Nouvelles parutions

Les alimentations particulières : mangerons-nous encore ensemble demain ?

Edition Odile Jacob

Sous la direction de Claude Fischler, avec la collaboration de Véronique Pardo

267 pages

Résumé :

les-alimentations-particulieres-ouvrage-98x150Dans la plupart des sociétés humaines et dans la nôtre en particulier, refuser un aliment offert revient à refuser la relation, à s’extraire du cercle des convives et du groupe, signifie la méfiance et appelle l’exclusion. Or, dans le monde contemporain, il semble que des individus de plus en plus nombreux revendiquent une alimentation particulière pour des raisons diverses : médicales (allergies et intolérances), sanitaires (régimes divers), éthiques, politiques ou spirituelles (végétarisme, prescriptions ou proscriptions religieuses).

Cette revendication soudain affirmée ne signale-t-elle pas une évolution, voire une remise en cause, au nom de l’individu, de ce qui pouvait passer pour un fondement de la socialité : me partage et la commensalité ?

La question des alimentations particulières est abordée ici dans une perspective radicalement interdisciplinaire : du biomédical (immunologie, allergies, intolérances) au social et au culturel. La question qui est posée par les alimentations particulières, c’est celle de l’étendue et des limites de l’individualisation dans les sociétés contemporaines.
Renoncerons-nous à toute forme de commensalité ou saurons-nous inventer de nouvelles configurations, suffisamment souples mais suffisamment ritualisées pour donner un sens convivial à l’expérience de la table commune ?


Communication et alimentation : comment reprendre confiance ?

Editions François Bourin, collection Société

Coordonné par le CNA

Résumé :

Cet ouvrage rassemble les principales conférences faites devant le groupe de travail du CNA « Prévenir  l’impact des crises alimentaires dans la société civile : construire une communication fiable sur l’alimentation », au cours des deux ans et demi qu’ont duré ses travaux. Il complète l’Avis n°73 « Communication et alimentation, les conditions de la confiance » (décembre 2014, téléchargeable sur le site du CNA), en permettant d’approfondir certaines thématiques.

La décision de publier cet ouvrage s’est imposée au CNA du fait de l’intérêt que les participants au groupe de travail – représentants toute la filière alimentaire, des consommateurs aux producteurs – ont manifesté pour les présentations faites par les différents experts auditionnés. Il est apparu qu’une large diffusion de ces idées auprès des acteurs de l’alimentation pourrait éviter beaucoup d’erreurs et aider à un progrès collectif.

Cet ouvrage est en vente en librairie et sur Amazon.


Le marketing de la peur

Editions Eyrolles

Serge MICHELS

208 pages

Résumé :

le marketing de la peurLes Français ont peur. Peur de la nourriture qu’ils mangent, de l’air qu’ils respirent, de l’environnement dans lequel ils évoluent. Pesticides, aspartame, antennes relais, dioxines, parabènes, bisphénol… envahissent la sphère publique et les débats sociétaux. Ils préoccupent tout autant monsieur Tout-le-monde que nos décideurs.

Nourri de nombreux exemples issus de la vie économique et politique, cet ouvrage explique ce phénomène de société qui menace nos entreprises mais aussi notre société démocratique, en ce sens qu’il impose au citoyen l’émotion comme schéma de pensée.

L’auteur décrypte les différentes stratégies des acteurs du marché de la peur, et dessine des solutions pour redéfinir l’entreprise de demain. Il indique à chacun, homme politique, chef d’entreprise, agriculteur ou artisan, comment renouer le dialogue avec la société afin de redonner du sens au progrès et à ses activités.


Avec ou sans sucre? 90 clés pour comprendre le sucre

Editions Quae

Philippe REISER

176 pages

Résumé :

avec ou sans sucre_Cedus

Le goût pour le sucré est inné et le sucre est aujourd’hui présent dans nos cuisines comme dans de nombreux aliments. En a-t-il toujours été ainsi ? Pourquoi le sucre a-t-il un goût agréable ? L’addiction au sucre existe-t-elle ? Quels sont les sucres les plus consommés dans le monde ? Comment se forme un cristal de sucre ou une barbe à papa ? Quels seront les édulcorants du futur ? L’ouvrage vous fait découvrir en 90 questions la grande et la petite histoire du sucre et des édulcorants, les mécanismes de la saveur sucrée, les rôles du sucre dans les aliments et ses effets sur la santé.


