Quels sont les atouts nutritionnels des volailles et du lapin ?

Les viandes de dinde et de poulet apportent peu de lipides (ils sont concentrés sous la peau), de cholestérol et peu de calories. En revanche, elle contiennent des vitamines (PP, B2, B6, B12…) et des minéraux (fer, magnésium, sélénium, phosphore) en quantité intéressante.

Avec le veau, le poulet ou encore le dindonneau, le lapin se caractérise par des apports énergétiques très modérés (environ 500 à 835 kJ/ 100 g ou 120 à 200 kcal/100 g). Il apporte peu de lipides (de 4 à 9 g/100 g) mais des quantités intéressantes de protéines (environ 20 %) de bonne qualité nutritionnelle. D’autre part, il apporte des quantités très appréciables de vitamines du groupe B (B6, B12 et PP surtout) et est bien pourvu en de nombreux minéraux et oligoéléments (zinc, magnésium, potassium…). En revanche, comparé aux autres viandes, le lapin est relativement pauvre en fer (hormis lorsqu’on consomme son foie).

Les commentaires sont fermés.