AAP 2012 – Thématique 3

Autorégulation, sensibilité au plaisir et capacité d’inhibition : ces facteurs interagissent-ils pour déterminer le risque d’obésité chez l’enfant ?

 

Subvention accordée : 50 000 €

Date de début du projet : 1er juin 2013

Durée de réalisation du projet : 24 mois

Résultats attendus vers mars 2015

Ce projet vise à préciser les déterminants psychologiques de l’obésité infantile, et en particulier l’influence des mécanismes du plaisir alimentaire. L’objectif est de construire un modèle validé et d’identifier d’éventuels facteurs de risque de surpoids chez l’enfant en lien avec le plaisir à manger, la capacité d’inhibition et les pratiques éducatives.

Projet coordonné par Natalie Rigal du Laboratoire de psychologie de l’Université Paris Ouest en partenariat avec le Centre des sciences du goût et de l’alimentation CSGA et AgroParisTech.

Télécharger la fiche de présentation du projet

Visionner la présentation orale du projet

Les commentaires sont fermés.