Alimentation et modes de vie des Tamouls en France et en Inde du Sud

MALENFANT Chantal

144 pages

Résumé :

L’Inde est un pays fait de contrastes, qui ne reflète pas une seule culture ; elle se révèle multiculturelle et hétérogène : histoire, géographie, langues, religions et rituels… En quoi ces données jouent-elles un rôle sur l’alimentation des parents et des enfants, et comment sont-ils concernés par le phénomène de la globalisation ? L’auteur a enquêté sur le terrain en Inde du Sud comme en France, et interrogé de nombreuses familles tamoules sur leurs comportements alimentaires et leurs modes de vie…

Ce livre tente de montrer toute la différence qui existe entre survivre et avoir un équilibre nutritionnel satisfaisant, ce qui s’avère difficile dans toutes les classes sociales. L’éducation nutritionnelle chez la femme serait certainement une clé pour réussir dans ce domaine, particulièrement en Inde.


Sécurité sanitaire des aliments – Régulation, analyses économiques et retours d’expérience

Janvier 2014 - Editions Lavoisier

HAMMOUDI Abdelhakim, GRAZIA Cristina, SURRY Yves

322 pages

Résumé :

Les crises sanitaires de ces dernières années (E. coli, vache folle, poulet à la dioxine) ont fait prendre conscience de façon particulièrement violente des dangers liés à un développement non maîtrisé de systèmes agricoles intensifs et fortement industrialisés. L’évolution de la régulation au niveau international se heurte cependant à la difficulté de concilier, d’une part, l’efficacité des mesures sur le plan sanitaire et, d’autre part, l’assurance d’un bon fonctionnement de l’activité économique.

Cet ouvrage propose un état des lieux des démarches de sécurité des aliments existantes ainsi qu’une série d’analyses critiques sur les méthodes et les instruments de régulation utilisés aux niveaux national et international dans le contexte actuel de forte interdépendance des économies des pays en développement et des pays développés. Une des originalités de cet ouvrage consiste dans la mise en perspective d’analyses de chercheurs et des retours d’expérience de professionnels des deux hémisphères du globe et d’institutionnels directement concernés par la question.

Sécurité sanitaire des aliments s’adresse à tous les acteurs de l’agroalimentaire qu’ils soient étudiants, industriels ou chercheurs.

 


Les secrets de l’équilibre acido-basique

Mai 2013 - Editions Larousse

GIACHETTI Ismène

112 pages

Résumé :

Nous mangeons trop d’aliments acidifiants (viandes, œufs, produits laitiers, sucres), ce qui affecte l’équilibre acido-basique qui permet à nos cellules de se maintenir dans des conditions parfaitement stables. Ce déséquilibre entraîne fatigue, maladies infectieuses, ostéoporose, mais aussi déprime, insomnies…  Avec ce petit guide, toutes les clés pour :

> Comprendre les mécanismes physiologiques qui contrôlent l’équilibre acido-basique dans notre corps

> Connaître les aliments acidifiants et les aliments alcalinisants

> Réajuster son alimentation et retrouver cet équilibre rompu.


Table de composition des aliments – Etude Nutrinet Santé

Mars 2013 - Editions Economica

296 pages

Résumé :

Cet ouvrage présente les données de la table de composition nutritionnelle des aliments utilisée dans le cadre de l’étude NutriNet-Santé. Lancée en France en mai 2009, cette étude de cohorte prospective d’observation (www.etude-nutrinet-sante.fr) développée par l’Unité Mixte de Recherche en- Epidémiologie Nutritionnelle (Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13) en collaboration avec l’Unité de Surveillance et d’Epidémiologie Nutritionnelle (InVS/Université Paris 13) vise 1) à mieux comprendre les relations entre la nutrition et la santé et 2) à identifier les déterminants des comportements alimentaires et nutritionnels au niveau de la population française.

