Quelles sont les bases de chacun des systèmes ?

« Nutri-Score » (« 5-C modifié ») est un logo à cinq couleurs. Il répartit les produits alimentaires en cinq classes, sur la base d’un score synthétique caractérisant la qualité nutritionnelle du produit à partir de la valeur énergétique et des teneurs en matières grasses dont les acides gras saturés, en sucres, en sel et en fibres. La teneur en fibres, en fruits et légumes ne figurant pas dans le tableau nutritionnel obligatoire, n’est pas nécessairement disponible pour le calcul du score. Le score est donné sous forme d’une note globale (A, B, C, D, E) accompagnée d’une couleur. Les cinq couleurs apparaissent systématiquement sur l’emballage, avec une « loupe » sur la couleur et la lettre attribuées au produit.
Le professeur Hercberg a proposé en 2014 ce système synthétique (fondé sur les méthodes d’un scientifique anglais, Rayner). Après une étude du système par l’Anses, l’algorithme, permettant l’évaluation de la qualité nutritionnelle et sa traduction en une note, a été corrigé et le graphisme du système modifié.

nutriscore

« SENS » (Système d’Etiquetage Nutritionnel Simplifié) est un logo synthétique à quatre couleurs, comportant en outre une indication sur la fréquence de consommation. Il s’agit d’une adaptation d’un autre type de score, SAIN-LIM (aliments sains/aliments à limiter) menée par un groupe de travail de l’AFSSA dès 2008. A l’origine, ce score a été mis au point par une équipe de chercheurs nutritionnistes. Nicole Darmon, chercheuse à l’INRA, a travaillé avec les entreprises de la distribution pour mettre au point un logo sur ces bases. « SENS » est construit à partir d’une classification réalisée sur la base de la teneur du produit en énergie, en protéines, en acides gras saturés, en sucres, en sel, du pourcentage de fruits et légumes et de la teneur en fibres. De plus, selon la catégorie d’aliment considérée, un nutriment caractéristique de cette catégorie est pris en compte (exemple : calcium pour les produits laitiers, vitamine C pour les boissons, acides gras essentiels pour les matières grasses). Pour chaque produit, le score est traduit par une pyramide colorée et complétée par une indication en toutes lettres sur la fréquence de consommation. L’Anses a validé l’algorithme utilisé pour la classification.

sens

« Nutri-Repère » est une amélioration d’un logo analytique, utilisé au départ au Royaume-Uni, les « RNJ » (Repères Nutritionnels Journaliers) ou « GDAs » (Guideline Daily Amounts). Ce système a été reconnu et a fait l’objet d’un texte européen en 2011. Les valeurs prises pour référence sont celles définies par le règlement européen INCO (CE n °1169/2011), qui s’appuient elles-mêmes sur les travaux de l’Agence Européenne de la Sécurité des Aliments (EFSA). « Nutri-Repère » visualise la contribution en pourcentage et valeur absolue d’une portion d’aliment aux apports nutritionnels de référence en énergie, matières grasses, acides gras saturés, sucres et sel.

nutrirepere

« Nutri-Couleurs » est un système analytique mis en œuvre au Royaume-Uni depuis plusieurs années (« Traffic Lights »), fondé sur une échelle à trois couleurs et fournissant la contribution en pourcentage et valeur absolue d’une portion d’aliment aux apports nutritionnels de référence en énergie, matières grasses, acides gras saturés, sucres et sel. Selon la teneur (élevée, moyenne, faible) en nutriment apportée par une portion d’aliment, une des trois couleurs est attribuée à chacun d’entre eux. Il s’agit donc d’un logo coloriel comme Nutri-Score mais analytique (par grand élément) et non pas synthétique.

nutri-couleur

Les commentaires sont fermés.