Les préférences pour le gras, le salé, le sucré. Pourquoi et comment les mesurer ?

20 - octobre/2015 - Lettre scientifique

Pascal Schlich

10 pages
Télécharger le PDF
Résumé :

Le gras, le salé et le sucré contribuent à la palatabilité des aliments. Toutefois, les préférences individuelles pour chacune de ces trois sensations sont très variables et influencent les choix alimentaires, lesquels en retour exposent plus ou moins le sujet à ces sensations. Cette boucle montre tout l’enjeu de la mesure des préférences vis-à-vis du gras, du salé et du sucré. Des outils originaux et uniques (questionnaire et tests d’analyse sensorielle) ont été élaborés et appliqués à des très grands groupes de sujets afin d’établir des relations entre préférences, expositions sensorielles, consommations alimentaires et caractéristiques sociodémographiques, pondérales et psychologiques des sujets.


⇐ Revenir à la liste des documentss

Les commentaires sont fermés.