Cette table donne la composition en 43 nutriments de 2 122 aliments.

La publication de cette table répond à une triple démarche :

– Un désir de transparence par rapport aux publications de l’étude NutriNet-Santé, afin que tous ceux qui souhaitent interpréter les résultats présentés ou les comparer avec les leurs puissent avoir accès à la base de données utilisée.

– Un souhait d’offrir à la communauté scientifique une table alimentaire complète qui puisse être utilisable pour les travaux de recherche dans le domaine de l’épidémiologie nutritionnelle.

– Une volonté de mettre à la disposition des professionnels de santé un outil leur permettant d’améliorer la prise en charge de leurs patients.


Comportements et consommations alimentaires en France

décembre 2012 - Pascale Hébel, Gabriel Tavoularis, Therry Mathé

96 pages

Résumé :

Suite aux différentes crises sanitaires et à la diffusion massive de messages nutritionnels, l’alimentation et les consommations qui en résultent sont de plus en plus au coeur des préoccupations des Français dont le mot d’ordre est désormais de faire rimer les repas avec plaisir et santé.

La série d’enquêtes « Comportements et consommations alimentaires en France » (CCAF), initiée par le CRÉDOC, a pour objectif d’identifier, de mesurer et d’expliquer les nouvelles tendances et les évolutions de comportement et de consommation.

Les résultats publiés ici, issus de la dernière enquête CCAF menée entre 2006 et 2007, permettent d’actualiser les données provenant des précédentes études (ASPCC 1994, INCA 1999 et CCAF 2004) tout en tenant compte des évolutions sociétales de ces dernières années. Fondée sur la méthode du carnet de consommation et réalisée auprès de 1 203 ménages représentatifs, cette enquête analyse les consommations individuelles réelles et leurs déterminants, ainsi que les apports énergétiques et nutritionnels. Le modèle français, qui fait du repas un rituel pris à des heures fixes, chez soi ou en famille, est plus que jamais d’actualité. Cependant, de nouvelles évolutions des comportements se profilent à l’horizon, notamment des modifications de régime alimentaire des jeunes générations issues des milieux les plus modestes.

Cette étude représente donc un outil d’analyse indispensable pour les professionnels de la nutrition et de la diététique, les industries agro-alimentaires, ainsi que pour les autorités de santé.


Dictionnaire des cultures alimentaires

octobre 2012 - PUF - Jean-Pierre Poulain (dir)

Résumé :

Un nouvel objet vient enrichir le champ d’investigation des sciences humaines : le « fait alimentaire ». Ce dictionnaire est le premier à exposer la diversité et la richesse de sens que cette expression recèle. Penser l’alimentation, c’est l’inscrire naturellement au cœur des dialectiques culturelles et sociales : celles du terroir et de la mondialisation, de l’authentique et de la standardisation des denrées, du symbolique et du réel, de l’animalité et de l’humanité.

Du don à la privation, de l’aide à l’arme alimentaire, de la malnutrition à l’engraissement, de la pensée sauvage à la rationalité industrielle, de la nutrigénétique à la nutrigénomique, de l’herbivore à la vache folle, du restaurant au fast-food, du besoin au rituel… manger, c’est dépendre d’une culture.

Plus de 230 études, rédigées par 162 spécialistes d’horizons extrêmement divers, composent le menu du Dictionnaire des cultures alimentaires. Penser la transformation des conceptions nutritionnelles au miroir des connaissances acquises sur les modèles alimentaires mondiaux est le défi humaniste de cette entreprise collective.


Comportements et consommations alimentaires en France

décembre 2012 - Crédoc, Éditions Tec&Doc

120 pages

Résumé :

Portant sur 2 978 individus de 3 ans et plus, représentatifs de la population française, l’enquête Comportements et  consommations alimentaires en France (CCAF 2004) propose pour la première fois de croiser les attitudes et  comportements avec les consommations individuelles. Ce recueil simultané de données relatives aux comportements, aux opinions et aux consommations enrichit considérablement l’enquête CCAF 2004 par rapport aux précédentes études sur l’alimentation des Français (notamment les enquêtes ASPCC de 1994 et INCA de 1999).

