AAP 2011 – Thématique 3

Conséquences d’une exposition à des aliments sucrés pendant l’adolescence

Subvention accordée : 130 000 €

Date de début du projet : 1er mars 2012

Durée de réalisation du projet : 44 mois

Premiers résultats attendus vers novembre 2015

Une consommation importante de produits sucrés à l’adolescence modifie chez le rat adulte la motivation pour obtenir des aliments plaisants. Ce projet étudiera si cette modification peut s’expliquer par des altérations durables des circuits cérébraux impliqués dans le traitement du plaisir alimentaire.

Projet porté par Martine Cador de l’Institut des neurosciences cognitives et intégratives d’Aquitaine, CNRS – Université de Bordeaux.

Télécharger la fiche de présentation du projet

Visionner la présentation orale du projet

Les commentaires sont fermés.