Impacts comportementaux et épigénétiques de la nutrition pré-conceptionnelle et d’un stress psychosocial précoce : étude des différences de vulnérabilité selon le sexe

Subvention accordée : 102 000 €

Date de début du projet : 1er mars 2013

Durée de réalisation du projet : 24 mois

Résultats attendus vers mars 2015

Le projet Epinustress vise à comprendre, grâce à un modèle animal développé chez la souris, le rôle de perturbations de l’environnement précoce sur le comportement alimentaire et la vulnérabilité à l’obésité, ainsi que les mécanismes épigénétiques mis en jeu.

Projet coordonné par Muriel Darnaudery du laboratoire « Nutrition et Neurobiologie Intégrée » (INRA 1286) (Université Bordeaux Segalen), en collaboration avec les laboratoires « Biologie du Développement et Reproduction » (UMR INRA-ENVA 1198) et « Epidémiologie et analyses en santé publique : risques, maladies chroniques et handicaps » (UMR INSERM 1027)

Télécharger la fiche de présentation du projet

Visionner la présentation orale du projet

Les commentaires sont fermés.