Réalisée après la mise en place du Programme national nutrition-sante, l’enquête CCAF 2004 révèle à la fois une préoccupation plus forte pour la santé et une simplification des modèles alimentaires. Pourtant, le modèle français,  fondé sur des repas structurés, pris à des heures régulières, chez soi ou en famille, résiste.

La simplification des repas, le recours plus fréquent au plateau-repas ou à des aliments tout prêts, le développement des repas solitaires, s’ils n’entraînent pas encore de modifications substantielles de ce modèle, amènent cependant à s’interroger sur son avenir. Les modifications de comportements, dont les effets sont encore mineurs, paraissent en effet sous-tendues par des transformations profondes de la société (rapport au travail, urbanisation…) et par un effet de génération qui, à terme, pourraient impliquer une modification importante de la structuration des prises alimentaires.

Cette étude constitue donc un précieux outil d’analyse et de prospective pour les professionnels de la nutrition et de la diététique ou les autorités de santé, ainsi que pour de nombreuses fonctions de l’industrie agroalimentaire (R&D, marketing-communication…).


Recueil de normes concernant la restauration scolaire

février 2012 - Éditions AFNOR - CD

Résumé :

couvertureDéveloppez vos compétences en matière de sécurité alimentaire, de restauration collective et de produits biologiques ! L’obligation de sécurité pour les aliments destinés à la consommation humaine est un élément clé de la réglementation alimentaire. Ce recueil, véritable guide de référence, comprend les normes, la réglementation et les informations en matière de certification indispensables aux collectivités pour répondre aux obligations qui leur incombent. Les différentes étapes du service de restauration scolaire sont couvertes : élaboration des repas : qualité nutritionnelle (nouveau cadre juridique fixé en 2011), introduction de produits biologiques et prise en compte des besoins spécifiques des enfants et adolescents atteints de problèmes de santé, production et fabrication : matériels de restauration scolaire, règles d’hygiène, etc., accueil et environnement : accessibilité, affichage et information, bruit. Cette édition entièrement révisée intègre la dernière version de la norme X 50-220 qui marque le franchissement d’une nouvelle étape dans l’amélioration et la reconnaissance du service de la restauration scolaire ! Responsables de la restauration scolaire au sein d’une collectivité territoriale ou dans un établissement scolaire, prestataires de restauration, responsables hygiène ou responsables achats, ce recueil vous fournira toute la documentation nécessaire pour mener à bien vos missions.


Micronutrients, Macro Impact : The story of vitamins and a hungry world

2012 - Sightandlife - Sightandlife

168 pages

Résumé :

couverture

This unique publication tells the story of the organization’s evolution within the context of the world’s growing understanding of the complexity of micronutrients and their interaction with the human body.

It draws on documentary evidence as well as recent interviews with leading thinkers in the micronutrient area to tell a complicated story in simple, robust and compelling terms.


La protection des indications géographiques

2012 - Éditions QUAE - Delphine Marie-Vivien

240 pages

Résumé :

Depuis la signature de l’Accord sur les aspects de droit de propriété intellectuelle touchant au commerce (ADPIC), les membres de I’OMC doivent protéger les indications géographiques qui identifient un produit dont la qualité, la réputation  ou toute autre caractéristique peuvent être attribuées àson origine géographique. Ainsi en est-il des indications

Champagne, Roquefort, café de Colombie, Darjeeling, Basmati ou encore Pashmina du Cachemire. ..

Or l’Inde, pays émergentà l’histoire millénaire, a adopté un cadre juridique pour la protection des indications géographiques qui éclaire d’un jour nouveau le concept de lien entre un produit et son origine, formalisé en France au début du xxe siècle avec l’appellation d’origine, puis homogénéisé au niveau européen en1992.

