Expérimentation d’un espace de restauration en libre-service sur un campus universitaire pour une alimentation durable des étudiants

Expérimentation d’un espace de restauration en libre-service (LS) sur un campus universitaire pour une alimentation durable des étudiants, ERADE a débuté en Juin 2015 pour se terminer en Mars 2016.
Durant ces 21 mois, sur Montpellier, des chercheurs menés par l’UMR 7268 d’Anthropologie de l’alimentation, des enseignants, universitaires, médecins, diététiciens ont travaillé à améliorer l’offre alimentaire des étudiants par un libre-service (LS) et ont communiqué pour changer leurs comportements d’achats pour une alimentation durable, diversifiée et favorable à la santé.
Ce projet est destiné aux étudiants fréquentant l’Espace Multiservice pour les Etudiants (EME) du campus Triolet de l’Université de Montpellier 2 (UM2).

D’après l’étude sur la santé des 15-25 ans en région Languedoc Roussillon de 2012 réalisée par le Centre Régional pour les Enfants, Adolescents et Adultes Inadaptés (CREAI), le nombre d’étudiants précaires augmente, le score individuel de fragilité sociale passant de 14,7% en 2007 à 19,2% en 2012. De plus, des études ont mis en exergue le fait que 44,4% des étudiants sautaient le petit-déjeuner en semaine et que l’apport en fruits et légumes était insuffisant (IPSOS 2012).

Le CROUS a ainsi ouvert un libre-service alimentaire et donné l’opportunité aux étudiants d’accéder à des formules équilibrées par nos diététiciens et nutritionnistes pour les trois repas de la journée en alliant qualité nutritionnelle et faible coût.

Une triple innovation ?

Ce projet est innovant pour trois raisons : l’originalité du mode de distribution pour des étudiants (libre-service), les modifications des recettes et leur contenu (adaptation aux goûts des étudiants grâce à une approche participative) et le « Design nutritionnel » (menus respectant les recommandations nutritionnelles).

Nos réalisations sont :
– Un inventaire, une harmonisation des gammes et un calcul nutritionnel des Fiches Techniques (FT) recettes.
– La Définition de l’offre : faisant primer des formules avec une qualité nutritionnelle à petits prix.
– Des enquêtes auprès des étudiants : deux questionnaires, un focus groupe et deux world café, 50 entretiens individuels et 30 enquêtes avec carnet alimentaire pour connaître leurs habitudes alimentaires. Selon eux l’alimentation durable c’est : la santé, l’environnement, socio-culturel, et touche à l’économie.
– Des observations d’achats des étudiants dans le libre-service et nous avons pu confirmer les choix de cette nouvelle offre comme le succès de la corbeille de fruits locaux et de saison.
Enfin pour communiquer vers les étudiants sur une alimentation durable, nous avons élaboré avec des étudiants pour des étudiants, 4 tutos sur l’alimentation durable, diffusés sur les réseaux sociaux, avec des messages accessibles sur un site : Blablaplat.jimdo.com

Nous avons, d’après les axes de l’alimentation durable, choisi les thèmes suivants :
– Une recette de cuisine pour développer la consommation de fruits et légumes pour leur santé.
– Des astuces pour Limiter le gaspillage alimentaire.
– Des comparaisons de produits et recettes pour apprendre aux étudiants à gérer leur alimentation avec un petit budget.
– Des conseils pratiques pour apprendre à cuisiner avec un micro-ondes.

Nos résultats sont les suivants :
1) Amélioration de l’alimentation des étudiants avec une fréquentation mensuelle doublée du LS, car ils perçoivent plus de variété, des formules attractives au plan économique, un plus nutritionnel (étiquetage INCO est réalisé).
2) Perception positive de la qualité de cette nouvelle offre alimentaire du CROUS. Le fait d’être en libre-service donne une perception de choix plus importante et laisse plus de temps pour déjeuner car l’achat est rapide.
3) Une véritable appropriation du concept d’alimentation durable par les étudiants se révélant dans les tutos et la communication digitale qu’ils ont réalisés. Cette alimentation est perçue positivement par eux.

Des suites de l’intervention sont envisagées par la DRAAF, le SUMPPS, l’Université de Montpellier et le CROUS ayant chacun un projet en perspective (ateliers cuisines, évaluation des changements de consommation alimentaire des étudiants).

 Pour aller plus loin :
http://www.crous-montpellier.fr/restauration/une-demarche-alimentation-durable/
http://blablaplat.jimdo.com/

 Virginie Masdoua

Les commentaires sont fermés.