« Faire de la France une économie de rupture technologique »

Devenir une économie de rupture technologique nécessite de faire des choix de secteurs prioritaires, sur lesquels focaliser des soutiens massifs à l’innovation, au-delà des aides transverses à l’ensemble des secteurs. Une telle intervention ciblée, orientée sur le long terme, doit permettre d’anticiper, de préparer et d’encourager les grandes transitions (numérique, environnementale ou démographique) qui vont venir remodeler notre société à horizon 2030, tout en garantissant notre souveraineté nationale.

C’est dans ce contexte que le Ministre de l’Economie et des Finances conjointement à la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ont confié la mission à un collège d’experts construit autour du Conseil de l’innovation d’établir une stratégie ambitieuse et sélective pour déclencher une nouvelle dynamique industrielle et entrepreneuriale sur des marchés émergents. La construction de stratégies d’accélération pour ces marchés, et la sélection de marchés prioritaires sur lesquels concentrer l’action publique, seront un élément clef du pacte productif annoncé par le Président de la République au mois d’avril 2019.

Dans ce rapport, sont listés 10 marchés émergents sur lesquels l’Etat est en mesure de définir une stratégie de soutien. Parmi ces 10 marchés, on compte « Alimentation durable pour la santé »

En savoir plus

Télécharger le communiqué de presse

Les commentaires sont fermés.