À travers une analyse comparée, cet ouvrage montre comment l’Inde protège ses produits artisanaux en réponse aux menaces de la mondialisation. L’expérience indienne questionne le droit français et européen quant à l’existence d’un « lien  àl’origine »  par les seuls savoir-faire traditionnels, en l’absence d’influence de la nature.

Par ailleurs, le rôle omniprésent de l’État en Inde, notamment en tant que déposant-propriétaire d’indications géographiques contraste avec le retrait des pouvoirs publics en France. Ceci interroge la nature juridique de l’indication géographique, que ce soit son caractère collectif ou sa dimension de droit public. Aussi, l’auteur propose-t-il de qualifier l’indication géographique de droit d’usage, plus précisément d’une chose commune, rejetant le concept de propriété.

Cet ouvrage s’adresse aux experts, décideurs, professionnels, chercheurs, universitaires et étudiant qui s’intéressent aux liens entre produits de terroir et mondialisation, pays émergents, règles internationales et propriété intellectuelle.


Qualité nutritionnelle, guide pratique du diagnostic à la maîtrise

Juillet 2012 - ACTIA

69 pages

Résumé :

couvertureCe guide pratique est un outil original, fruit d’un travail collectif conduit au sein du RMT Nutriprevius coordonné par l’ACTIA, pour aider les professionnels de l’agro-alimentaire.
Cette troisième édition, après celles de 2004 et 2006, reprend les bases précédentes, mais propose des évolutions pour répondre aux pratiques et aux attentes ayant évolué dans les entreprises.
Bien connaître la composition des produits (« le diagnostic ») est une étape nécessaire pour améliorer la formulation et communiquer auprès des consommateurs, dans un cadre réglementaire faisant appel à l’étiquetage et aux allégations nutritionnelles et de santé. Il faut ensuite maîtriser cette composition, en faisant l’analyse de points critiques à suivre dans un système qualité : les points d’impact nutritionnel. La démarche reste complexe car elle nécessite des analyses, mais aussi la prise en compte de valeurs de référence dans des tables de composition et des sources externes puis des étapes de calcul. Pour faciliter son application, un exemple concret de plat préparé a été traité de A à Z.


Guide de Tao – bien manger à Paris

Juillet 2012 - Nathalis Ruas - Cécile Van Lith

158 pages

Résumé :

Paris, capitale du royaume de la gastronomie ! Et pourtant, tous les jours ou presque, on y mange mal et cher. Du jambon-beurre bas de gamme aux cartes répétitives des restaus, servant de la sauce industrielle et des desserts décongelés, c’est quand même un sacré gâchis.

Avoir Bien manger à Paris en poche, c’est un premier pas vers manger bon, sain et durable – et sortir des clichés « c’est trop cher » ou « on va manger des graines ». L’équipe Viatao a déniché et testé pour vous les meilleures adresses de la capitale. En entrée, découvrez notre sélection pour manger dehors, du fast-good-food pour un déj bio sur le pouce aux bons plats concoctés par des chefs amoureux des petits producteurs. Ensuite, trois chapitres pour cuisiner soi-même : remplir son panier de produits bio ou locaux, prendre enfin un cours de cuisine (depuis le temps que vous y pensez), apprendre à cultiver des légumes sur son balcon. Enfin, pour passer à l’action, des recettes faciles, délicieuses et pas chères.

Mais au fait, pourquoi privilégier les produits de saison ? Pour ou contre les OGM ? Faut-il encore manger de la viande ? En bonus, un chapitre qui décortique lesrelations entre alimentation, planète et santé.

En savoir plus


Les Phytomicronutriments

Juillet 2012 - Éditions Tec & Doc-Lavoisier - Marie Josèphe Amiot, Véronique Coxam, Florence Strigler

408 pages

Résumé :

couverture ouvrage

Fruit d’un travail collectif initié par l’Institut français pour la nutrition (IFN) Les phytomicronutriments présente :

– une classification des différentes familles de phytomicronutriments,

– les principaux facteurs de variation impactant sur les quantités ingérées et sur leur biodisponibilité, car les effets santé des phytomicronutriments dépendent de leurs niveaux de consommation et de leur biodisponibilité,

– leur fonctionnalité puis leur impact dans des populations spécifiques (femmes ménopausées, sportifs et personnes âgées),

– les bénéfices/risques de quelques classes de molécules, les plus étudiées : phyto-œstrogènes, phytostérols et caroténoïdes,

– une illustration de la composition en phytomicronutriments dans des menus types et la possibilité de les repérer dans les aliments sur la base de la couleur de ces derniers.

