The 2017 European Union report on pesticide residues in food

Sur la base des résultats fournis par les pays déclarants (États membres de l’UE, l’Islande et la Norvège)  concernant les contrôles officiels pour 2017, une analyse détaillée des données a été réalisée et le risque alimentaire lié à l’exposition des consommateurs européens aux résidus de pesticides a été estimé. Au total, 95,9% des 88 247 échantillons analysés étaient dans les limites légales (84 627, échantillons). Dans 54,1% des échantillons testés, aucun résidu quantifiable n’a été signalé (concentrations de résidus < LOQ), tandis que 41,8% des échantillons analysés contenaient des résidus quantifiés égaux ou inférieurs aux concentrations maximales de résidus (LMR). L’évaluation des risques liés à l’alimentation a révélé que, pour les échantillons analysés, la probabilité que les citoyens européens soient exposés à des concentrations de résidus de pesticides pouvant entraîner des effets néfastes sur la santé est faible. Sur la base de l’analyse des résultats de 2017, l’EFSA a formulé plusieurs recommandations visant à accroître l’efficacité des systèmes de contrôle européens afin de garantir un niveau de protection élevé du consommateur.

Accéder au rapport

Les commentaires sont fermés.