Quels sont les principes de cette évaluation en conditions réelles d’achat ?

L’évaluation consiste à tester les quatre systèmes sur des catégories de produits définies par le comité scientifique de l’évaluation telles que les produits traiteurs frais, les pains, les viennoiseries, les plats cuisinés en conserve. Pendant dix semaines, l’évolution des achats sera observée. Des études qualitatives ont également été menées par le CREDOC, qui a consulté des organisations de consommateurs, afin de mesurer la compréhension de l’information nutritionnelle, notamment le logo testé et l’impact sur les choix des consommateurs. Ces données sur les intentions d’achat seront croisées avec les achats effectifs, tels qu’enregistrés sur les cartes de fidélité.

60 magasins ont été retenus par le comité scientifique, dans quatre grandes régions de France (Hauts-de-France, Normandie, grande couronne parisienne, région lyonnaise) : 40 magasins qui vont expérimenter les quatre systèmes (10 magasins par système) et 20 magasins témoins qui n’en apposeront aucun. Ces magasins ont été choisis de manière à pouvoir connaître particulièrement l’évolution du comportement d’achat des personnes défavorisées.

Les commentaires sont fermés.