Cet ouvrage s’adresse aux scientifiques, aux professionnels de l’industrie alimentaire, aux professionnels de la santé, aux enseignants et aux étudiants dans le domaine de la nutrition et de la santé.


Le tout bio est-il possible ? 90 clés pour comprendre l’agriculture biologique

2012 - Éditions QUAE - Bernard Le Buanec, coord.

240 pages

Résumé :

couverture Le tout bio est-il possible ? Savez-vous vraiment ce qu’est l’agriculture biologique ? Connaissez-vous ses méthodes de production ? Comment un agriculteur peut-il être certifié en AB ? Les consommateurs sont-ils toujours gagnants en achetant bio ? L’agriculture biologique protège-t-elle l’environnement ?
Née au début du XXe siècle, l’agriculture biologique a longtemps laissé les agriculteurs et les consommateurs indifférents. Elle se développait peu sur le terrain et les aliments produits n’intéressaient qu’une minorité de consommateurs engagés. Mais depuis 2008, le Grenelle de l’environnement a relancé l’agriculture biologique en France en annonçant l’objectif de porter les surfaces certifiées en AB à 20 % de la surface agricole utile, d’ici à 2020. L’agriculture bio trouve ainsi une nouvelle présence sur la scène de l’actualité et le public s’interroge : le tout bio est-il possible ? L’agriculture biologique pourra-t-elle un jour nourrir toute la planète ? Pourquoi se développe-t-elle actuellement ? Les aliments bio sont-ils meilleurs pour la santé ? Quels sont les atouts et les faiblesses de l’agriculture bio ?
En s’appuyant sur des données scientifiques, techniques et économiques précises, ce livre, rédigé par un groupe de travail de l’Académie d’agriculture de France, répond à 90 questions pour éclairer le citoyen, le consommateur mais aussi l’agriculteur sur les différentes dimensions de l’agriculture biologique d’aujourd’hui et de demain.


La viande voit rouge

Mai 2012 - Éditions Fayard

René Laporte et Pascal Mainsant

Résumé :

couverture-la-viande-voit-rougeL’homme doit-il renoncer à son bifteck pour sauver la planète ?

Pour certains, l’apocalypse serait imminente. Pourtant, l’homme pensait être dans son bon droit, il avait mis la viande à son menu grâce à la chasse, il avait sécurisé ses approvisionnements grâce à la domestication et à l’élevage pour nourrir l’humanité.

Les questions posées à l’élevage sont légitimes et complexes parce que la relation de l’homme à l’animal est complexe. Mythes ou réalités, tentons de comprendre ce qu’on reproche à la viande et rétablissons la vérité.


Au plus près de l’assiette – Pérenniser les circuits courts alimentaires

2012 - Éditions QUAE/Éditions Educagri

Anne Hélène Prigent-Simonin et Catherine Hérault-Fournier

261 pages

Résumé :

couverture« Du champ à la table, les produits alimentaires suivent des chemins variés. Parmi ceux-ci, les circuits courts alimentaires rencontrent un succès grandissant auprès de certains publics.

Cet ouvrage, abondamment illustré de photos et de documents scientifiques, porte un oeil neuf sur les réflexions actuelles et sur la multiplicité des configurations portées par les circuits courts. Issu du projet collectif LiProCo, il rassemble et croise les expertises de chercheurs et de spécialistes issus des sciences de gestion, de la sociologie, de la géographie et de l’économie. Exemples à l’appui, il explique pourquoi la maîtrise de leur complexité organisationnelle est un enjeu fort pour les professionnels, agriculteurs et acteurs intermédiaires et un facteur clé de la pérennisation de ces démarches. »


Page 2 sur 41234