association loi 1901.
Création : 10 juin 1976 sous le nom de Fondation Benjamin Delessert, devenue Institut Benjamin Delessert le 3 juillet 1992.
Vocation : Participer au développement de la recherche médicale et scientifique dans le domaine de la nutrition et favoriser la diffusion de la connaissance nutritionnelle auprès des spécialistes.
Interlocuteurs : Scientifiques concernés par la nutrition (nutritionnistes, diététiciens, chercheurs, ingénieurs de l’agroalimentaire, …), des secteurs publics et privés.

Réalisations

- La Lettre de l’Institut Benjamin Delessert, éditée deux fois par an, fait le point sur les activités de l’I.B.D.
- Prix de Projets de Recherches : soutiennent financièrement des projets de recherche originaux en nutrition, en relation directe ou indirecte avec les glucides. Le jury chargé de leur attribution est constitué de 8 experts en gastroentérologie, comportement  alimentaire, pédiatrie / métabolisme, diabétologie, obésité, épidémiologie, odontologie, sociologie alimentaire.
- Le Prix Jean Trémolières est décerné chaque année lors d’une Conférence Benjamin Delessert pour récompenser un ouvrage éclairant la psychologie alimentaire, les habitudes et comportements alimentaires individuels ou collectifs est  de sociologie ou d’histoire à l’occasion d’une Conférence I.B.D. Le Jury est composé de 4 spécialistes : nutrition, psychiatrie (comportement alimentaire), psychosociologie, histoire.
- Le Prix Benjamin Delessert récompense chaque année depuis 1988 un chercheur pour l’ensemble de ses travaux. Le Jury de ce Prix est constitué des membres du Comité scientifique de la Journée Annuelle de Nutrition et de Diététique. Le Prix est remis au Lauréat, lors de la Journée Annuelle de Nutrition et de Diététique.
- Les Conférences Benjamin Delessert réunissent régulièrement plusieurs dizaines de spécialistes autour de conférenciers de renom pour faire le point sur un thème d’actualité.
- La Journée Annuelle de Nutrition et de diététique est co-organisée par l’Institut  Benjamin Delessert et l’Université Pierre et Marie Curie – Pitié Salpêtrière : elle réunit environ un millier  de participants.
Site web : www.jand.fr
- Publications : téléchargeables sur www.institut-benjamin-delessert.net

Le saviez-vous ?

Les 5 derniers lauréats du Prix Benjamin Delessert ont été :
2009 : André GRIMALDI – (Diabétologie, Paris)
2008 : Jean-Paul LAPLACE – (Nutrition comparée, Paris).
2007 : Ambroise MARTIN- (Nutrition, Lyon)
2006 : Michelle LE BARZIC – (psychosociologie,Paris)   
2005 : Xavier LEVERVE (INRA, Paris – INSERM E221, Grenoble)

Responsables

Secrétaire générale : Marie-Sylvie Billaux

Coordonnées

INSTITUT BENJAMIN DELESSERT
23, Avenue d’Iéna – 75116 Paris
Tél. 01 45 53 41 69 – Fax : 01 47 27 66 74
e-mail : ibd@institut-b-delessert.asso.fr
site Internet : www.institut-benjamin-delessert.net


Institut du goût

Résumé :

Institut du goût

Institut du goût

Statuts

Organisme : association régie par la loi de 1901.
Création : 1999 (succède à l’Institut Français du Goût de Jacques Puisais).
Mission : Diffuser les récentes avancées des sciences du goût auprès d’un large public, promouvoir l’éducation au goût des jeunes.
Interlocuteurs : Professionnels de l’éducation (enseignants, conseillers pédagogiques, animateurs), professionnels de l’agroalimentaire (restauration collective, cuisiniers, industriels, interprofessions), professionnels de santé (diététiciens, médecins nutritionnistes), chercheurs.

Réalisations

Formation
- Formations centrées sur les mécanismes sensoriels de la dégustation, le plaisir et les préférences alimentaires, l’apprentissage du goût.
- Conférences à l’attention des professionnels ou du grand public.

Animation
- Conception et animation d’ateliers sensoriels pour les enfants ou les adultes,
- Participation à la création d’expositions sur les sens et le comportement alimentaire.

