Les charcuteries sont-elles grasses ?

Là encore les produits de charcuterie se caractérisent par la variété.

Les teneurs en matières grasses se répartissent selon les familles de produits :
– moins de 10 % de lipides : les jambons cuits, les rôtis de porc cuits, les jambons secs dégraissés, les tripes. Une tranche de 45 g de jambon cuit apporte moins de 1,5 g de gras.
– entre 10 et 20 % : les pâtés et fromages de tête, jambons secs, andouilles et andouillettes.
–  de 20 à 30 % : les poitrines fumée et salée, les terrines de campagne, la mortadelle, le cervelas.
– de 30 à 40 % : les mousses, les pâtés, le boudin noir, les saucisses, les saucissons secs, les rillettes. Ainsi une portion de 50 g de pâté apporte environ 17 g de lipides.

Les commentaires sont fermés.