Evolution de la sensibilité centrale à la leptine après bypass gastrique et liens avec le plaisir alimentaire

Subvention accordée : 91 000 €

Date de début du projet : 1er janvier 2012

Durée de réalisation du projet : 42 mois

Résultats attendus vers juillet 2015

Cette étude permettra de mieux comprendre le lien entre la résistance centrale à la leptine et l’augmentation du besoin énergétique et du plaisir alimentaire dans l’obésité, et à l’inverse leur régression après court-circuit gastrique favorisant la persistance de la perte de poids.

Projet porté par Marie Pigeyre de l’Université Lille 2 – U859 « Laboratoire de biothérapie du diabète » en partenariat avec l’unité U837 « Développement et plasticité du cerveau post-natal ».

Télécharger la fiche de présentation du projet

Visionner la présentation orale du projet

Les commentaires sont fermés.