Recherche
- Participation à des projets de recherche sur le goût et le comportement alimentaire (partenariat avec l’INRA, le CESG de Dijon, l’INAPG…)
- Conseil scientifique et technique pour l’industrie agroalimentaire et cosmétique (mise au point de méthodologies en analyse sensorielle)
- Encadrement de thèses (neurosciences)

Le saviez-vous ?

- L’Institut du Goût a développé un outil pédagogique consacré à l’éducation au goût : cédérom « Le Goût et les 5 sens »
- Le Ministère de l’Education Nationale soutient les actions du Pôle National de Ressources « Arts du Goût », constitué par l’Institut du Goût, le CRDP de Poitou-Charentes et l’Académie de Poitiers.

Responsables

Président : Patrick Mac Leod
Vice-Président : Jacques Puisais
Responsable de formation et projets : Nathalie Politzer

Coordonnées

INSTITUT DU GOUT
49 rue de Paradi, 75010 Paris
Tél : 06 84 33 43 85 – Fax : 01 42 77 18 87
E.mail : npolitzer@idg.asso.fr -www.institutdugout.fr


Institut Pasteur de Lille

Résumé :

Institut Pasteur de Lille

Institut Pasteur de Lille

Statuts

Institut Pasteur de Lille : fondation privée reconnue d’utilité publique créée en 1894 – Centre de recherche en biologie et santé
Objectif : améliorer la santé de l’Homme et préserver la qualité de son environnement
Effectif : 1 300 personnes

Réalisations

Recherche fondamentale : 14 équipes de Recherche en santé humaine avec plus de 630 chercheurs, ingénieurs, techniciens travaillant sur les grandes pathologies de notre siècle : Cancers / Maladies cardiovasculaires  / Maladies infectieuses (tuberculose, coqueluche, peste, hépatite C, légionellose, listériose, paludisme, bilharziose) / Maladies métaboliques (diabète, obésité) / Maladies neurodégénératives (Alzheimer, démences) / Maladies inflammatoires (tube digestif, voies respiratoires, asthme, allergies).
Expertise : l’Institut Pasteur de Lille effectue pour le compte de l’Etat, d’industriels, de collectivités et de particuliers, dans le cadre de prestations ponctuelles ou d’accords plus vastes… des analyses, du conseil, des audits et des expertises. Ces prestations concernent la biologie médicale spécialisée, la toxicologie, l’hygiène hospitalière, la microbiologie, l’hygiène alimentaire, l’eau, l’environnement et la nutrition.
Prévention : le centre de prévention et d’éducation pour la santé (CPES) et le service des vaccinations de l’Institut Pasteur de Lille participent activement aux enjeux de santé publique (programmes de prévention personnalisés pour promouvoir l’équilibre alimentaire et l’activité physique et lutter contre l’alcoolisme, le tabagisme et les problèmes de mémoire…).
Formation : diffusion et transmission des savoirs scientifiques et techniques grâce notamment à une veille technologique permanente, à des méthodologies directement issues des services de recherche et d’expertise et à une participation active à différents comités techniques et réglementaires.

Le saviez-vous ?

- L’Institut Pasteur de Lille publie Signes de vie, un magazine riche en information santé, pratique, pour mieux gérer votre capital santé.
- Chaque année, près de 3 000 professionnels, de 1 300 entreprises et collectivités sont formés dans des domaines aussi divers que la sécurité alimentaire, la nutrition, la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme, la gestion des risques ou encore l’utilisation des outils scientifiques de haut niveau.
- L’Institut Pasteur de Lille organise chaque mois des conférences gratuites à destination du grand public.
- Le pôle formation organise chaque année les entretiens de nutrition de l’Institut Pasteur de Lille.

Responsables

Directeur Général : Philippe Amouyel
Directeur des affaires scientifiques : Camille Locht

Coordonnées

INSTITUT PASTEUR DE LILLE
1 rue du Professeur Calmette, B.P. 245, 59019 Lille cedex
Tél : 03 20 87 78 00 – Fax : 03 20 87 79 06
Site Internet : www.pasteur-lille.fr – E-mail : webmaster@pasteur-lille.fr


Page 2 sur 3123